Tout savoir sur le placenta !

(Mis à jour le: 18 juin 2019)
Tout savoir sur le placenta !
4.3 (85%) 4 vote[s]

Pendant la grossesse, on parle beaucoup du placenta, et pour cause, c’est une puissance! Il joue un rôle majeur et fondamental dans l’évolution du bébé et surtout  dans la santé de votre grossesse et du fœtus et constitue un organe unique et fascinant en soi. Dans les cercles plus terrestres, le placenta est également surnommé «l’arbre de la vie», en partie parce qu’il a pour fonction de maintenir la vie, mais aussi parce qu’en le regardant, les veines ressemblent à un arbre. Le placenta est organe très important et si vous êtes enceinte de votre premier bébé, voici quelques informations pour vous aider à mieux connaitre cet organe si particulier et qui reste méconnu de plusieurs futures mamans, alors suivez notre guide pour tout savoir sur le placenta !

Qu’est-ce que le placenta?

Placenta 1

Le placenta est un organe semblable à une crêpe qui se fixe à l’intérieur de l’utérus pendant la grossesse. Le cordon ombilical relie le fœtus au placenta afin que les éléments nutritifs, le sang et l’oxygène puissent arriver au fœtus par la mère. Il aide également à éliminer les déchets du sang du fœtus. Le placenta produit également des hormones liées à la grossesse, telles que la gonadotrophine chorionique humaine (hCG), la progestérone et les œstrogènes. Le placenta a deux composants: le placenta maternel et le placenta fœtal. Le placenta maternel est dérivé du tissu utérin et le placenta fœtal provient du blastocyste qui devient le fœtus.

Après la naissance du bébé, le troisième stade du travail est la délivrance du placenta. Votre utérus continuera probablement à se contracter après la naissance du bébé pour vous aider à expulser le placenta. Cela se produit quelques minutes à une demi-heure après la naissance. Votre médecin l’examinera pour s’assurer qu’il n’y a aucune anomalie, qu’il est intact et qu’il ne reste plus rien dans l’utérus du placenta (il s’agit d’un placenta conservé et peut être dangereux).

Qu’est-ce qui affecte la santé placentaire?

Placenta humaine

Divers facteurs peuvent affecter la santé du placenta pendant la grossesse, qu’ils soient modifiables ou non. Par exemple:

  • Âge maternel. Certains problèmes de placenta sont plus fréquents chez les femmes âgées, surtout après 40 ans.
  • Rupture prématurée des membranes. Pendant la grossesse, votre bébé est entouré et protégé par une membrane remplie de liquide appelée sac amniotique. Si le sac fuit ou se rompt avant le début du travail, le risque de certains problèmes placentaires augmente.
  • Hypertension artérielle. L’hypertension artérielle peut affecter votre placenta.
  • Twin ou autre grossesse multiple. Si vous êtes enceinte de plus d’un bébé, vous courez un risque accru d’avoir certains problèmes de placenta.
  • Troubles de la coagulation sanguine. Toute affection qui altère la capacité de votre sang à coaguler ou augmente ses chances de coagulation augmente le risque de certains problèmes placentaires.
  • Opération utérine antérieure. Si vous avez déjà subi une intervention chirurgicale sur votre utérus, par exemple une césarienne ou une intervention chirurgicale pour enlever les fibromes, vous présentez un risque accru de certains problèmes placentaires.
  • Problèmes placentaires antérieurs. Si vous avez eu un problème de placenta pendant une grossesse précédente, vous pourriez avoir un risque plus élevé d’en faire de nouveau.
  • Lire également  – Tout savoir sur l’état de votre poitrine avant et après votre grossesse

Quels sont les signes ou symptômes de problèmes placentaires?

Placenta 2

Certaines femmes ressentent des signes ou des symptômes de problèmes placentaires,  dans ce cas, il est impératif de consulter votre gynécologue ou votre médecin traitant pendant la grossesse, ces signes sont généralement un signal d’alarme et se présentent sous forme :

  • Saignements vaginaux
  • Douleur abdominale
  • Mal au dos
  • Contractions utérines

Que puis-je faire pour réduire mon risque de problèmes placentaires?

La question fondamentale est de savoir comment on peut diminuer les risques de problèmes placentaires, en effet, la plupart des problèmes de placenta ne peuvent pas être évités directement. Cependant, vous pouvez prendre des mesures pour promouvoir une grossesse en santé.

Voici quelques recommandations et conseils à suivre afin de limiter tous les risques pendant votre grossesse :

  • Il est souvent recommandé aux futures mamans de faire des visites médicales assez régulièrement tout au long de votre grossesse afin de détecter rapidement les problèmes et les traiter efficacement.
  • Vous pouvez aussi demander à votre gynécologue de vous faire examens sanguins assez régulier  pour gérer tout problème de santé, tel que l’hypertension artérielle.
  • Ne fumez pas et n’utilisez pas de drogues illégales
  • Discutez avec votre médecin avant de décider de poursuivre une césarienne élective
  • Si vous avez eu un problème de placenta lors d’une précédente grossesse et si vous planifiez une autre grossesse, parlez à votre fournisseur de soins de santé des moyens de réduire le risque de souffrir à nouveau de la maladie. Dites à votre fournisseur de soins de santé si vous avez déjà subi une opération de votre utérus. Attendez-vous à ce que votre fournisseur de soins de santé surveille votre état de près tout au long de la grossesse.
  • Lire aussi – Tout savoir sur la fausse couche !

Le placenta au cœur des croyances sociales :

Il est essentiel de savoir que le placenta a toujours été et est encore au cœur des croyances et pratiques sociales. Dans certaines cultures par exemple, plusieurs  familles enterrent le placenta dans un endroit spécial.Il existe également une pratique rare, appelée placentophagie, dans laquelle les femmes cuisinent et mangent le placenta. Certains fournisseurs de services commerciaux vous proposeront de transformer votre placenta en capsules que vous pourrez avaler.

Shema du placenta

Cependant, ces pratiques doivent être traitées avec prudence, car il n’existe aucune réglementation australienne concernant ces produits ou les fournisseurs de pilules pour le placenta.

Des recherches récentes montrent que le fait de manger du placenta ne présente aucun avantage pour la santé, mais que des normes de production médiocres peuvent entraîner un risque d’infection.

Vous savez tout sur le placenta ! Cet organe est très impressionnant, il accompagne la femme tout au long de sa grossesse, il est surtout considéré comme le cœur de la vie. Il est important que la future maman en prenne soin, d’aller consulter le gynécologue traitant régulièrement et fréquemment afin de bien surveiller la grossesse et d’écarter toutes les pistes de risques  pour que le bébé puisse naitre dans les meilleurs conditions et sans aucun risque pour sa santé ni celle de sa maman.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *