Cigarette électronique : les abus déconseillés

(Mis à jour le: 25 septembre 2019)

Même les aliments les plus sains deviennent nocifs quand on en abuse. Il en est de même pour la cigarette électronique qui passe, en ce moment, sous le crible des scientifiques. Depuis le lancement du dispositif, ces derniers s’acharnent sur lui afin d’en découvrir les bienfaits comme les méfaits. La majorité des études a mis en exergue son caractère plus sain par rapport à la cigarette classique, mais aussi des quelques méfaits à suivre de près …

Le fonctionnement de la cigarette électronique

A l’origine, l’e-cigarette a été conçue sous un design qui rappelle fortement la tige de la cigarette traditionnelle. Au fil des ans, sous l’impulsion des nouvelles technologies, la vape box et vape mod sont apparues en s’affichant avec deux parties distinctes : une partie rectangulaire que l’on appelle Box Mod et où se situe la batterie de l’appareil et une partie longiligne qui rappelle la toute première version.

Dans les deux cas, le mode de fonctionnement reste le même c’est-à-dire produire de la vapeur aromatisée en chauffant un e-liquide.

Les bienfaits de la cigarette électronique

Cigarette électronique

Du fait de son principe qui rappelle celui de la cigarette sans en hériter les méfaits, la cigarette électronique permet de :

  • retrouver les gestuels de la clope : pour un fumeur en plein sevrage, rien que ces gestes permettent d’atténuer la dépendance comportementale vis-à-vis de la cigarette classique ;
  • retrouver le goût du tabac : quand on est dépendant à la cigarette, retrouver son goût dans ce dispositif apporte un réconfort certain ;
  • retrouver la nicotine : pour les grands dépendants, l’absence de nicotine au cours du sevrage est la principale cause de leur échec. Grâce aux e-liquides nicotinés, ils ont enfin une solution plus efficace pour soigner leur dépendance.

Grâce à ces points positifs, la cigarette électronique a réussi à convertir de nombreux fumeurs en vapoteurs. Elle a également réussi à détrôner la clope meurtrière et a fait chuter les ventes de tiges de cigarettes de manière considérable.

Au vu de ces résultats, il est indéniable que l’e-cigarette soit une réelle aide durant le sevrage. Elle est également l’une des meilleures alternatives au tabac et est bien plus efficace que les substituts nicotiniques qui ne traitent pas la dépendance comportementale.

Les méfaits de la cigarette électronique

Jusqu’à nos jours, aucune étude n’a réussi à avancer des chiffres précis quant au degré de nocivité de la cigarette électronique. Bon nombre d’observations et d’analyses ont pourtant déterminé que le vapotage aurait un effet néfaste sur la santé cardiaque et pulmonaire, mais les données quantitatives étant moindres ou inexistantes ne justifient pas de sonner l’alerte.

Tout ce que l’on peut faire, pour le moment c’est un appel à la prudence surtout aux personnes qui n’ont jamais fumé. En effet, alors que chez les fumeurs, l’e-cigarette apporte nettement des effets bénéfiques, chez les non-fumeurs, elle laisse quelques traces douteuses. Ces dernières ne sont pas alarmantes, mais doivent quand même être suivies de près.

Le manque de recul concernant ce dispositif ne permet pas de statuer sur sa dangerosité puisque depuis son entrée sur le marché jusqu’à nos jours, on lui a surtout découvert un rôle positif que négatif. Quoi qu’il en soit, il reste conseillé d’éviter les abus surtout que des effets secondaires ont récemment été rapportés.

Cigarette électronique

Ces derniers ne sont pas inquiétantes et ne sont pas dangereux pour la santé, mais il convient quand même d’adopter quelques mesures pour supprimer la gêne qu’ils peuvent occasionner. Ainsi, en cas de :

  • maux de tête, vertiges, étourdissement, nausées …, il est conseillé de réduire le taux de nicotine dans les e-liquides vapotés. Si vous souhaitez maintenir cette même teneur, mieux vaut alors espacer les séquences de vapotage, car ces effets indiquent un surdosage à la nicotine.
  • déshydratation, sécheresse buccale, irritations au niveau de la gorge …, il faut réduire la teneur en propylène glycol dans vos e-liquides et/ou choisir une e-cigarette moins puissante. Le propylène glycol est responsable du fameux hit recherché par les vapoteurs. Quand il est trop puissant, il va engendrer des irritations étant donné qu’il atterrit directement au niveau de la gorge.

Ce sont, aujourd’hui, les seuls méfaits que les vapoteurs reprochent à la cigarette électronique. Ils ne sont pas nocifs et peuvent être facilement évités en changeant son comportement vis-à-vis de la vape. De plus, ces effets ne sont que passagers et disparaissent rapidement au bout de quelques heures.

La cigarette électronique et les cancers

La cigarette engendre divers types de cancers et maladies graves. Elle tue chaque année des millions de personnes à cause des substances toxiques produites durant la combustion du tabac.

Chez l’e-cigarette, ces substances sont absentes puisque de un, elle ne nécessite pas de combustion et de deux, elle produit de la vapeur issue de produits non nocifs pour l’organisme à savoir la glycérine végétale et le propylène glycol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *