Ménopause : se débarrasser des sueurs nocturnes

(Mis à jour le: 10 avril 2019)
Ménopause : se débarrasser des sueurs nocturnes
3.8 (75%) 4 vote[s]

La ménopause s’accompagne souvent de sueurs nocturnes en plus d’autres symptômes pouvant être vraiment dérangeants. Même si ces sueurs ne surviennent que la nuit, ils donnent un sentiment d’inconfort et une mauvaise qualité de sommeil. Puisqu’il s’agit d’un phénomène normal, peut-on s’en débarrasser et comment ?

Pourquoi ce phénomène s’accompagne-t-il de sueurs nocturnes ?

Durant la ménopause, les hormones de la femme sont totalement chamboulées ce qui entraîne de nombreux changements au niveau de son organisme. Parmi les systèmes touchés par ce cataclysme intérieur, il y a le centre de régulation de température qui se trouve dans le cerveau. Ce dernier va alors inciter notre corps à se débarrasser de la chaleur qu’il croit excessive et va renforcer encore plus le désordre hormonal.

Découvrez aussi:

Peut-on éviter ces sueurs nocturnes ?

Ménopause

Dans certains cas, il est possible de s’en débarrasser totalement ou seulement les atténuer. Pour ce faire, il n’y a pas de médicaments spécifiques à prendre, mais une bonne hygiène de vie, un régime alimentaire équilibré et un peu d’exercices physiques au quotidien suffisent. Si vous garantissez ces facteurs au quotidien, les sueurs nocturnes vous laisseront tranquille tout au long de la ménopause.

Toutefois, si vous avez un excès de poids ou êtes de nature anxieuse, les sueurs nocturnes ne pourront pas disparaître. Au contraire, ces facteurs ne feront que renforcer leur production. Ces astuces vous serviront alors à réduire leur production.

Doit-on éviter certaines choses durant la ménopause ?

Cela dépend surtout de l’état de la femme, mais en général, il n’y a rien que l’on doit vraiment proscrire. Toutefois, il existe certains aliments et médicaments qui favorisent la production de sueurs nocturnes donc pour ne pas baigner dans votre lit chaque nuit, mieux vaut éviter :

  • La nourriture épicée
  • La nourriture trop sucrée
  • L’alcool
  • Les cigarettes
  • Certains médicaments à savoir les antidépresseurs, les hormones et les antipyrétiques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *