Canicule : les bons conseils à adopter en cas de trop fortes chaleurs

(Last Updated On: 1 août 2018)

On est toujours content quand l’été débarque, mais on l’est moins quand l’alerte canicule est donné. Cela est pourtant devenue chose courante qu’il ne nous reste plus qu’à la supporter avec patience et brillantes astuces. Voici quelques conseils à adopter pour vivre au mieux ces épisodes de trop fortes chaleurs.

Canicule : gare à votre santé

la canicule

La première chose à avoir en tête quand la canicule arrive c’est qu’elle est dangereuse pour notre organisme surtout chez les bébés, les personnes âgées et les femmes enceintes. De ce fait, il faut prendre les bonnes mesures dès que le thermomètre monte d’un cran. Quelles sont-elles ?

  • Bien s’hydrater :

Que ce soit la canicule ou seulement la chaleur de l’été, s’hydrater est vitale surtout chez les personnes âgées et les jeunes enfants. Ils sont effectivement les plus à risques et une déshydratation peut parfois leur être fatale ou engendrer d’autres complications. Par conséquent, dès que la chaleur devient intense, il faut boire beaucoup d’eau et en proposer, de manière régulière aux enfants. Vous pouvez même les aromatiser un peu pour en varier le goût et donner envie de boire.

  • Bien conserver vos médicaments :

Pour toute personne sous traitement médicamenteux, il est essentiel de bien conserver les médicaments qu’il s’agisse de comprimés ou autres. Il faut effectivement savoir que la chaleur peut engendrer des réactions néfastes sur certains médicaments et si elle n’altère pas leurs effets, elle peut les accentuer. Pour éviter l’une ou l’autre de ces conséquences, renseignez-vous auprès de votre médecin traitant sur la méthode de conservation de vos traitements ou sur leur prise, car si certains nécessitent une conservation au réfrigérateur, d’autres devraient, par exemple, être remplacés par des équivalents le temps que la canicule passe.

lire aussi : Grossesse et médicaments font-ils bon ménage ?

  • Eviter les insolations :

Après le rude hiver qu’on vient de passer, certains profitent au maximum de l’été pour se dorer au soleil. A première vue, cela n’a rien d’alarmant, mais en période de canicule, cela est très dangereux. En effet, un excès de soleil peut entraîner dans un premier temps un rougissement de la peau, mais quand on persiste à se laisser rôtir, cela peut vite s’enchaîner par de la fatigue également due à la déshydratation, des troubles de la vue, des nausées, une raideur au niveau de la nuque et même des frissons sous ce soleil de plomb. Il faut donc éviter de s’exposer au soleil trop longtemps surtout au moment les plus chaudes de la journée et sans aucune protection. Ce conseil est très important chez les enfants et les seniors qui sont les plus vulnérables.

  • Prendre soin de ses jambes :

Sous l’effet de la chaleur, les veines ont tendance à se dilater ce qui va compliquer le retour veineux. Résultat : les risques de phlébite sont accrus surtout chez les personnes qui souffrent déjà du phénomène de jambes lourdes et chez les femmes enceintes. Pour éviter cela, il est conseillé de porter des chaussures aérées et sans chaussette trop serrées, de se masser les jambes sous le jet d’eau froide une fois rentré à la maison et de surélever les pieds pendant 15 minutes avant de dormir.

  • Faire gaffe à l’épuisement par la chaleur :

En règle générale, notre organisme a la capacité de s’autoréguler, mais par temps de canicule, cette capacité est vite altérée. Cela se remarque surtout chez les sportifs d’où l’intérêt de toujours rester vigilant face aux signes avant-coureurs qui peuvent survenir. Parmi ces signes, on peut citer une température anormale du corps, une peau pâle, humide ou froide, une transpiration abondante, une respiration trop rapide, des crampes musculaires accompagnées de maux de tête, des étourdissements, une forte fatigue, un état d’épuisement, …

Canicule : gare à bien vous rafraîchir

Canicule

Dès que la température commence à grimper, nous n’avons qu’une chose en tête : nous rafraîchir, mais pas n’importe comment. En effet, pour une bonne prévention canicule, il est important de :

  • se rafraîchir correctement :

Pour ce faire, il faut boire beaucoup d’eau pour compenser les pertes d’eau, privilégier les aliments riches en eau et éviter les aliments diurétiques, porter des vêtements légers, amples et aux matières respirantes comme le coton ou le lin ainsi qu’un chapeau à larges bords, faire le moindre effort pendant les périodes les plus chaudes de la journée, marcher, au lieu de rester debout afin de relancer la circulation, …

  • utiliser correctement la climatisation :

Et toujours en termes de se rafraîchir, utiliser la clim’ est aussi conseillé, mais bien comme il faut. En effet, cet appareil, O ! combien rafraîchissant peut aussi engendrer un choc thermique ou des allergies comme les rhinites, le nez qui coule, … Pour éviter cela, la clim’ doit seulement présenter un écart de 5°C, tout au plus, avec la température extérieure.

  • éviter l’eau froide après s’être exposé à la chaleur :

La grande majorité des gens ignorent qu’il faut absolument éviter de rentrer sous l’eau froide sitôt après avoir bronzé au soleil, car cela engendre un choc thermique ou hydrocution pouvant être fatale. Il faut donc éviter de sauter dans la piscine, dans la mer, sous la douche ou tout autre plan d’eau froide et fraîche, après un bain de soleil ou après avoir fait du sport sous la chaleur. Si cela arrive à l’un de vos proches, ce dernier peut faire un malaise, voire perdre connaissance. Il est donc important de prévenir rapidement les secours, même lorsque la personne est encore consciente, mais ressent un malaise.

  • bien rafraîchir la chambre avant de se coucher :

Quand la température à l’intérieur frôle les 25-30°C, il est impossible de bien dormir. Pour éviter cela, il est important de n’ouvrir les portes et les fenêtres qu’en fin de journée, quand la température est plus fraîche.

Canicule : gare à l’alimentation et à l’hydratation

hydratation

 

Chaque année, le plan canicule conseille aussi de bien s’alimenter et de bien s’hydrater. Pour ce faire, il est important de :

  • Faire attention à son alimentation :

La canicule est la période durant laquelle les intoxications alimentaires se multiplient et pour cause : la chaleur favorise le développement rapide des salmonelles. Il est donc conseillé d’emporter un sac réfrigéré quand on fait ses courses et d’éviter les aliments qui passent trop vite comme la mayonnaise, les gâteaux contenant de la crème, le carpaccio de viande, … Cela vous protègera des intoxications alimentaires lesquelles sont très dangereuses durant les temps de trop forte chaleur étant donné qu’elles engendrent une déshydratation rapide de l’organisme.

  • S’hydrater correctement :

Cela consiste à privilégier certains types de boissons et à éviter d’autres.

A privilégier : l’eau, les jus de fruits et smoothies de préférence à diluer avec un peu d’eau pour réduire le taux de sucre, le thé et le café sans excès, le lait chocolaté froid idéal pour les sportifs et la soupe.

A éviter : les boissons alcoolisées, les sodas et les boissons gazeuses.

Pour varier les plaisirs, vous pouvez alors varier vos boissons et même les compléter avec des aliments riches en eau comme la tomate, le concombre, le melon, la pastèque, … Aussi, vous trouverez facilement différentes recettes de thé glacé pour donner un peu de saveur à votre thé vert.

L’astuce pour éviter la déshydratation durant la canicule, c’est de boire régulièrement, à petites doses sans attendre d’avoir soif.

Et comme on a tendance à privilégier les boissons glacées pour lutter contre la chaleur, il faut, désormais éviter cela, car cela peut agresser notre système digestif. Le mieux c’est de s’en tenir aux boissons froides et/ou chaudes. A ce propos, sachez que les boissons chaudes ne désaltèrent pas plus que les boissons froides donc vous pouvez très bien privilégier les deux.

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *