Régler le sommeil pour rester en bonne santé

(Mis à jour le: 26 février 2019)
Régler le sommeil pour rester en bonne santé
5 (100%) 1 vote[s]

Comme le dit si bien Bruno Comby, directeur scientifique de l’Institut Bruno Comby, « le sommeil est l’un des grands piliers dans le domaine de la prévention de la santé » et il a raison.

En effet, même si on a tendance à le négliger, un sommeil complet conditionne une bonne santé et sans cela, notre organisme connait des irrégularités qui entraînent souvent d’autres problèmes. Lorsque nous dormons, on vit une période d’amnésie, car on ne se souvient pas de ce qui s’est passé au réveil et c’est pour cela que certaines personnes n’y font pas attention or, sachez que durant le sommeil, notre organisme et notre inconscient se mettent au point pour continuer à fonctionner correctement. Bref, on a besoin de sommeil.

On recense aujourd’hui deux troubles principaux du sommeil à savoir l’insomnie qui définit les personnes qui ont du mal à s’endormir et l’hypersomnie qui définit les personnes qui dorment trop et ont du mal à se réveiller. Une grande partie de la population mondiale souffre de l’un ou l’autre de ces troubles et les signes ne sont pas toujours les mêmes.

le sommeil

Pour y remédier, la station thermale allemande Bad Kissingen propose une thérapie basée sur le sommeil. Elle vise à traiter les irrégularités du rythme chronobiologie qu’un trouble de sommeil provoque chez l’être humain. Il faut souligner qu’une irrégularité fragilise notre santé et diminue notre performance productive. Il convient donc de le traiter.

Pour ce faire, Bad Kissingen recommande de ré-adopter un programme de sommeil bien défini d’où toute l’importance de la chronobiologie. « Chronos » signifiant temps et « biologie » signifiant science de la vie, il convient de mélanger les deux.

Lire aussi :

En général, l’homme dort 8 heures par jour chaque nuit soit une longue période de sommeil qui ne doit être aucunement interrompu par un réveil. Dans la journée, il vit donc 16 heures d’éveil non interrompu par le sommeil. Cette balance doit être respectée pour que notre santé y trouve une habitude bénéfique. Toutefois, puisque l’homme n’a pas été conditionné pour rester éveillé 16 heures d’affilé, les médecins recommandent de fractionner les temps de repos (soit de sommeil) en petit lot comme le font les animaux domestiques. La solution est donc de faire une sieste au cours de la journée pour instaurer une chronobiologie stable et donner ses repères à l’organisme.

C’est un manque de repères qui traduit le stress, la tension, les mauvais réflexes, le manque de concentration, la perte de mémoire, … Un fait que rencontre malheureusement plus de la moitié des jeunes d’aujourd’hui et pour cause ? La lumière artificielle.

Quel est le rapport entre les deux ?

bonne santé

Lorsque le soleil se couche, il fait sombre donc sans possibilité d’agir autrement, l’homme doit dormir. Néanmoins, avec l’apparition de l’ampoule et des nouvelles technologies comme l’ordinateur ou la télévision, l’homme a accès à d’autres points de luminosité autre que le soleil et c’est ce qui lui permet de rester éveillé d’où une irrégularité du rythme chronobiologie. Comment y faire face ? Non pas en vous privant de toutes les technologies existantes, mais en instaurant une règle stricte d’extinction des feux à même heure tous les jours. Grâce à cela, l’organisme saura qu’il est temps pour lui de prendre un peu de repos.

Malheureusement, ce système ne fonctionne pas à tous les cas, car comme on le voit aujourd’hui, de plus en plus de personnes doivent travailler de nuit et presque tout le monde doit emprunter un moyen de transport pour se rendre à son lieu de travail. Un autre fait qui favorise l’irrégularité et augmente le stress au quotidien. Là encore, la meilleure solution est donc de faire des siestes assez courtes dans la journée pour retrouver un bon équilibre.

Dans cette quête d’une vie plus heureuse grâce au sommeil, la station thermale de Bad Kissingen a donc décidé d’y aider ses patients. Non seulement, la ville propose des soins par l’eau et par l’alimentation, mais aussi et surtout pas le sommeil. Ce n’est donc pas sans raison si on la surnomme aujourd’hui « Chronocity », car elle est la première à vraiment s’intéresser à notre chronobiologie. Face aux bons résultats qui y sont détectés, de nombreuses entreprises ont décidé de suivre son modèle en respectant la chronobiologie de leurs employés. Cela a bien sûr accru leur productivité et leur efficacité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *