Combien de temps garder une culotte menstruelle ?

4.5/5 - (4 votes)

La révolution des culottes menstruelles a commencé. On en parle partout et on en dit tant de bien qu’on aimerait les adopter pour toujours. C’est évidemment l’idée et pour vous convaincre encore plus, nous répondons à quelques questions essentielles que se posent encore beaucoup d’entre nous. Découvrez combien de temps garder une culotte menstruelle et comment savoir quand il faut la changer.

Comment fonctionne une culotte menstruelle ?

Même si on a déjà une idée du mode de fonctionnement de la culotte de règles, rappelons-le encore au cas où il vous manquerait des informations. Sachez alors que les culottes menstruelles adoptent une technologie qui leur permet d’éviter les fuites et d’absorber les règles qu’elles soient légères, normales ou abondantes. Dans la majorité des cas, elles embarquent trois couches de tissus à propriété complémentaire. On retrouve :

  • Une couche drainante de quelques millimètres seulement et qui apporter de la douceur.
  • Une couche absorbante qui absorbe le flux en continu. C’est cette couche qui va faire la différence entre les modèles existants puisqu’on la retrouve en version flux léger, flux normal et flux abondant.
  • Une couche imperméable qui offre une sécurité antifuite et ce, pour plusieurs heures.

Pour plus de confort et de sécurité, optez pour des culottes menstruelles conçues par des marques ayant déposées un brevet pour leur technologie.

Combien de temps peut-on porter une culotte menstruelle ?

Le plus gros avantage de la culotte menstruelle est qu’elle peut être portée pendant 8 à 12 heures d’affilée. Autrement dit, vous en enfilez une le matin avant de partir travailler et vous en changez le soir, une fois rentrée.

Grâce à elle, vous pouvez dire adieu au tampon dissimulé dans le soutien-gorge à défaut de poche, aux pauses toilette toutes les trois heures pour aller changer de serviette hygiénique et aux recherches de toilettes pour un changement urgent de serviette. Vous pouvez également dire adieu aux fuites gênantes à condition de bien choisir le modèle à porter. Notez que la culotte menstruelle :

  • À flux léger a une capacité d’absorption équivalente à deux tampons. Dans cette catégorie, vous pouvez opter pour une culotte taille basse ou un tanga menstruel.
  • À flux normal a une capacité d’absorption équivalente à trois tampons. Préférez, dans ce cas-ci, un shorty menstruel, une culotte menstruelle à la coupe classique ou une culotte menstruelle taille haute.
  • À flux abondant a une capacité d’absorption plus importante. On y trouve des shortys et des culottes taille haute.

Lorsque vous choisissez vos culottes menstruelles, privilégiez les matières douces, respirantes et confortables. On pense notamment au coton bio, à la laine Mérinos et à la dentelle. Oui, le sous-vêtement a beau avoir été conçu pour absorber les règles, il n’en est pas moins girly.

Quand faut-il changer sa culotte menstruelle ?

Quand faut-il changer sa culotte menstruelle ?

En général, il ne faut en changer qu’au bout de 8 à 12 heures. Cependant, si vous avez un flux très abondant et que vous craigniez d’avoir des fuites, il y a un indice qui peut vous indiquer un éventuel changement de culotte menstruel.

Lorsque le sang coule, vous ressentez une sensation d’humidité qui ne dure toutefois que quelques secondes. Jusque-là, tout est normal. Par contre, si la sensation d’humidité persiste encore au bout de quelques minutes, cela peut indiquer que la culotte est pleine et qu’il faut en changer. Ce genre de cas reste néanmoins très rare.

Par sécurité, vous pouvez toujours emporter une autre culotte de règles dans votre sac, juste au cas où.

Peut-on porter une culotte menstruelle pendant la nuit ?

Bien évidemment. Elle est même la protection la mieux adaptée pour passer une bonne nuit de sommeil. Vous n’avez plus à craindre de tâcher vos draps et il vous suffit d’en changer le matin au réveil puisqu’elle peut être portée pendant 12 heures de suite.

Ne risque-t-on pas d’avoir des irritations suite à un port aussi prolongé ?

La réponse est non. Contrairement aux serviettes hygiéniques et tampons, les culottes menstruelles ne contiennent pas de résidus de produits chimiques susceptibles d’irriter ou de déséquilibrer la flore vaginale. De plus, la muqueuse est en contact avec des matières douces comme la laine Mérinos ou le coton bio. Les risques d’irritation et de formation de mycoses sont donc moindres.

Combien de culottes menstruelles a-t-on besoin pour un cycle ?

Combien de culottes menstruelles a-t-on besoin pour un cycle ?

Prévoyez entre trois à cinq culottes de règles pour un cycle. Si vous avez un flux très abondant, vous pouvez en prévoir un ou deux de plus. Il en va de même lorsqu’on vit dans une zone où le soleil n’est pas assez présent pour faire sécher celles qu’on vient de laver assez vite.

Notez que le séchage au soleil ou à l’air libre est fortement conseillé. Oubliez donc le séchage sur le sèche-serviette, dans le sèche-linge ou sur le radiateur, car cela peut endommages les fibres de vos sous-vêtements.

Quelle est la durée de vie d’une culotte menstruelle ?

Selon le procédé de fabrication, une culotte menstruelle peut durer entre deux à cinq ans. Sa durabilité dépend de la qualité des tissus utilisés pour sa confection, de son entretien et de la fréquence de lavage.

Pour rappel, la culotte se rince d’abord à l’eau froide et à la main pour éliminer le sang avant de la mettre en machine à 30°C et de la faire sécher au soleil ou à l’air libre. Une fois de temps en temps, un décrassage peut être nécessaire pour enlever d’éventuelles mauvaises odeurs et sensation d’humidité. Rassurez-vous, ces dernières sont le fruit des résidus de lessive, du calcaire contenu dans l’eau ou d’un mauvais prélavage.

Pour le décrassage, il faut utiliser du percarbonate de soude. C’est un ingrédient efficace pour donner une seconde vie à ses culottes de règles. Pour l’utiliser, il faut ajouter une cuillère à soupe du produit à de l’eau chaude placée dans une bassine. Prenez ensuite vos culottes menstruelles à décrasser et plongez-les dans la bassine. Remuez pour qu’elles prennent bien l’eau et laissez reposer pendant quatre heures. Rincez à l’eau claire puis lavez-les à la machine avant de les faire sécher. Notez qu’avant de les mettre dans la bassine, les culottes doivent être déjà propres.

Découvrez aussi le maillot de bain menstruel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.