Bridge vs implant dentaire vs couronne

(Mis à jour le: 4 février 2019)
Evaluer cet article

S’il vous manque une ou plusieurs dents et que vous souhaitez les remplacer par des dents artificielles, plusieurs solutions s’offrent à vous. Les chirurgiens dentistes sont disposés à vous conseiller pour vous aider à choisir entre l’implant dentaire, la couronne et le bridge. Néanmoins, il vous sera utile d’en savoir le minium sur ces différents types de solutions.

Implant et couronne dentaire : qu’est-ce que c’est ?

L’implant dentaire désigne une racine de dent artificielle sur laquelle une fausse dent va être placée. Il ne s’agit donc pas d’une dent mais d’un support fabriqué par exemple en titane et à visser dans l’os. En effet, il arrive qu’une dent soit endommagée jusqu’à la racine, auquel cas la dent doit être extraite en totalité. Pour la mise en oeuvre d’un implant, il est nécessaire que le patient subisse une véritable chirurgie, sous anesthésie locale. La gencive sera incisée afin de placer le dispositif dans l’os alvéolaire. Une fois l’incision cicatrisée, l’implant sera revêtu de prothèse dentaire. La couronne dentaire est la substitution de la dent abîmée qui viendra se fixer sur l’implant. L’implant dentaire présente l’avantage d’aboutir à un résultat à la fois esthétique et confortable. De plus, l’os alvéolaire pourra être maintenu sous la dent, ce qui est primordial du fait que l’os alvéolaire risque de disparaître s’il n’est pas stimulé par la mastication.

La couronne est également une solution pour laquelle on opte lorsqu’on a une dent abîmée, mais que la racine peut être conservée. Sur la dent endommagée, on peut fixer la couronne issue d’une prise d’empreinte.

Qu’est-ce qu’un bridge ?

bridge dentaire

Un bridge (terme en anglais signifiant « pont ») est, comme son nom l’indique, une prothèse qui se constitue en pont situé entre les dents. Il se substitue à une ou plusieurs dents et se place en s’appuyant sur les vraies dents voisines, alors appelées piliers.

Le bridge présente l’inconvénient de rendre les dents naturelles vulnérables, car celles-ci doivent le supporter. Il arrive même parfois que la pose d’un bridge oblige à  dévitaliser les dents utilisés  par ce même bridge. À long terme, les dents naturelles dévitalisés sous le bridge  peuvent se dégrader. De plus, avec un bridge, il n’y a pas de stimulation de l’os alvéolaire. Lorsqu’une personne doit recourir à cette alternative, il est important de bien informer le patient.

Le dentier traditionnel progressivement abandonné au profit des solutions innovantes

Le dentier, ou la prothèse amovible, a été peu à peu abandonné suite aux évolutions technologiques. Non seulement la prothèse amovible est mal acceptée psychologiquement, mais elle présente des inconvénients pour la stimulation de l’os alvéolaire. Les tissus situés sous la prothèse sont peu à peu rétractés, ce qui nécessite une réadaptation régulière. À long terme, il n’est plus possible de poser des implants si l’os alvéolaire disparaît.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *