Tout savoir sur la sophrologie

4.5/5 - (4 votes)

Le stress est actuellement omniprésent autour de nous. Si d’autres réussissent tant bien que mal à vivre avec, certains essaient différentes techniques pour s’en débarrasser avant de tomber dans la dépression. Parmi les méthodes les plus appréciées, il y a la sophrologie. En quoi cela consiste-t-il et comment la pratiquer au quotidien ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Conçue par le neuropsychiatre Alfonso Cayceo, la sophrologie est une technique de relaxation qui combine différentes disciplines. Pour en définir les grandes lignes, son concepteur s’est inspiré de diverses techniques réunies au cours de ses voyages. C’est ainsi qu’il a pu rassembler, sous une seule discipline, diverses techniques de relaxation issues de l’Orient et de l’Occident.

Lire aussi – Zoom sur la médecine traditionnelle chinoise

La sophrologie est aujourd’hui considérée comme une thérapie, mais beaucoup l’adoptent aussi comme une philosophie de vie plus saine. Elle fait appel à une technique verbale qui va agir, non seulement sur le mental, mais aussi sur le physique. Pour ce faire, elle fait appel à différents exercices qui visent tous à stimuler le potentiel de chacun et à atteindre un certain niveau de bien-être.

Son but principal est d’aider la personne à mieux se connaître pour lui donner les armes afin de relever les défis qui l’attendent au quotidien sans stresser et sans paniquer. Chez les artistes, elle est utilisée pour contrôler le trac et la pression. Elle aide à retrouver confiance en soi et surtout à avoir de l’espoir sur l’avenir.

Le terme sophrologie est inspiré du grec ancien. Il provient de l’association de trois termes à savoir :

  • « sôs » qui signifie harmonieux
  • « phren » qui indique l’esprit
  • « logos » qui se réfère à la science

D’un point de vue plus large, on peut ainsi dire que sophrologie signifie étude de l’harmonisation de la conscience.

Quelles sont les techniques utilisées par la sophrologie ?

La sophrologie utilise de nombreuses techniques, mais elle repose surtout sur :

  • La relaxation à travers la détente musculaire
  • La respiration qui est la voie d’entrée vers la relaxation
  • La visualisation ou imagerie mentale
  • Le principe d’action positive
  • Le principe de réalité objective

En fonction des cas et des sophrologues consultés, d’autres exercices peuvent être appliqués aux cours des séances.

A qui s’adresse la sophrologie ?

La sophrologie est faite pour tout le monde, principalement les personnes toujours stressées ou souffrant de divers maux liés au stress et à la pression. Il est important de souligner qu’elle n’est pas une médecine qui soigne une personne malade. Elle est plus un outil de développement personnel qui incite une personne à mieux se sentir dans sa peau et à aller de l’avant avec sérénité.

D’ailleurs, chaque cas est différent puisque chaque individu a des problèmes qui lui sont propres. Alors que certains font appel à cette thérapie pour chasser le stress, d’autres l’utilisent pour vivre au mieux une grossesse, pour mieux s’endormir, pour atténuer la douleur … Autrement dit, on stimule la force que chacun a déjà en soi pour se forger une arme pour lutter contre les attaques que l’on peut rencontrer au quotidien. Cela explique aussi pourquoi elle est adaptée à tout le monde, même les jeunes enfants, mais avec des séances spécialement conçues pour eux.

Quels bienfaits apporte la sophrologie ?

Quels bienfaits apporte la sophrologie ?

Elle apporte de nombreux bienfaits en fonction des besoins de chacun.

  • Chez la femme enceinte :

La sophrologie aide les futures mères à vivre au mieux les neuf mois durant lesquels elles portent leur bébé en elles. Il faut effectivement savoir qu’une grossesse génère de nombreux changements, tant physique que mental et certaines femmes ont souvent du mal à suivre ce rythme.

Elle les aide aussi à mieux se préparer à l’accouchement qui, avouons-le, est une étape parfois traumatisante. Grâce aux exercices donnés durant la grossesse, la femme enceinte anticipe positivement l’accouchement à venir et apprend même à gérer la douleur inévitable. Elle apprend également à récupérer entre les contractions et à rester détendue pour que tout se passe pour le mieux.

En général, les séances doivent débuter à partir du 5e mois de grossesse.

  • Chez les personnes toujours stressées :

Travail, famille, problème d’argent, santé … tout est aujourd’hui source de stress et si on n’arrive pas à bien le gérer, on finit par sombrer dans la dépression. La sophrologie vous évite pareil tableau puisqu’elle vous apprend à lâcher-prise et à mieux gérer vos émotions.

Elle n’a pas le pouvoir de faire disparaître les problèmes, mais elle aide à mieux les gérer. Après quelques séances, la personne verra un réel changement puisque malgré les évènements stressants de son quotidien, elle saura rester calme et efficace.

Notez que dans certaines entreprises, les employeurs proposent des séances aux salariés pour apaiser les tensions et améliorer le travail en équipe.

  • Chez les insomniaques :

Beaucoup de personnes vont consulter un sophrologue pour soigner leur insomnie ou leurs troubles du sommeil. Là encore, elle n’agit pas comme une médecine, mais aide à comprendre la source du problème pour ensuite apprendre à la gérer ou à l’évacuer.

Dans la majorité des cas, des exercices de respiration et de relaxation suffisent pour que tout rentre dans l’ordre, car un corps et un esprit détendus s’endorment toujours mieux et facilement. Dans certains cas, les sophrologues travaillent aussi avec des personnes souffrant d’angoisse pour aller se coucher ou qui n’aiment tout simplement pas dormir, jugeant cela comme une perte de temps.

Cela signifie que les exercices dépendent du problème relié au sommeil, mais en général, c’est efficace.

A lire – Troubles du sommeil : la médecine douce plutôt que les somnifères

  • Chez les personnes sujettes à de la douleur :

Certaines personnes doivent vivre quotidiennement avec toutes sortes de douleur : maux de tête, mal de dos, maux de dents, maux au niveau des articulations … Lorsque les médicaments n’arrivent pas à les faire disparaître totalement, beaucoup se tournent vers la médecine douce comme la sophrologie.

Bien sûr, elle ne va pas faire en sorte que la personne n’ait plus mal du tout, mais grâce aux exercices fournis, la personne va apprendre à mieux vivre avec cette douleur qui ne la quitte pas. Comment s’y prend-elle ? Tout simplement en instaurant un meilleur équilibre entre le corps et le mental. C’est ce qui va lui permettre de mieux supporter la douleur et d’arriver à vivre mieux qu’avant.

Sachez qu’il est aujourd’hui courant que les hôpitaux fassent appel à un sophrologue pour aider certaines de leurs patients à mieux récupérer malgré les douleurs chroniques.

  • Chez les seniors :

Le vieillissement est un processus que beaucoup vivent mal, car il implique également de nombreux changements pas toujours très agréables. Perte de mémoire, perte de la vue, perte de l’audition, perte de l’autonomie, douleurs, problèmes d’alimentation, insomnies … tous ces facteurs stressent les personnes âgées.

Pour mieux les accompagner à vivre et surtout à accepter ces changements, la sophrologie est un outil efficace.

A lire aussi – Grand âge : comment le vivre dans la joie et la bonne humeur ?

  • Chez les enfants et les adolescents :

Chez eux, la sophrologie vise surtout à traiter des problèmes de concentration, de fortes émotions, de stress, de manque de confiance en soi, de mal-être inexpliqué …

Il faut effectivement souligner qu’être un enfant ou un adolescent qui prend de plus en plus conscience du monde qui l’entoure n’est pas simple et beaucoup sont traumatisés très tôt pour diverses raisons. Pour les aider à ne pas refouler leurs sentiments et surtout à avancer avec confiance, les séances sont, à chaque fois, adaptées en fonction de leurs besoins.

Chez certains adolescents, par exemple, le mal-être peut provenir du changement de leur corps alors que chez les enfants, il peut s’agir d’un traumatisme lié à une dispute de ses parents, à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur …

En gros, tout le monde peut s’offrir des séances de sophrologie lorsqu’on sent qu’on n’arrive plus à garder le contrôle sur certaines choses ou certaines émotions. C’est une thérapie idéale pour mieux se retrouver et pour garder le côté positif, même dans les pires des situations. Attention, elle ne vous rend pas constamment heureux, mais vous aide à vous sortir de toutes les situations sans faillir malgré les difficultés rencontrées. Ici, on reprend un peu le concept de « à chaque problème, plusieurs solutions ».

Lire aussi – Le menu idéal pour notre cerveau

Combien de séances doit-on faire pour être totalement guéri ?

On vous arrête tout de suite : la sophrologie ne guérit pas, même si on utilise le terme « soigner ». Elle est plutôt une thérapie qui nous accompagne dans chaque épreuve que nous avons à traverser.

On souligne bien le mot « épreuve », car c’est seulement lorsque celle-ci devient plus difficile et inextricable qu’on a réellement besoin de se poser et de faire appel aux techniques de la sophrologie.

Par conséquent, il n’y a pas de nombre de séances standard pour « guérir », puisque tout dépend de l’état de chaque personne et de sa capacité à mettre en application les enseignements de la discipline. Il est seulement conseillé de consulter le sophrologue régulièrement en cas de maladies chroniques pour conserver un mental d’acier.

Découvrez aussi – La méditation est-elle bénéfique pour le cerveau ?

Exercice courant durant les séances de sophrologie

Comme on l’a dit plus haut, plusieurs types d’exercices peuvent être donnés. Parmi eux, il y a celui qu’on appelle « image bouée ».

On l’utilise chaque fois qu’une image ou une émotion désagréable remonte en surface. Quand cela arrive, il est conseillé de s’isoler puis de prendre une posture de détente avec les yeux fermés. Vous commencez ensuite à faire quelques exercices de respiration et à vous focaliser là-dessus puis vous laissez venir une image plus agréable en vous. Il peut s’agir d’un paysage reposant, d’un vécu qui vous réjouit toujours, d’une douce odeur réconfortante … Vous prenez ensuite le temps de revivre ces souvenirs agréables en vous imprégnant de tous les détails qui vous reviennent en tête tels qu’odeur, voix, son, goût ou sensation sur votre peau. A un moment, lorsque la sensation de douceur est pleinement ressentie, vous inspirez profondément puis expirez puis répartir cette délicieuse sensation positive à travers votre corps. Vous répétez ces exercices de respiration plusieurs fois puis très doucement, vous commencez à bouger les pieds et remontez doucement jusqu’à ouvrir les yeux. Cet exercice aide à chasser les sentiments négatifs et à les remplacer par des ondes positives.

Une pensée sur “Tout savoir sur la sophrologie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.