Mauvaise haleine : origine, prévention et traitement

(Mis à jour le: 6 février 2019)

La mauvaise haleine ou « halitose » est le fait d’avoir une haleine malodorante. Généralement, cela est dû à la présence de bactéries dans la bouche (sur les dents ou la langue). Certes, la mauvaise haleine n’a pas de conséquences notoires sur la santé, mais elle constitue une gêne ou un véritable handicap social. Quelles sont les principales origines de l’halitose ? Comment la prévenir et la traiter ?

Halitose : origines

Plusieurs facteurs peuvent entraîner une mauvaise haleine. En premier lieu, cela est lié à la nature des aliments qui passent dans notre bouche. En effet, certains nutriments renferment des huiles à l’origine d’odeur spécifique (ail, oignon,…). Après digestion, ces aliments provoquent le dégagement d’une odeur à travers les composants qui circulent dans le sang puis dans les poumons. Cette odeur persiste donc jusqu’à ce que l’organisme élimine totalement l’aliment.

Par ailleurs, un défaut d’hygiène bucco-dentaire peut être à l’origine de l’halitose : certaines particules provenant de la nourriture s’incrustent et profèrent des substances chimiques malodorantes contenant du soufre. Certaines infections bucco-dentaires, comme les caries ou les maladies du parodonte, peuvent aussi être à l’origine de la mauvaise haleine.

Il faut également savoir que la sécrétion de salive permet de nettoyer naturellement la bouche. Ainsi, lorsqu’une personne a la bouche sèche, la salive qui contient des particules antibactériennes ne peut pas éliminer les micro-organismes et bactéries provoquant l’halitose. Durant la nuit, on produit moins de salive, d’où l’halitose le matin au réveil.

En outre, respirer par la bouche ou consommer de l’alcool peuvent entraîner un désordre au niveau des glandes salivaires. Chez les fumeurs, les risques de maladies dentaires sont accrus sous l’effet du tabac, ce qui provoque l’halitose.

Enfin, chez les femmes, au moment de l’ovulation, la sécrétion d’hormones est plus élevée, ce qui augmente les risques de dépôt de plaque dentaire, d’où la mauvaise haleine.

Néanmoins, il faut savoir que l’halitose peut représenter le symptôme de certaines maladies, dont les infections respiratoires, certains cancers, le diabète, le reflux gastro-oesophagien ou l’insuffisance rénale.

Lire aussi :

Les mesures de prévention

Mauvaise haleine

L’halitose se manifeste par le dégagement d’une mauvaise odeur venant de la bouche. Il se peut qu’une personne ne sache pas qu’elle a mauvaise haleine, car les cellules à l’origine de l’odorat manifestent une insensibilité au flux des mauvaises odeurs. Au même titre que les personnes ayant une sécheresse buccale, les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir d’halitose.

Dans tous les cas, il existe certaines mesures préventives simples, à commencer par la rigueur en matière d’hygiène dentaire. Il faut noter que le brossage des dents doit se faire au minimum deux fois dans la journée, après le repas, les brosses à dents devant être régulièrement remplacées. Malgré le brossage assidu, il est recommandé d’utiliser de la soie dentaire pour enlever les aliments entre les dents. Si vous portez une prothèse dentaire, veillez à la nettoyer de façon régulière. La salivation permettant d’enlever les germes dans la bouche, boire de l’eau en quantité suffisante permet donc d’éviter la sécheresse buccale. Les gommes à mâcher ou les bonbons sans sucre permettent aussi d’éviter d’avoir la bouche sèche. Par ailleurs, éviter l’alcool et le tabac et laissez place à la consommation de fruits et légumes. La consultation d’un dentiste doit se faire régulièrement dans l’année, à raison de deux ou trois fois. Dans certains cas, le praticien aura à effectuer un détartrage.

Le dépôt de plaque dentaire pouvant être à l’origine de l’halitose, il est recommandé d’utiliser un rince-bouche à la chlorhexidine ou au chlorure de cétylpyridinium, ce qui va permettre d’éliminer les bactéries. Cependant, la chlorhexidine peut avoir pour effet indésirable de colorer temporairement la langue et les dents. Par ailleurs, il existe d’autres produits efficaces, comme la listérine (zinc) ou le dioxyde de chlore. Privilégiez les dentifrices comportant des agents anti-bactériens. Lorsque la plaque dentaire et les résidus d’aliments restent dans la bouche, ils constituent un foyer de développement de bactéries et la désinfection serait alors inefficace tant qu’ils ne sont pas éliminés régulièrement. La plaque dentaire peut être éliminée chez le dentiste par la réalisation d’un détartrage périodique. Lorsque la plaque dentaire n’est pas enlevée après chaque repas, les bactéries risquent de la coloniser.

Les traitements

thym

Si les gencives sont infectées, il peut s’avérer nécessaire de prendre rendez-vous chez le dentiste. Celui-ci se chargera de soigner l’infection à l’origine de la colonisation de bactéries causant la mauvaise haleine.

Cependant, il existe certaines substances naturelles qui permettent de remédier à la mauvaise haleine. Le thym, par exemple, est reconnu par l’European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESVOP) comme étant un moyen efficace de traiter la mauvaise haleine. Il agit en cas d’inflammation des gencives (ou stomatite) ou des muqueuses de la cavité buccale. Il est aussi utilisé en cas d’halitose (mauvaise haleine chronique). Le traitement au thym consiste à l’utiliser comme rince-bouche. Après infusion de 5g de plante sèche dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes, la personne l’utilisera pour se rincer la bouche avec la préparation refroidie et filtrée. Ce traitement se fera deux à trois fois dans la journée. Il est aussi possible de diluer dans l’eau quelques gouttes d’extrait de thym liquide.

Un autre produit efficace pour lutter contre l’halitose est le persil. Il permet de réduire la mauvaise haleine persistante par la capture des substances sulfurées qui apparaissent dans l’intestin et la bouche. Cette méthode est surtout efficace après la consommation d’aliments à fortes odeurs, comme l’ail.

 

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *