Quelles vitamines prendre pour ma chute de cheveux ?

(Last Updated On: 6 septembre 2018)

La chute de cheveux peut arriver à n’importe qui et ce, pour diverses raisons. Elle peut être durable jusqu’à mener à la calvitie ou passagère suite à des troubles ou des carences au niveau de l’organisme. L’alopécie n’est pas obligatoirement héréditaire.

Pourquoi les cheveux finissent par tomber ?

Au cours de son cycle de vie qui peut durer de cinq à sept ans, le cheveu se met à pousser pour prendre un temps de repos de quelques semaines avant de tomber. Les cheveux tombés font ensuite place à de nouvelles repoussent et le cycle reprend encore et encore.

Toutefois, quand les cheveux sont malades ou subissent des traitements trop agressifs, les nouvelles repousses sont de plus en plus fines pour se tarir totalement lorsque les cellules pileuses sont épuisées. Cela signifie que les cheveux tombés ne seront plus remplacés d’où l’alopécie, voire la calvitie.

Que faire pour éviter la chute des cheveux ?

chute de cheveux

Déterminer la véritable cause de la chute des cheveux n’est pas facile, mais il existe toutefois quelques bons gestes pour prévenir le phénomène à savoir :

  • Utiliser un shampoing doux et proscrire le shampoing sec
  • Eviter, autant que possible, les teintures capillaires, l’utilisation de laques ou encore l’utilisation de gel
  • Masser régulièrement le cuir chevelu
  • Adopter une alimentation équilibrée riche en vitamines

Il faut savoir qu’une carence en vitamines favorise la chute des cheveux, car ces derniers influent sur le processus de repousse. Ils apportent également de l’éclat et donnent du tonus aux cheveux. Quand une chute anormale survient, suivre un traitement à base de vitamines peut donner de bons résultats.

Quelles vitamines prendre pour traiter sa chute de cheveux ?

Parmi les vitamines fortement conseillées, on vous recommande :

  • La vitamine B :

La vitamine B participe activement au renouvellement des cellules capillaires et à la construction des protéines de la kératine. Elle est même considérée comme le carburant des cheveux, car favorise la repousse. Plusieurs types de vitamines du groupe B sont indispensables à nos cheveux dont :

  • La vitamine B2 : cette dernière consolide la structure protidique du cheveu
  • La vitamine B3 : avec son effet vasodilatateur, la vitamine B3 favorise le flux du sang jusqu’à la racine du cheveu
  • La vitamine B5 : elle participe au développement du follicule pileux et l’hydrate
  • La vitamine B6 : c’est la vitamine du groupe B qui a le plus d’influences bénéfiques sur la repousse des cheveux. Premièrement, participant à la synthèse de la taurine, elle a une vertu anti-stress, stress qui favorise la perte de cheveux. Deuxièmement, elle influe sur le zinc pour l’empêcher d’inhiber l’enzyme, inhibition qui engendre la chute de cheveux et l’hypersebhorrée. Troisièmement, elle participe à la construction des protéines soufrées de la kératine
  • La vitamine B7 : elle chasse les impuretés au niveau des racines des cheveux
  • La vitamine B8 : elle lutte contre l’hypersebhorrée et stimule le cuir chevelu

Pour faire le plein de vitamines B, on applique la petite phrase que l’on entend un peu partout à savoir « Manger au moins cinq fruits et légumes par jour ». Si vous ne savez pas trop que choisir, pensez aux carottes, aux céréales, aux oranges, aux bananes, aux pruneaux et aux œufs. Ce ne sont évidemment pas les seuls à en contenir.

  • La vitamine C :

Grâce à ses propriétés antioxydantes, la vitamine C soutient l’organisme dans l’assimilation du fer. Rappelons que ce dernier contribue à l’oxygénation des bulbes capillaires qui, si elles manquent d’oxygène, vont se ternir pour finalement tomber.

Pour éviter la carence en fer, privilégier les aliments comme la viande de bœuf, le persil, les huîtres, les légumineuses, les abats, le jaune d’œuf, les amandes et la farine de soja.

Un petit conseil toutefois : quand vous mangez l’un de ces aliments, évitez de les associer au thé, car cette boisson inhibe l’absorption du fer.

  • La vitamine D :

La vitamine D, également connue sous le nom de calciférol véhicule du calcium et fixe le taux dont notre organisme a besoin. En consommer permet d’éviter une carence en calcium, phénomène qui va affaiblir le follicule et éviter son renouvellement.

Pour éviter une carence en calcium, vous pouvez consommer des aliments riches en vitamine D comme la morue fumée, l’huile de foie de morue, le saumon, la sardine ou encore le maquereau.

S’exposer au soleil est également une bonne source de vitamines en tâchant de se protéger et de s’y exposer aux heures où le soleil n’est pas trop chaud.

  • La vitamine A :

Cette vitamine a pour rôle de protéger l’épiderme en l’hydratant et en éloignant les infections. Au niveau du cuir chevelu, elle va :

  • Eviter l’assèchement du cheveu en le lubrifiant et en atrophiant les glandes sébacées
  • Traiter l’irritation du cuir chevelu et éviter l’hyperkératose

Pour rappel, la vitamine A existe sous deux formes différentes à savoir le rétinol qui est directement ingéré par l’organisme et le bêta-carotène qui doit encore passer au niveau de l’inestion pour être synthétisé et transformé en rétinol.

  • La vitamine E :

La vitamine E est aussi un puissant antioxydant. En tant que tel, elle va :

  • favoriser l’oxygénation et la circulation du sang au niveau des follicules pileux
  • éviter le dessèchement du cuir chevelu

Avec la vitamine C, le sélénium et le bêta-carotène, elle lutte contre le vieillissement des cellules pileuses qui produisent les cheveux.

  • Les compléments alimentaires conçus avec des vitamines naturelles :

De nombreux laboratoires ont développés des compléments alimentaires à base de vitamines pour lutter contre la chute des cheveux. Quand ces compléments sont fabriqués avec des vitamines naturelles, les risques d’effets secondaires sont minimes. Toutefois, pour écarter les risques et les contrefaçons, mieux vaut en acheter auprès des pharmacies.

  • Les autres ingrédients vitaminiques :

D’autres ingrédients vitaminiques peuvent également soutenir votre lutte contre l’alopécie. Parmi eux, on cite :

  • Magnésium :

Il s’agit d’un anti-oxydant comme le zinc. En tant que tel, il va combattre les radicaux libres qui ont tendance à détruire les cellules pileuses. Il contribue également à l’activation des vitamines B et lutte contre le stress. Pour qu’il se fixe bien dans notre organisme, il faut l’associer à des fixateurs comme la vitamine B6.

  • Acides gras essentiels :

Ces derniers participent aux échanges intercellulaires, à la fabrication de nouvelles cellules et nourrissent les membranes cellulaires.

Quand l’organisme souffre d’une carence en acides gras essentiels, le cuir chevelu va se dessécher ce qui entraîne des cheveux affinés et cassants. Pour que cette carence n’ait pas lieu, il faut les accompagner de vitamine E et de vitamine A qui luttent contre les radicaux libres, les acides gras essentiels étant très vulnérables à ces derniers.

  • Zinc :

C’est un anti-oxydant qui a le don de faufiler dans les micro-vaisseaux alimentant le follicule pileux et d’y inhiber l’action des radicaux libres. Il contribue également à la synthèse des protéines de la kératine, à la synthèse des acides gras essentiels et à la mobilisation de la vitamine A.

 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *