Tout ce qu’il faut savoir sur l’ASH ou Agent de service hospitalier

(Mis à jour le: 17 avril 2019)
Tout ce qu’il faut savoir sur l’ASH ou Agent de service hospitalier
3.6 (72.5%) 8 vote[s]

L’ASH ou agent de service hospitalier est rattaché à la FPH ou Fonction Publique Hospitalière. Il travaille au sein des hôpitaux publics, des cliniques privées et des maisons de retraite médicalisées sans pour autant fournir des soins directs aux patients. Quel est donc son rôle et comment accéder à cette fonction ?

Quelles sont les tâches de l’ASH ?

L’ASH est chargé de :

  • L’entretien et l’hygiène des locaux : nettoie les chambres, les murs, les toilettes et les salles de bain. La propreté de tous les locaux lui incombe et pour ce faire, il doit connaître les règles de sécurité et les mesures de prévention des bio-contaminations
  • Prélèvements pour les ASH de bloc
  • Rangement du matériel de l‘hôtellerie de l’établissement

Outre ces tâches de base, l’ASH doit également :

  • Participer à l’intégration des patients
  • Accompagner les patients durant les sorties
  • Servir les repas des patients

Et participer à tout ce qui peut être d’ordre social.

Découvrez aussi :

Quelle formation doit suivre l’ASH ?

Agent de service hospitalier

Pour devenir agent de service hospitalier, il n’existe pas de formation précise toutefois, seront recrutés les personnes ayant :

  • Un BEP Sanitaire et Social
  • Un BEP bio-services

Ces agents appartiennent au corps de la catégorie C donc sont encadré par le décret 89-241 du 18 avril 1989 modifié. Durant l’exercice de ses fonctions, l’ASH peut obtenir le diplôme d’aide-soignant par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). Tous les jours, il est amené à côtoyer les médecins, les infirmiers, les patients, les visiteurs, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *