Déplacement en voiture : les aides techniques à la mobilité

(Mis à jour le: 10 avril 2019)

Alors que la voiture est généralement signe d’indépendance et d’autonomie, chez les personnes à mobilité réduite (PMR), elle est un énième défi à surmonter pour pouvoir se déplacer au quotidien. Heureusement, il existe de nos jours, différentes aides technique à la mobilité pouvant faciliter les déplacements en voiture. Quelles sont-elles ?

Pourquoi le déplacement en voiture est-il un défi pour les PMR ?

Quand on a une mobilité réduite, même des gestes que l’on considère comme simples peuvent nécessiter des efforts surhumains ou tout simplement impossibles sans assistance. C’est notamment le cas lorsque des personnes âgées ou des personnes souffrant d’un handicap doivent se déplacer en voiture. Certes, elles ne vont pas forcément se mettre derrière le volant, mais même en tant que passager, cela reste compliqué.

Chez les personnes valides, ouvrir la portière du véhicule, grimper dans la voiture et démarrer sont des réflexes simples. Chez les personnes à mobilité réduite,

  • une tierce personne peut ouvrir la voiture ou bien elles doivent s’appuyer dessus pour ne pas tomber ce qui peut entraver l’ouverture de ladite portière
  • s’asseoir sur le siège peut être plus ou moins compliqué, mais il n’y a pas que cela. Une fois assise, la personne doit se tourner sur son siège, lever les jambes, une à une, pour les faire entrer dans l’habitacle. Or ces gestes demandent beaucoup d’assistance et vu la taille de l’habitacle, les choses se compliquent aussi bien pour l’aidant que pour la personne assistée
  • lorsqu’enfin, la personne est assise avec les jambes dans la voiture, il lui faudra supporter tout le trajet et le siège du véhicule risque de la faire plus souffrir que réconforter
  • de retour à la maison ou une fois arrivée à destination, la descente de la voiture est tout aussi compliquée que le fait d’y monter. Il lui faudra encore de tourner sur son siège, descendre ses jambes et se lever

Il faut savoir que lorsqu’on est en situation de handicap, tous ces mouvements sont difficiles à réaliser. C’est pour cela que des aides techniques à la mobilité lors d’un déplacement en voiture ont été proposées.

Découvrez aussi:

Les aides techniques pour se déplacer en voiture

déplacer en voiture avec une personne dépendante

Il existe diverses variétés d’aides techniques pour se déplacer en voiture afin de donner aux personnes à mobilité réduite une plus grande autonomie, voire une indépendance durant la conduite. Le choix varie en fonction de l’état de la personne, mais en général, on peut citer :

  • La barre de poche pour une assistance à la montée et à la descente du véhicule :

Cette dernière doit être placée dans les loquets des portières du véhicule pour que la personne en situation de handicap puisse facilement s’y appuyer pour s’asseoir ou se lever de son siège. C’est une aide facile à emporter ou à ranger puisqu’elle est légère et assez petite. Dans les cas extrêmes, elle pourra servir de brise-glace de secours.

  • Le coussin tournant 360° :

Ce coussin doit être placé au niveau de l’assise du siège où la personne handicapée doit se glisser. Une fois qu’elle sera assise, l’aidant pourra facilement la faire pivoter vers l’intérieur de l’habitacle. Ses jambes suivront doucement, mais il faudra éviter les mouvements brusques pour que les jambes ne se heurtent pas trop fort.

Même sans assistance, la personne à mobilité réduite peut pivoter doucement d’elle-même en prenant appui sur le tableau de bord ou le dossier de son siège. Il ne lui restera plus qu’à monter doucement ses jambes.

Ce coussin est très pratique pour monter ou descendre de la voiture.

  • Le coussin cale-dos :

Cette aide est idéale pour les personnes qui souffrent de douleur lombaire ou qui ont mal au niveau du bas du dos. Il augmente le confort durant le trajet et peut être ensuite retiré pour être fixé au niveau de la chaise préférée de la personne, de son fauteuil de bureau, …

  • Le drap de glissement :

Il s’agit d’un double drap posé l’un sur l’autre pour permettre le glissement. Son utilisation est pratique quand on doit transporter une personne hautement invalide dans la voiture. Pour l’utiliser, il faudra couvrir le siège passager avec le drap, faire asseoir la personne sur le drap, passer du côté passager pour tirer sur la poignée de traction et ainsi déplacer la personne un peu plus dans l’habitacle et tourné vers le tableau de bord, retourner auprès de la personne handicapée pour monter ses jambes dans le véhicule et s’assurer qu’elle soit bien assise. Si ce n’est pas le cas, il faudra tirer autant de fois qu’il le faut sur le drap jusqu’à ce que la personne soit bien installée.

  • Le tire-ceinture de sécurité :

Il s’agit d’une poignée fixée autour de la ceinture de sécurité. La personne à mobilité réduite ne pouvant pas forcément se tourner pour tirer ladite ceinture aura juste à tirer sur la poignée pour l’atteindre et l’attacher.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *