Les dents de lait

(Mis à jour le: 5 février 2019)

Déjà au cours de la grossesse, des bourgeons de dents commencent à apparaître chez le bébé. Une fois que ce dernier naît, les bourgeons mûrissent pour devenir petit à petit des dents de lait. Généralement, la pousse des dents de lait s’accompagne de douleur, ce qui n’est pas le cas pour les dents définitives. Les dents se constituent suivant certaines étapes et à des moments bien précis.

Dents de lait : des dents provisoires

Durant l’enfance, la poussée dentaire varie d’un individu à l’autre. Les dents apparaissent à une certaine date et dans un ordre différent pour chaque enfant. Chez les bébés, il arrive que les incisives inférieures apparaissent très tôt, vers quatre ou cinq mois. Pour la plupart, les premières dents ne poussent que vers huit à neuf mois, voire même après l’âge de un an. Mais les dents de lait ne sont pas des dents définitives. Si les premières dents de la mâchoire inférieure apparaissent vers cinq mois, les incisives supérieures poussent vers sept mois. À un peu moins d’un an, des incisives latérales apparaissent. S’ensuivent les quatre premières molaires qui poussent entre un an et 18 mois, puis les canines vers 18 mois à deux ans. Au-delà de l’âge de deux ans, l’enfant aura donc acquis vingt dents de lait. Chez certains enfants, la poussée dentaire s’accompagne de douleurs ou de fièvre.

Douleurs liées à la poussée dentaire : à ne pas négliger

dents de lait de l'enfant

Une poussée dentaire peut provoquer chez certains bébés des douleurs plus ou moins intenses. Les signes sont généralement la rougeur au niveau des joues et la salivation abondante. Parfois, l’enfant peut être de mauvaise humeur ou irritable, puis avoir moins d’appétit que d’habitude. Dans ce cas, vous pouvez apaiser les douleurs en lui faisant des massages de la gencive à l’aide de baume ou de sirop. Vous pouvez aussi vous procurer des anneaux de dentition que votre enfant va mordiller pour soulager la douleur. Mais il y a des parents qui ne peuvent s’empêcher de consulter le médecin. En effet, parfois, cela s’avère nécessaire mais n’est généralement pas obligatoire.

Lire aussi :

Ce qu’il faut savoir

dents de lait de bébé

Il faut savoir que les dents définitives se dissimulent sous les dents de lait de l’enfant. C’est pourquoi l’hygiène des dents de lait ne doit pas être négligée. En effet, si les dents de lait ont des caries, non seulement cela provoque des douleurs, mais il y a aussi des risques que la dent définitive n’en soit affectée, auquel cas la situation ne peut être réversible. Ainsi, veiller à une bonne hygiène dentaire de votre enfant en évitant de lui donner des boissons trop sucrées ou des biberons sans lui brosser les dents le soir. Par ailleurs, ce brossage ne doit pas être trop éloigné des heures de repas, car le sucre risque de se déposer sur les dents, ce qui va laisser apparaître les caries. Il est recommandé de brosser les dents de l’enfant à partir de six mois, auquel cas c’est d’abord l’adulte qui s’en chargera.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *