Les 11 vaccins obligatoires de bébé : calendrier simplifié et explications

(Last Updated On: 22 octobre 2018)

Ca y est bébé est née, il vous comble de joie et votre amour pour lui n’a pas d’égal. Il est temps maintenant pour vous d’assurer sa protection contre moult maladies du monde extérieur. Les vaccins sont faits pour ça.

Avant sa triomphale entrée à la crèche ou à l’école maternelle, petit boutchou doit être vacciné contre certaines maladies.

Après la récente réapparition de quelques maladies virales en France, notamment la rougeole, le ministère de la santé a élevé, début 2018, le nombre de vaccins obligatoires à de trois à onze.

Avant de les connaître, et loin du jargon médical, essayons de mieux comprendre le rôle du vaccin.

C’est quoi un vaccin?

calendrier vaccinal

Tout a commencé en 1796 par un simple constat du médecin Edward Jenner. En observant les fermières qui étaient exposées régulièrement au virus de la variole bovine, il a réalisé que ces dernières n’ont jamais été frappées par la variole. Il commença alors ses recherches autour de cette idée.

Ensuite, le célèbre Louis Pasteur, a pris la chandelle et après des années de recherches et d’expérimentations, il a réussi à découvrir le vaccin en 1981.

Quel est le principe de la vaccination ?

Le vaccin nous protège des maladies virales dangereuses voire mortelles. Il est constitué d’un nombre de virus atténués. Dès qu’ils sont administrés, ils poussent l’organisme à se défendre et à solliciter son système immunitaire. Une fois cette immunité acquise, le corps sera capable de résister aux prochaines attaques virales plus dangereuses.

Pourquoi bébé tombe-il malade après le vaccin?

Qui dit virus, dit maladie. Puisque l’organisme reçoit une dose de virus affaiblis, il va réagir et faire face à cette attaque. Une poussée de fièvre est donc le signe que le corps est en train d’employer ses défenses. Il faut tout de même veiller à ce que votre bébé ne soit pas trop fiévreux ; les paracétamols prescrits par le pédiatre, contribueront à la baisse de température en cas de fièvre.

La meilleure conduite à tenir, après la vaccination de votre nourrisson, est de prendre sa température toutes les deux trois heures.

Autour du calendrier vaccinal de bébé : 

Pour que poupon puisse se défendre contre certaines maladies virales, un nombre de vaccins lui est indispensable. Il y a, évidemment, les vaccins obligatoires et ceux recommandés.

Pour chaque âge ses vaccins : Voici la liste des vaccins obligatoires qui doivent être administrés au bébé avant son admission à la collectivité.

Le calendrier vaccinal de bébé :

Vaccination

  • la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) : 3 injections seront prévues à l’âge de 2, 4 et 11 mois. Les rappels obligatoires se feront vers 6 et 12 ans.

Ces trois dernières vaccinations étaient les seules obligatoires avant le premier Janvier 2018. Ensuite nous avons :

  • La coqueluche, 3 injections administrées à 2, 4 et 11 mois, les rappels obligatoires seront vers 6 et 12 ans.
  • Les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, 3 injections administrées à 2, 4 et 11 mois.
  • L’hépatite B, 3 injections administrées à 2, 4 et 11 mois.
  • Les infections à pneumocoque, 3 injections administrées à 2, 4 et 11 mois. Les rappels seront vers 6 et 12 ans
  • Les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C, deux injections à 5, et 12 mois.
  • La rougeole, deux injections à 12 mois et une autre vers 16-18 mois.
  • Les oreillons deux injections à 12 mois et une autre vers 16-18 mois.
  • la rubéole deux injections à 12 mois et une autre vers 16-18 mois.

Le vaccin contre la BCG administré dès le premier mois de naissance du nouveau-né reste facultatif, mais est fortement recommandé si le bébé est dans un milieu à haut risque de contagion de la tuberculose.

Comment bien se préparer pour le vaccin de votre bébé?

Les jeunes parents appréhendent, d’habitude, le premier vaccin de boutchou. D’ailleurs, c’est ce dernier qui sera le plus difficile à gérer. Mais en règle générale, les préparatifs pour un rendez-vous chez le pédiatre sont les mêmes.

Alors pour que tout se passe bien, voici quelques petits conseils :

  • Assurez-vous, en premier lieu, que bébé n’est pas malade. Prenez sa température et vérifiez son état général. Bien évidemment, le pédiatre ne vaccinera, en aucun cas, un nourrisson en mauvais état de santé sous peine d’aggraver la situation.
  • Préparez le sac de votre tout-petit à l’avance. Dans ce sens, il faut prévoir une tenue de rechange, une ou deux couches, des lingettes, une petite serviette, sans oublier ses biberons, son lait, sa sucette et son doudou …
  • Parlez à votre bébé avec un ton doux et réconfortant, et puis expliquez-lui que vous êtes là pour l’accompagner et que tout va bien se passer.
  • Et enfin, le moment venu, essayez d’attirer son attention vers autres choses que l’aiguille de la seringue.

Bébé va peut-être piquer sa crise mais, de toute évidence, après quelques ses pleurs vont s’atténuer. Et tant que c’est pour le bien de poupon, il faut certainement le faire !

Pourquoi alors certains parents refusent de vacciner leurs bébés?

vaccination

Les raisons qui poussent quelques parents à faire ce choix sont basées sur des rumeurs portant sur un certain lien entre la vaccination et d’autres maladies comme l’autisme. Mais, il faut préciser qu’aucune étude scientifique fiable n’a pu démontrer ce lien. En conséquence, ces rumeurs ne sont réellement pas fondées. Par ailleurs, la loi ne punira pas les parents qui refuseront de faire vacciner leurs bébés, cependant, leurs enfants ne seront pas admis en crèches.

Dans tous les cas, la seule certitude c’est que certaines maladies virales sont très dangereuses, et pour préserver la santé de son tout-petit, il faut le vacciner.

Bébé sera protégé de ces virus, pour le grand plaisir de papa et maman.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *