Que doit-on manger pour faire baisser le mauvais cholestérol ?

(Mis à jour le: 5 avril 2019)
Que doit-on manger pour faire baisser le mauvais cholestérol ?
5 (100%) 3 vote[s]

Le LDL-cholestérol est dit mauvais, car a tendance à se déposer dans les artères. À long terme, ce dépôt fini par créer ce qu’on appelle « plaque d’athérome » qui va alors obstruer les artères et engendrer des problèmes de circulation sanguine. Il faut savoir que notre sang se compose de 60 à 80 % de LDL-cholestérol contre seulement 20 à 30 % de HDL-cholestérol (bon cholestérol). Si le mauvais cholestérol augmente ne serait-ce qu’un petit peu, les conséquences se font vite ressentir. Pour le stabiliser et même le réduire, il existe des aliments à privilégier au quotidien. Quels sont ces aliments ?

Les fruits oléagineux

Ils se présentent surtout sous forme de graines et sont très riches en matières grasses insaturées. Ils ont le don de réduire le taux de mauvais cholestérol et de graisses saturées. Les oléagineux les plus conseillés sont les noix du Brésil, les noix de cajou, les macadamia, les graines de tournesol, les pistaches et les noix de pécan.

Par contre, il vaut mieux éviter les cacahuètes et les noix de coco qui contiennent trop de lipides saturés.

Pour consommer des fruits oléagineux au quotidien, vous pourrez les incorporer dans d’autres plats comme les salades ou avec des légumes. Vous pourrez également les servir en guise d’apéritifs ou les consommer seuls surtout lorsque vous faites des efforts physiques.

Les fruits frais

fruits frais

Ils sont riches en fibres et vitamines et réduisent grandement le taux de cholestérol de type LDL. Ces fruits sont également de grands antioxydants et selon l’espèce, vous en tirerez d’autres éléments indispensables pour l’organisme. Si les agrumes sont par exemple riches en vitamines C, les raisins contiennent plus de polyphénols tandis que les pêches et abricots abritent beaucoup de béta-carotène.

Découvrez aussi :

La pomme

pomme

Lorsqu’on parle de la pomme, les femmes pensent sûrement « régime ». En effet, la pomme a un effet amincissant, car est un coupe-faim infaillible, est riche en fibres, a un grand pouvoir désaltérant et contient les mêmes éléments que lorsque vous faites du sport. Autrement dit, c’est un fruit à multiples vertus qui permet en plus de réduire le mauvais cholestérol. De ce fait, elle réduit aussi les risques de maladies cardio-vasculaires.

Elle est aussi riche en vitamines, en antioxydants, en fructose et en glucide d’où ses effets équivalents aux exercices physiques.

L’autre avantage de la pomme c’est qu’elle peut être transportée n’importe où et il est possible de la consommer différemment sans totalement la déposséder de ses vertus. Vous pouvez la réduire en compote et confiture, la manger dans une salade, en tarte, en accompagnement des plats principaux ou la manger telle quelle. Quelle que soit sa forme, la pomme reste un fruit hautement bénéfique.

Selon une étude allemande, elle diminuerait même les risques de cancer du côlon.

Enfin, il convient de noter qu’aussi bien le fruit que la peau du fruit sont bénéfiques donc il est conseillé de ne pas enlever la peau lorsque vous mangez une pomme. En effet, c’est dans la peau que se trouve la majorité des vitamines et des antioxydants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *