Ce qu’il faut éviter pendant le brossage des dents

(Mis à jour le: 11 janvier 2019)
Evaluer cet article

Pour garder des dents saines, il est nécessaire de les brosser deux ou trois fois par jour. Cependant, pour une efficacité optimale, ces brossages quotidiens ne doivent pas se faire n’importe comment. Zoom sur quelques conseils et les habitudes à bannir au cours du brossage…

Prendre le temps de brosser les dents

Le brossage des dents doit se faire de façon minutieuse et dans un délai suffisant. Un brossage à la va-vite peut amener à zapper certaines zones buccales difficiles à atteindre. Or, chaque recoin doit être nettoyé avec grand soin : toutes les surfaces des dents, gencives, palais, langue… La plupart du temps, les gens ne prêtent pas suffisamment attention aux parties les plus difficilement accessibles par la brosse à dents. Une mauvaise habitude de ce genre est le meilleur moyen de favoriser le dépôt de plaques et l’apparition de tartres ou de caries. Un hygiéniste interrogé à ce sujet a confirmé que la plupart des gens étaient devenus paresseux lorsqu’il s’agit de se brosser les dents.

D’autre part, tous les experts sont d’avis que le brossage trop bref n’est pas efficace. Selon Jacki Blatz, hygiéniste dentaire, le brossage des dents doit au moins durer deux minutes pour que la plaque soit bien enlevée. D’ailleurs, une étude effectuée au Royaume-Uni a confirmé ce postulat : plus de 60% des patients qui souffrent d’une gingivale n’ont pas respecté la durée minimale de brossage de deux minutes. Actuellement, il existe des brosses à dents électriques avec minuterie intégrée, particulièrement pratiques pour ceux qui ne peuvent pas s’habituer à brosser leurs dents tout en chronométrant les deux minutes nécessaires.

Utiliser la bonne quantité de dentifrice

 

dentifrice

Certaines personnes ont l’habitude de mettre une noisette de pâte de dentifrice sur leur brosse à dents. Pourtant, un surplus de dentifrice n’a aucun effet néfaste sur les dents. Mais cela peut entraîner le réflexe de réduire la durée du brossage, du fait de ne pas apprécier la sensation d’avoir la bouche pleine de mousse. L’idéal, c’est de recouvrir toute la partie supérieure de la brosse. Plus on met du dentifrice, plus le brossage sera efficace et la bouche mieux nettoyée. Néanmoins, l’Association dentaire américaine souligne que l’important est de bien savoir se servir du dentifrice. Selon l’hygiéniste Blatz, une fine bande de dentifrice est largement suffisante pour les adultes, tandis que pour les enfants, la quantité de dentifrice maximale sera une pâte de la taille d’un pois ou d’une petite boule. D’ailleurs, les enfants doivent utiliser des dentifrices spécifiquement adaptés à leur âge, notamment en raison du taux de fluor qu’ils contiennent.

Les techniques du brossage

On ne le dira jamais assez, le brossage des dents nécessite des gestes bien précis. Le brossage dans le sens horizontal, de l’arrière vers l’avant, est une habitude à bannir. Pour que le brossage permette de bien enlever la plaque et les résidus d’aliments stockés entre les dents, vous devez vous brosser les dents dans le sens vertical et du bas vers le haut. À côté des gencives, orientez votre brosse à dents avec un angle de 45°. Le brossage de haut en bas va permettre de décoller les aliments emmagasinés entre les dents.

Se brosser les dents avec délicatesse

Certaines personnes pensent que le fait d’appuyer fortement sur la brosse à dents lors du brossage optimise l’efficacité du nettoyage. Pourtant il n’en est rien, au contraire, un brossage de cette façon peut entraîner un décollement du tissu gingival, ce qui risque de provoquer le déchaussement des dents. Par ailleurs, un brossage trop énergique augmente la sensibilité des dents, voire la chute de celles-ci. Aussi, prenez l’habitude de vous brosser les dents sans faire trop de pressions et utilisez une de préférence une brosse à dents souple.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *