Quels vaccins faire avant de partir à l’étranger ?

Vous comptez partir à l’étranger prochainement ? Ne vous focalisez pas uniquement sur les préparatifs pratiques comme la réservation des billets d’avion ou encore la recherche de l’hébergement. Il y a des préparatifs encore plus importants comme la couverture vaccinale. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur ces vaccins à faire avant de partir à l’étranger.

Vaccins obligatoires et vaccins recommandés

Pour ce voyage à l’étranger, on peut vous parler de vaccins obligatoires et de vaccins recommandés. Même si vous êtes en bonne santé, vous ne pourrez pas contourner les vaccins obligatoires. On peut vous interdire l’entrée sur le territoire d’un pays si vous ne les effectuez pas. C’est par exemple le cas du vaccin contre la fièvre jaune pour les vacances dans une zone intertropicale de l’Amérique du Sud ou de l’Afrique. Pour un pèlerinage à La Mecque, on retrouvera dans la liste des vaccins obligatoires celui contre la méningite à méningocoque. Les vaccins recommandés, comme son nom l’indique, sont des vaccins facultatifs que votre médecin peut vous conseiller à cause de votre état de santé, de la situation sanitaire du pays et de la durée de votre séjour. Il est tout à fait compréhensible qu’une femme enceinte est plus vulnérable qu’un jeune de 28 ans, c’est pour cette raison qu’il faudrait repenser à deux fois avant de zapper ces vaccins recommandés. Pour ces derniers, vous devez vous prendre au moins deux mois avant votre départ, car les vaccins nécessitent un certain temps pour arriver à une réponse immunitaire.

Lire également – 3 astuces pratiques à suivre pour être en bonne santé

Les vaccins obligatoires pour un séjour à l’étranger

vaccin a faire pour un voyage a l'etranger

Quelle que soit votre destination, la durée de votre séjour et votre état de santé, tous les Français quittant le territoire doivent mettre à jour leur carnet de vaccination. On retrouvera dans celui-ci les vaccins obligatoires dont celui contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la poliomyélite, la rougeole et l’hépatite B. On vous exigera également de vous faire vacciner contre les maladies infectieuses, notamment contre la typhoïde, la rage, l’encéphalite à tiques et la leptospirose si vous partez dans une zone rurale ou forestière, dans un territoire isolé ou dans un pays où l’hygiène est précaire. Pour en savoir plus sur ces vaccins obligatoires pour un voyage à l’étranger, vous pouvez vous renseigner sur le site de l’Institut Pasteur ou du Ministère des affaires étrangères.

Les vaccins à faire selon les destinations

A votre sortie sur le territoire, en plus des vaccins obligatoires ci-dessus, on peut vous exiger ou recommander d’autres vaccinations selon votre destination. Voici quelques vaccins obligatoires en fonction des pays.

Le vaccin contre la fièvre jaune

Même s’il n’y a pas d’obligation particulière au pays où vous vous rendez, vous serez obligé de vous faire vacciner contre la fièvre jaune si vous vous rendez dans une zone intertropicale en Afrique ou en Amérique du Sud. Cette vaccination est valable pour tout voyageur à partir d’un an. Vous avez compris que même votre enfant devra le faire. Cependant, cette obligation est levée pour les femmes enceintes. Le vaccin contre la fièvre jaune devra être réalisé dans un centre agréé de vaccination et ce, au moins dix jours avant votre départ. Une fois que vous l’avez fait, il est valable pour 10 ans.

Dossier – Officine, laboratoire et pharmacie, quelle différence ?

Le vaccin contre l’encéphalite japonaise

Par l’appellation de la maladie, il ne faut pas croire que son vaccin est recommandé pour un séjour au Japon. Il est conseillé pour un séjour en zone à risques, notamment dans certains pays d’Asie ou d’Océanie. Si vous êtes en bonne santé, vous pouvez vous en passer si votre séjour est prévu hors de la saison de transmission. Le vaccin contre l’encéphalite japonaise est éligible pour les enfants à partir d’un an. Comme pour le vaccin contre la fièvre jaune, vous devez le faire dans un centre agréé de vaccination.

Le vaccin contre l’encéphalite à tiques

Ce vaccin n’est pas obligatoire, mais recommandé aux voyageurs qui comptent partir en zone rurale en Europe Centrale, Orientale et septentrionale, dans le Nord de l’Asie Centrale, au Japon et en Chine. Vous pouvez protéger votre enfant de l’encéphalite à tiques en le faisant vacciner dès ses un an et il faudra faire un rappel à ses 16 ans.

Le vaccin contre la fièvre typhoïde

vaccin a faire pour un voyage a l'etranger

Si vous vous rendez pour quelques semaines dans un pays où l’hygiène est précaire, il serait judicieux de se faire vacciner contre la fièvre typhoïde. Il est d’ailleurs fortement recommandé pour un séjour en Inde. Il peut se faire sur les enfants à partir de deux ans.

Découvrir également – Pharmacie en ligne : que faire pour bien la choisir ?

Le vaccin contre la méningite à méningocoques

Ce vaccin est particulièrement recommandé aux voyageurs qui partent en pèlerinage à La Mecque. Il est aussi conseillé aux globetrotteurs lorsqu’ils vont dans des zones d’épidémies. Le vaccin contre la méningite à méningocoques fait partie des vaccins recommandés par les professionnels de la santé aux enfants à leur douzième mois. Il est introduit avec le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Ceux qui n’ont pas eu le vaccin à l’âge recommandé pourront toujours le faire jusqu’à ses 24 ans. Pour votre départ à l’étranger, pensez à le faire dix jours avant votre départ.

Le vaccin contre l’hépatite A

Si vous comptez partir en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Océanie ou en Afrique, le vaccin contre l’hépatite A est recommandé. Vous pouvez le faire juste avant le départ et il peut être administré aux enfants dès l’âge d’un an. Une fois cette vaccination réalisée, vous pouvez partir tranquillement sur dix ans, c’est la durée de protection qu’elle offre.

Le vaccin contre l’hépatite B

Pour un séjour prolongé et fréquent dans les pays à forte prévalence comme dans certains pays de l’Europe, de l’Asie, d’Océanie, d’Afrique et aussi d’Amérique du Nord et du Sud, il faudrait penser à se faire vacciner contre l’hépatite B. On parle d’un vaccin, mais en réalité, ce sont deux injections qu’il faut faire et ceux-ci doivent être administrés entre un mois d’intervalle. Pour que le vaccin puisse bien vous protéger, vous devez aussi faire le rappel six mois après la seconde injection.

Le saviez-vous ? Les myrtilles peuvent lutter contre l’hypertension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *