Mal au foie : que faire ?

(Last Updated On: 5 octobre 2018)

Le foie est un organe clé de notre organisme et pourtant, il ne représente que 2 % de notre poids. Rattaché au système digestif, il en reçoit le sang qu’il va décortiquer. Du sang, il va éliminer les toxines et stocker les éléments nutritifs. Les toxines seront transformées en urée que le foie va rejeter dans les reins puis ces derniers vont l’éliminer à travers l’urine. Quant aux éléments nutritifs stockés, il va les transformer en éléments bénéfiques pour le corps. Du fait de ces rôles importants, garder le foie sain est primordial. Que faire alors si on a mal au foie si une « crise du foie » survient ?

La « crise de foie » c’est quoi ?

maladie du foie

La « crise de foie » est une expression non reconnue ni par les scientifiques ni par les médecins et pourtant, nous continuons à l’utiliser pour indiquer une maladie du foie. En général, elle regroupe les symptômes suivants :

  • Nausées, avec ou sans vomissements
  • Ballonnements
  • Maux de tête
  • Lourdeurs au niveau de l’estomac
  • Diarrhées
  • Remontées acides ou brûlures d’estomac
  • Aérophagie, …

Quand ces signes surviennent, on se réfère toujours aux symptômes de la crise de foie et pourtant, ils n’ont aucun lien avec le foie. En réalité, c’est la vésicule biliaire et les intestins « débordés » qui occasionnent ces symptômes souvent à cause d’un excès de nourriture et d’alcool. Quel médicament pour le foie utiliser ou que faire pour corriger cette fameuse une inflammation de foie de manière naturelle ?

Des mesures de prévention à adopter pour ne plus avoir mal au foie

Parce qu’avoir mal au foie peut toucher tout le monde, il est important de prévenir cela. Pour ce faire, quelques mesures de prévention faciles suffisent comme :

  • Réapprendre à manger :

Dans ce contexte, il faut éviter toutes formes de grignotage et de manger même lorsqu’on n’a pas faim. Le mieux c’est d’attendre d’avoir réellement faim pour manger sans attendre d’être affamé. En effet, si vous avez trop faim, vous aurez tendance à trop manger et en plus, vous avalerez des aliments qui fatiguent le foie. Il est pourtant impératif de bien manger et de manger équilibré.

Dans la même optique, il est conseillé de manger lorsqu’on est calme. Pour savoir cela, prêtez attention à votre respiration. Si vous respirez un peu trop fort ou trop vite, cela peut indiquer un état de stress ou d’énervement or manger dans cet état est néfaste pour le foie. Le mieux serait donc d’évacuer le stress ou la colère en faisant quelques exercices de respiration. Commencez par respirer à fond à plein poumons puis relâchez doucement la pression. Refaites cet exercice autant de fois qu’il faut jusqu’à ce que votre respiration redevienne normale et c’est seulement à partir de là, que vous pourrez vous mettre à table.

  • Réduire le sucre consommé :

Il faut savoir que lorsque le foie contient trop de sucre, il va le transformer, non plus en glucose utile, mais en graisse dont le cholestérol et les triglycérides. Pour éviter cela, il est fortement recommandé de réduire le sucre consommé et même de le remplacer par du miel. Et quand une envie de sucre survient, pensez à manger des fruits secs ou des raisins secs.

  • Chasser les mauvaises graisses :

En matière d’alimentation, il faut faire la différence entre « bonnes graisses » comme l’huile d’olive et « mauvaises graisses » comme celles qu’on retrouve dans les fritures, les viandes grasses, les plats en sauce, les chips, les crèmes glacées, les repas servis en fast-food, les fromages, le beurre, les cacahuètes salées, … Le mieux c’est de se préparer de bons repas équilibrés en utilisant de l’huile d’olive.

  • Faire attention à ce que l’on boit :

L’alcool est l’ennemi n°1 du foie, car il engendre une inflammation au niveau de ses tissus. Autant que possible, pensez donc à éviter les boissons alcoolisées ou du moins, à en réduire la consommation.

A la place, privilégiez l’eau en respectant la quantité d’au moins 1 l par jour et associez-y des tisanes.

  • Faire du sport :

Quand on mène une vie trop sédentaire, le foie va être surchargé de travail. Non seulement il va remplir ses propres rôles, mais il va également se charger des missions d’élimination de la peau et des poumons. En faisant du sport, ces derniers pourraient facilement s’acquitter de ces tâches quand vous transpirez.

  • Faire attention aux médicaments :

On ne vous dit pas de ne plus suivrez vos traitements médicamenteux, mais de faire quand même attention à la quantité de drogues médicales consommées. Quand leur consommation est obligatoire, il est conseillé d’adopter une hygiène de vie saine en buvant beaucoup d’eau, en faisant du sport, en évitant l’alcool et en adoptant une alimentation équilibrée.

  • Habituer votre organisme à aller à la selle deux fois par jour :

Cela est important pour ne pas empoisonner le foie. Il existe quelques astuces de grand-mère pour cela.

Des aliments à privilégier pour ne plus avoir mal au foie

aliments bons pour le foie

Là, on est encore dans les préventions, mais cette fois-ci, on va se focaliser sur les aliments bons pour le foie que vous devez privilégier pour éviter la douleur au foie. Sur la liste, on peut mettre :

  • L’ail : il a les nutriments nécessaires qui aident le foie à éliminer les toxines. Pour bénéficier pleinement de ces vertus, mieux vaut n’ajouter l’ail que quelques minutes avant de retirer le plat du feu
  • La betterave : elle dissout les acides gras et élimine les déchets
  • Le curcuma : grâce à ses propriétés antiseptiques, le curcuma aide le foie à se détoxifier ce qui lui permet de rester en bonne santé
  • L’artichaut : il booste la production de la bile et nettoie le foie
  • Le citron : il soutient la bile dans son travail et aide le foie à se désengorger
  • Les légumes et fruits frais consommés crus : d’une vue générale, ces derniers devraient occuper les 40 % de notre alimentation quotidienne, car ils purifient le foie
  • Les crucifères c’est-à-dire les choux, les brocolis, … : ces derniers chassent les toxines de notre organisme ainsi que les matières grasses
  • Les graines et légumineuses germées : germées ou non, ces dernières ont la capacité de détoxifier le foie
  • Le navet et le radis noir facilitent la digestion
  • Le soja : c’est un bon chasseur de toxines ce qui permet de nettoyer le foie
  • Les légumes à feuille : grâce aux composés organiques qu’ils contiennent, ces derniers détoxifient également le foie
  • Le pamplemousse : ce fruit contient des éléments qui boostent la production d’enzymes détoxifiantes. Il va alors booster les sécrétions digestives

Les tisanes pour ne plus avoir mal au foie

tisane

Les tisanes à base de plantes médicinales sont bénéfiques pour le foie. Il ne suffit toutefois pas de choisir une plante au hasard et d’en faire une tisane, mais de choisir les bonnes. Dans le lot, vous avez :

  • Les fleurs de camomille : mettez deux cuillérées à café de fleurs de camomille dans une tasse puis versez-y de l’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 mn puis buvez le breuvage aussi souvent que possible au cours de la journée

 

  • Les feuilles de menthe poivrée : mettez deux cuillères à café de feuilles de menthe poivrées dans une tasse, versez-y de l’eau bouillante, faites infuser pendant 10 mn et buvez trois tasses par jour à raison d’une tasse avant chaque repas. De préférence, utilisez des feuilles de menthe séchées ou cinq feuilles fraîches

 

  • Les feuilles d’artichaut : mettez deux cuillères à café de feuilles d’artichaut dans une tasse, versez de l’eau bouillante, laissez infuser 10 mn puis buvez le mélange avant le repas. Boire une tasse avant chaque repas est fortement conseillé

 

  • Le romarin : dans une tasse, mettez deux cuillères à café de feuilles séchées de romarin, ajoutez-y de l’eau bouillante, laissez infuser 10 mn, filtrez et buvez. Comme la tisane précédente, ce breuvage est conseillé avant chaque repas de la journée

 

  • Le chardon-Marie : dans une tasse, mettez une cuillère à thé de feuilles de chardon-marie et versez-y de l’eau bouillante. Après une dizaine de minutes, buvez le mélange. Boire trois tasses par jour est bénéfique pour le foie. Si vous n’avez pas de feuilles de chardon-marie, utilisez 5 g de fruits broyés à la place

Il est également conseillé de boire :

  • du vinaigre de cidre : dans un verre d’eau, diluez une cuillère à café de vinaigre de cidre brut et buvez ce mélange au cours du repas. Cette boisson va faciliter la digestion. Ce breuvage est surtout conseillé chez les personnes âgées chez qui la digestion de protéines s’avère plus difficile à cause de la baisse de production de l’acide chlorhydrique

 

  • du thé vert : cette boisson est bénéfique pour le foie, car la catéchine qu’elle contient élimine l’accumulation de graisses au niveau du foie.

Des remèdes pour atténuer une crise de foie

Et quand la crise de foie est déjà avérée, voici quelques astuces pour la soulager :

  • jeûner pendant au moins 24 heures : au lieu de manger des repas difficiles à digérer, préférez des potages, des soupes et buvez beaucoup d’eau minérale

 

  • faire une diète au citron : faites bouiller pendant trois minutes trois citrons bio entiers. Au bout de ce délai, retirez le liquide du feu et laissez refroidir. Sortez les citrons et pressez leur jus. Ajoutez ce dernier à l’eau de cuisson puis buvez la boisson à jeun le matin et entre les repas
Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *