Santé sur internet : tous unis contre la désinformation

(Mis à jour le: 15 mars 2019)
Santé sur internet : tous unis contre la désinformation
5 (100%) 1 vote[s]

Comme tous les sujets et domaines importants du moment, la santé fait son apparition sur internet ce qui n’est pas pour déplaire aux internautes. Ce n’est toutefois pas le cas des professionnels de la santé qui y voient un outil pouvant semer la zizanie en un temps record. Pour lutter contre cela, les professionnels de la santé ont décidé, à leur tour, d’investir le web.

Presse santé et la filière des laboratoires : premiers précurseurs de la santé sur internet

Face aux besoins des internautes de trouver des réponses santé et bien-être sur internet, la presse santé s’est donné pour devoir de leur fournir différentes informations à ce sujet. Certains pensent que la presse santé n’agit pas seule, mais qu’elle serait aidée par les grosses laboratoires pharmaceutiques. Quoi qu’il en soit, les professionnels de la santé ont vite répliqué pour instaurer l’éthique pour tous les acteurs de la santé sur le web. Selon eux, l’éthique est un enjeu majeur puisque permettrait de réguler les informations, afin qu’elles ne deviennent pas une arme, mais restent des informations sur lesquelles on peut débattre, discuter et que l’on peut comparer à d’autres informations.

Découvrez aussi :

S’assurer qu’il n’y ait pas d’erreur

Santé sur internet

Sur internet, une petite erreur de rien du tout peut devenir un gros mensonge mondial en quelques minutes seulement. Pour éviter cela, les professionnels de santé et les secteurs de la communication en santé veillent à ce que toutes les informations véhiculées sur internet ne soient pas fausses. Puisque les informations sur le web sont toutes nouvelles pour l’internaute lambda, croire en tout ce qui y est écrit devient un peu trop facile et dangereux pour les professionnels de la santé. Ces derniers ont donc décidé de reprendre le pouvoir pour :

  • éviter les erreurs et les dérapages
  • partager leurs savoirs, leurs inquiétudes et leurs remarques
  • instaurer la transparence
  • lutter contre la désinformation
  • dénoncer la fausse indépendance de la presse santé vis-à-vis l’industrie pharmaceutique
  • créer des interactions avec les internautes
  • imposer la santé sur tous les domaines du web : réseaux sociaux, blogs, journaux citoyens, …

La croissance du paysage santé sur internet

Les professionnels de la santé, la presse santé et l’industrie pharmaceutique ne sont plus les seuls acteurs du paysage santé sur internet puisque depuis quelques années, des journalistes, des usagers et d’autres acteurs sont venus étoffer leur rang. Grâce à cet élargissement de la grande famille santé sur Web, les informations fournies sont de plus en plus pertinentes et de qualité.

Cet élargissement a donné naissance à :

  • Plus de blogs santé
  • Plus de médias d’informations de presse en ligne

Le Guide Santé est aussi venu étoffer l’offre de la santé sur Web et il a des objectifs précis :

  • Laisser les usagers s’exprimer quant à la qualité des soins ressentie auprès des établissements de santé
  • Multiplier ses palmarès en santé

Le paysage s’éclaircit

internet

Même si le secteur santé sur Web français s’agrandit et est plus pertinent, les professionnels ne veulent pas que les internautes aient 100 % confiance à ce qu’ils y découvrent. Ils ne veulent pas du schéma rencontré en Outre-Atlantique où les usagers ont l’habitude de s’informer essentiellement sur le Web. Ils veulent faire comprendre aux internautes qu’il ne faut jamais se cantonner à une seule information, mais de la comparer à d’autres, la vérifier, la confronter et ce, pour trouver des contenus de qualité. Ce qu’il faut savoir c’est que sur internet, on peut aujourd’hui trouver de nombreuses solutions à une seule question. Pour trouver la bonne, il convient toutefois d’identifier les créateurs du contenu, les sources de l’article, les motivations et les compétences. Le mieux c’est de consulter des sites certifiés.

Même si tout est rentré dans l’ordre, les acteurs de la communauté du Web doivent continuer à faire-part de leur avis, à renforcer leur lien avec les internautes et à confronter leurs idées même si elles divergent. Grâce à cela, la désinformation n’aura plus lieu d’être et les relations humaines n’en seront qu’améliorées. Quoi qu’il en soit, l’internet doit rester un simple outil et non une arme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *