Plus de brosse à dents, place aux bonbons !

(Mis à jour le: 30 janvier 2019)
Evaluer cet article

Voici une nouvelle qui va faire la joie et le bonheur de nos petits bouts ! On sait que les enfants n’ont pas de bonnes affinités avec la brosse à dents ; cette pratique semble les fatiguer et les ennuyer, et peu d’entre eux s’y mettent sans rechigner. Selon une étude révélée dans Biotics and Antimicrobial Porteins, une revue scientifique, les parents pourront peut-être bientôt annoncer une bonne nouvelle à leur progéniture : ils n’auront plus besoin de se brosser les dents et à la place, ils devront sucer des bonbons !

Comment se forment les caries

Des bactéries nommées Streptococcus mutans sont à l’origine des caries. Contractées par l’alimentation, ces bactéries se logent entre nos dents et provoquent les caries à l’aide des acides qu’elles secrètent. Le processus se fait cependant doucement et avec le temps et si l’on se brosse régulièrement les dents, ces bactéries n’ont pas le temps de se fixer dans les dents ni de secréter leurs acides, car elles sont vite éliminées par le brossage.

Lire aussi :

Pourquoi des bonbons

bonbons

Il ne s’agit pas de n’importe quels bonbons bien sur, mais des produits qui vont directement s’attaquer aux Streptococcus mutans de la même manière que le brossage de dents, ou presque. Les scientifiques utilisent d’autres bactéries appelées Lactobacillus paracasei qu’on trouve dans une boisson à base de lait fermenté. Les chercheurs ont découvert que les mutans sont attirés par les Lactobacillus et en mettant ces derniers dans des bonbons, les mutans les suivront dans l’estomac plutôt que de se fixer dans les dents. Il s’agit donc de créer des bonbons aux Lactobacillus paracasei.

Cette idée ingénieuse a déjà fait ses preuves sur les rats et une étude clinique réalisée sur un échantillon de 60 individus humains a également déjà donné de bons résultats. En effet, la population des Streptococcus mutans a diminué considérablement sur 75 % des participants qui ont sucé des bonbons au Lactabacillus après chaque repas.

Si les enfants vont certainement sauter de joie à cette nouvelle, ce ne sera peut-être pas le cas des adultes qui risqueront de focaliser sur les bactéries contenues dans les bonbons !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *