Un lecteur de glycémie sans prise de sang ?

(Mis à jour le: 1 mars 2019)
Un lecteur de glycémie sans prise de sang ?
5 (100%) 1 vote[s]

Pour faire un test de glycémie, les médecins devaient toujours prélever du sang sur les patients afin de le tester en laboratoire. Cette technique pourrait ne plus durer longtemps grâce au lecteur de glycémie créé par les ingénieurs de l’université de Princeton. La revue Biomedical Optics Express a tenu à nous faire part de cette découverte.

Un lecteur de glycémie ?

C’est bien le nom que ces ingénieurs ont donné à leur fameuse machine qui permettrait de lire le niveau de glucose dans le sang et ce, seulement à travers l’épiderme sans aucun prélèvement de sang.

Pour ce faire, l’appareil est doté d’un laser qui va alors traverser notre épiderme et tester de visu notre sang. Le diagnostic établi dira ensuite si le test diabète est positif ou négatif.

Pourquoi avoir créé cet appareil ?

lecteur de glycémie

Selon le professeur Claire Gmachl, le lecteur de glycémie a été créé pour faciliter la vie aux personnes diabétiques qui doivent faire des tests glycémie de manière régulière. Son utilisation leur permettra ainsi d’effectuer les tests sans aucune douleur.

Quels sont les avantages de cet appareil ?

  • Non dangereux :

Contrairement à ce que beaucoup pense, le laser utilisé n’endommagera d’aucune manière les cellules de la peau qu’il traverse, car les ondes lumineuses vont être absorbées en partie par les molécules de sucre présentes dans notre organisme. C’est également de cette manière qu’il pourra alors établir le niveau de glucose dans notre sang.

  • Résultat fiable à 84 % :

Selon ses créateurs, le lecteur se doit de déterminer un résultat fiable au moins à 20 % or, l’appareil est fiable à 84 %. En plus d’être efficace, il fournirait alors également des résultats vraiment très fiables.

Quel avenir a-t-il ?

glycémie

Du fait de son efficacité, ce lecteur de glycémie a toutes les chances de révolutionner le monde surtout que par rapport aux autres méthodes déjà utilisées jusqu’ici, il est le plus fiable. Soulignons que l’appareil est déjà opérationnel, mais ses créateurs souhaitent encore l’améliorer surtout en termes de grandeur et de maîtrise des ondes infrarouges utilisées.

Quelles autres méthodes sont utilisées pour tester le niveau de glycémie ?

D’abord, il y a celle du prélèvement sanguin qui est le plus couramment utilisée. Ensuite, on peut également citer la méthode du Grove Instruments Optical Bridge qui utilise aussi des ondes proche-infrarouge, mais dont la fiabilité laisse à désirer étant donné que ces ondes interagissent, non seulement avec les molécules de glucose, mais également avec les produits chimiques et les acides présents dans la peau. Enfin, il y a le projet de création de lentilles de contact pouvant lire le taux de glucose dans le sang de Google et de Novartis. Il est encore à l’état de projet, mais la collaboration entre les deux firmes a déjà été signée donc on attend de voir ce que cela va donner.

On peut donc être sûr que les méthodes non-invasives pour effectuer les tests de glycémie ne tarderont plus à apparaître sur le marché.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *