Le coronavirus : toutes les réponses à vos questions

(Mis à jour le: 27 mars 2020)

Aujourd’hui, tout le monde est alarmé par le coronavirus. Il est présenté comme une maladie qui fait beaucoup de morts, vu que le nombre de décès dans le monde ne cesse d’augmenter. On va faire le point sur cette maladie, le covid-19, pour mieux la comprendre et ne pas être paniqué par une simple grippe.

Le coronavirus, c’est quoi ?

Le coronavirus, c’est quoi ?
Le coronavirus, c’est quoi ?

« Coronavirus », c’est le nom qu’on utilise pour désigner la maladie, mais en réalité, c’est le nom d’une vaste famille de virus. Ces derniers sont appelés ainsi à cause de leur forme qui est similaire à une couronne et autour de cette base, on a des protéines. Les coronavirus peuvent toucher tant bien les hommes que les animaux et peuvent provoquer différentes maladies. Chez l’humain en particulier, les maladies causées par ce type de virus peuvent être un rhume banal dans les cas simples, mais peuvent être une infection pulmonaire sévère qui peut causer par la suite une détresse respiratoire aiguë.

Le coronavirus, la maladie qu’on a aujourd’hui, n’est pas nouveau. En 2002 – 2003, on a déjà eu une épidémie mortelle qui est apparu en Chine et qui s’est propagé dans 30 pays. A cette époque on a compté 774 morts et on a eu un virus qui provoquait un syndrome respiratoire aigu sévère. En 2012 – 2013, l’Arabie Saoudite a fait face au coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient. Au bilan de cette seconde épidémie, on a eu 1583 cas, 567 décès et 26 pays infectés. La troisième épidémie mortelle est celle qu’on a aujourd’hui. Elle a commencé en Chine, plus précisément dans un marché local à Wuhan, dans la province de Hubei. Le virus à l’origine est le SARS-CoV-2.

Comment cette maladie se transmet-elle ?

Il est à rappeler que les coronavirus sont d’origine animale. Autrement dit, c’est un animal qui le porte et ce dernier n’est pas du tout malade. Il peut le transmettre à une autre espèce qui lui par la suite va le transmettre à l’homme. Pour le SARS-CoV, on désigne la chauve-souris comme l’animal hébergeur du virus. Chez cet animal, on ne peut constater aucun symptôme et il a bien fallu un autre animal intermédiaire pour la transmission à l’homme. On dit que ce serait la civette palmiste qui est l’hôte intermédiaire, sachant qu’au sud de la Chine, cette espèce est vendue et consommée.

En février, des chercheurs de l’Université d’agriculture localisée au Sud de la Chine seraient plus penchés sur le SARS-CoV-2, le responsable de l’épidémie mortelle qu’on a aujourd’hui. Les expérimentations et les résultats de recherche précédents ont fait qu’ils se sont basés sur la chauve-souris qui pourrait être l’animal hébergeur. Cependant, ils se sont aussi focalisés sur le pangolin, un petit mammifère à écailles en voie d’extinction. Pour cette équipe de chercheurs, cette espèce pourrait avoir un rapport avec le SARS-CoV-2, mais jusqu’ici, ils n’ont pas de preuves tangibles, vu que la transmission à l’homme se fait par les sécrétions animales.

La transmission du SARS-CoV-2 d’homme à homme se fait par les postillons ou les gouttelettes de salive qu’on peut projeter lorsqu’on éternue ou lorsqu’on tousse. Il ne faut pas non plus dramatiser, car la transmission ne sera effective que pour les contacts étroits et prolongés et les contacts à moins d’un mètre d’un malade sans mesures de protection efficaces.

La transmission d’homme à homme peut aussi être environnementale, c’est-à-dire par le contact des mains avec des surfaces infectées, avec la bouche, le nez ou les yeux. Le SARS-CoV-2 peut être vivante dans l’environnement pour quelques heures, voire quelques jours. C’est pour cette raison qu’on recommande pour limiter la propagation de cette maladie de se laver les mains fréquemment avec du savon ou du gel hydroalcoolique, d’utiliser des mouchoirs à usage unique, d’éviter le contact et même de serrer la main pour se saluer.

Lire aussi :

Quels sont les symptômes du Covid-19 ?

Quels sont les symptômes du Covid-19 ?
Quels sont les symptômes du Covid-19 ?

Pour la plupart des cas, la personne contaminée a une fièvre, une fatigue et/ou une toux sèche. Chez les sujets les plus fragiles, ces symptômes peuvent s’accompagner de courbatures, de maux de tête, d’une sensation d’oppression ou d’essoufflement. Le Covid-19 peut être alors une infection respiratoire aiguë ou des anomalies pulmonaires.

Si l’infection n’est pas traitée correctement, elle peut conduire à une détresse respiratoire, une insuffisance rénale aiguë, une défaillance multiviscérale et ce sont ces pathologies qui vont entraîner la mort. La maladie du Covid-19 reste bénigne dans 80% des cas et le taux global de mortalité se situe entre 1,5 et 3,5 %. Chez certaines personnes, on peut ne pas avoir de symptômes.

Si on se penche sur ces symptômes, on peut très bien confondre le Covid-19 avec une grippe. Pour la confirmation, il faut passer un test biologique par prélèvement naso-pharyngé. Vous aurez le résultat en trois ou cinq heures.

Comment réagir en cas de contact susceptible de transmission du virus ?

Si vous avez été en contact avec une personne qui a attrapé le Covid-19 ou si vous venez d’un endroit où le virus circule activement, il faut faire un suivi de deux semaines. Pendant ces 14 jours, vous devez prendre votre température deux fois par jour quotidiennement, vous laver les mains régulièrement, limiter les activités en réduisant les activités non indispensables et surveiller les symptômes.

Y a-t-il un vaccin contre le Covid-19 ?

Même si les virus responsables de la pneumonie sont similaires aux coronavirus, le vaccin antipneumococcique et le vaccin contre l’Haemophilus influenza type B ne vous mettront pas à l’abri du Covid-19. Comprenez que le SRAS-CoV-2 est un nouveau virus qui demande un vaccin spécifique. Des nombreuses équipes scientifiques se sont lancées dans la recherche d’antidote et un porte-parole de l’Institut Pasteur a fait une déclaration à ce sujet. Il annonce que de leur côté, des prototypes sont en phase de test sur des souris depuis le 11 mars et ils sont en attente du résultat.

Le coronavirus peut-il être traité ?

La réponse est « oui » et on parle de traitement symptomatique qui va s’axer sur le soulagement des symptômes. Le médecin peut donc vous prescrire des médicaments contre la fièvre et éventuellement des antibiotiques en cas de co-infection bactérienne. Dans les cas les plus critiques, le patient peut être mis sous assistance respiratoire. Jusqu’à ce jour, il n’y a pas vraiment de médicament antiviral spécifique au Covid-19, mais des essais cliniques sont en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *