Les dangers de la plaque dentaire

(Mis à jour le: 18 janvier 2019)
Evaluer cet article

La plaque dentaire est le film adhérent qui se forme à la surface de nos dents après avoir mangé sans s’être brossé les dents. On l’appelle également « plaque bactérienne », car elle se compose de nombreuses bactéries, de protéines salivaires, de résidus alimentaires et de toxines. Elle se définit par une plaque blanchâtre et pâteuse qui se dépose sur nos dents après chaque prise de repas. Autrement dit, tout le monde est concerné et il convient aujourd’hui de faire le point sur cette plaque pour réduire les risques de caries, de maladies de gencives, …

La formation de la plaque dentaire

Des milliers, voire millions de bactéries vivent à la surface de nos dents. Ces dernières se nourrissent surtout de sucre et se multiplient facilement. Lorsqu’elles consomment du sucre, elles libèrent un acide néfaste dans le milieu buccal et cet acide s’attaque directement à nos dents pour entraîner les caries et autres maladies des dents. La plaque dentaire qui se dépose sur nos dents est donc l’ensemble des bactéries, de toxines, de restes de nourriture et de protéines de la salive. Si vous n’enlevez pas immédiatement cette plaque par un brossage énergique des dents, elle va s’épaissir encore et encore et donner naissance à un tartre.

Il faut savoir que même lorsque vous vous brossez les dents, la plaque n’est jamais éliminée à 100 % donc imaginez le résultat lorsque vous ne vous brossez pas les dents.

Découvrez aussi :

Les conséquences de la plaque dentaire

Les dangers de la plaque dentaire

Si la plaque dentaire n’est pas enlevée tous les jours, l’acide libéré par les bactéries vont s’attaquer à l’émail de nos dents, le creuser pour atteindre la dentine, la creuser pour atteindre le nerf, se propager le long de la racine de la dent pour atteindre l’os de la mâchoire et entraîner un abcès.

Les acides vont également s’attaquer à nos gencives et entraîner des maladies parodontales.

Aussi, lorsque la plaque n’est pas enlevée, elle va se transformer en tartre et à ce niveau, le brossage de dents n’aura plus aucune efficacité. Il vous faudra alors faire un détartrage complet chez le dentiste pour enlever cette plaque persistante.

Les meilleures méthodes pour enlever la plaque dentaire

Un simple brossage des dents ne suffit pas à enlever totalement la plaque dentaire toutefois, cela n’est pas impossible. Voici quelques méthodes efficaces à faire au quotidien pour réduire l’apparition de la plaque.

Se brosser correctement les dents :

Le brossage des dents doit aller de la gencive vers la dent à travers des mouvements rotatifs. Il faut effectivement souligner que la plaque dentaire se dépose aussi sur nos gencives. Chaque brossage doit au moins durer 3 minutes et même s’il est recommandé de se brosser les dents après chaque repas, 2 fois par jour au minimum suffisent. Privilégiez toutefois le brossage avant d’aller au lit.

S’assurer de l’efficacité du brossage :

Pour voir que le brossage a bien réussi à éliminer les plaques dentaires, vous pouvez vous passer la langue sur les dents après le brossage pour voir si vos dents sont parfaitement lisses ou cahoteuses à certains endroits. Les parties cahoteuses signifient que les plaques n’ont pas été éliminées à ces endroits donc mieux vaut y repasser la brosse à dent. Il existe aussi de nos jours, un produit que l’on appelle « révélateur de plaque ». Ce produit colore de manière temporaire les plaques dentaires ce qui vous permettra de les apercevoir et de les faire disparaître plus facilement.

S’aider de fils dentaires et de brossettes :

La brosse à dents n’atteint pas toujours certains coins de la bouche et des dents. Il faut alors compléter le brossage par l’utilisation de fils dentaires ou de brossettes. Le fil dentaire est surtout recommandé après le brossage avant le coucher.

Consommer moins d’aliments sucrés :

 

aliments sucrés

Lorsqu’on consomme moins de sucre, les bactéries ne libéreront que très peu d’acides donc cela réduit les risques d’apparition de caries ou autres problèmes.

Lire aussi :

Faire un contrôle chez le dentiste :

Même si vous n’avez pas mal aux dents, il est recommandé de faire un contrôle, au moins une fois par an chez le dentiste. Ce spécialiste pourra alors prendre les mesures nécessaires à temps ou effectuer un détartrage si besoin est. Ce contrôle vous assurera un environnement buccal sain et loin des maladies dentaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *