Les causes, conséquences et solutions en cas de transpiration nocturne

(Mis à jour le: 2 février 2019)
Les causes, conséquences et solutions en cas de transpiration nocturne
4.3 (86.67%) 3 vote[s]

Il n’y a rien de plus gênant que la transpiration, surtout s’il y en a trop, que cela survient en tout le temps et que ce soit le jour ou la nuit. La transpiration excessive de nuit ou sueur nocturne a de nombreux facteurs. Pour éviter l’inconfort causé par elle, il faut prendre des mesures et les appliquer. Si cela vous concerne, voici tout ce dont vous devez savoir sur les sueurs nocturnes.

Comment se manifeste la transpiration nocturne ?

La transpiration est un phénomène naturel qui permet au corps de faire baisser sa température et d’éliminer les toxines contenues dans notre organisme. Ce sont les glandes sudoripares qui secrètent une couche fine d’humidité sur l’épiderme dans le but de réguler la température du corps, car au contact de l’air, celle-ci se rafraîchit. Ce phénomène résulte souvent d’un effort physique, de la chaleur à l’extérieur du corps, d’une fièvre ou d’autres maladies,…

De ce fait, il est plus normal de transpirer beaucoup le jour que de nuit. Car en effet la nuit, on ne fait que dormir et cela ne nécessite aucun effort, à moins qu’on fasse un cauchemar ou qu’on soit malade. La nuit, le corps est au repos et le phénomène de transpiration se retrouve ralenti.

La surtranspiration de nuit démontre souvent la présence du trouble de l’apnée du sommeil. Celui-ci possède de nombreux symptômes comme la baisse du taux d’oxygène dans le sang provoquée par de longues pauses de respiration que vous faites pendant votre sommeil, ainsi que le ronflement et l’impression de suffocation du dormeur. Il arrive aussi que vous fassiez souvent des allers retours aux toilettes et que vos couvertures et pyjama soient trempés de sueur.

Quelles sont les autres types de transpiration existants ?

transpiration nocturne

La transpiration excessive du jour se manifeste souvent dans des endroits qui sont stratégiques alors que celle de la nuit couvre toute la surface de la peau. Voici donc les endroits où elle est la plus présente :

  • Sur le visage
  • Dans la nuque
  • Sur le torse
  • Sous les aisselles
  • Sur les mains
  • Sous les pieds

 

Quelles sont les causes de la transpiration nocturne ?

Les sueurs nocturnes peuvent juste être engendrées par la température ambiante de la chambre, du nombre ou de l’épaisseur de la couverture, d’une maladie infectieuse ou d’un état de santé particulier. Voici quelques facteurs qui peuvent être son origine :

  • L’atmosphère de la chambre

Il faut penser à vérifier que la température de votre chambre soit ni trop chaude ni trop froide avant le coucher et voir par la suite si le type de couverture et de pyjama que vous allez mettre convient.

  • Le cycle hormonal

La température du corps augmente durant la période de règle, d’ovulation et de ménopause chez les femmes.

  • Les troubles psychologiques (stress, situation post-traumatique, cauchemar,…)

La transpiration excessive peut résulter du fait que vous soyez trop stresser dans votre vie, que vous ayez vécu une situation traumatisante ou que vous êtes sujettes à des cauchemars.

  • Une cure de désintoxication

La montée de température survient également lors d’une période de sevrage en alcool, cigarette ou drogue, ce qui provoque l’abondance de la sueur.

  • La prise de médicaments

Les sueurs nocturnes peuvent être les effets secondaires d’un traitement comme les antidépresseurs ou les anti-diabétiques par exemple.

  • L’alimentation

Vous risquez de beaucoup transpirer si vous consommer trop de plats épicés et gras. De même si vous êtes dans un état d’ivresse avancé.

Lire également – Santé des seniors : leurs besoins alimentaires

  • D’autres causes 

Elle peut être en autre le signe de l’apnée du sommeil, du dérèglement d’une thyroïde, ou des maladies assez grave comme le cancer,…

 

Quelles peuvent être les conséquences de la transpiration nocturne?

transpiration

Les sueurs nocturnes ne sont jamais faciles à gérer surtout s’il entraine des conséquences négatives dans notre vie quotidienne. En plus de la gêne, elles peuvent être inconfortables à cause des symptômes de l’apnée de sommeil.

De plus, cela risque également d’affecter la relation avec votre moitié « e », mais aussi le déroulement de votre quotidien. En effet, vous devenez moins réactif, vous n’arrivez pas à vous concentrer, vous êtes tout le temps d’une humeur exécrable et vous vous sentirez par-dessus tout complètement lessivé. Vous avez perdu la capacité d’exécuter la plupart de vos tâches quotidiennes, que ce soit à la maison ou au boulot.

 

Que faire pour éviter la transpiration nocturne ?

Pour les cas de sueurs nocturnes, sachez qu’il n’y a vraiment pas de remède miracle, même si vous consultez votre médecin (cela est fortement recommandé si les sueurs vous gênent vraiment). Cependant, vous pouvez adopter quelques astuces pour mieux les éviter. Voici les traitements que vous pourriez utiliser, c’est selon votre choix :

  • L’utilisation des déodorants, anti-transpirants ou dé-transpirants

Pour les adeptes de médecine traditionnelle, il existe des remèdes naturels contre la transpiration nocturne :

  • Vous pourriez utiliser une pierre d’alun en le passant sous vos aisselles.
  • Vous pourriez saupoudrer et enduire votre corps de bicarbonate de soude, de talc ou de poudre de feuille de sauge.
  • Vous pourriez également prendre une infusion à base de poudre de sauge.

Si cela ne vous tente pas, il existe d’autre alternative sur le marché comme les déodorants, les anti-transpirants et les dé-transpirants qui s’applique sur une peau préalablement lavée, séchée et non rasée ou lésée. Il faut remarquer que les déodorants ajoutent un parfum tandis que les anti-transpirants ou dé-transpirants agissent comme un pansement en bloquant la secrétions de sueur durant quelques temps.

Lire aussi – Que choisir entre déodorant et anti-transpirant ?

 

  • L’adoption d’une meilleure hygiène de vie

Pour mettre toute les chances de votre côté et éliminer vos sueurs nocturnes, il faut adopter ses quelques gestes simples mais efficaces sur le long terme. Les règles sont donc :

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée. Ce qui veut dire moins d’épices et de gras, surtout le soir avant de se coucher et en évitant aussi les boissons contenant de la caféine et de l’alcool.
  • Prendre une douche avec de l’eau tiède, surtout avant d’aller au lit, (ni trop chaud ni trop froid) et en utilisant un savon à pH neutre. Vous pouvez appliquer votre déodorant, anti-transpirant ou dé-transpirant une fois votre peau bien nettoyée et séchée.
  • Faire du sport, pratiquer une technique de relaxation ou trouver une activité qui pourrait éliminer le stress dans votre vie.
  • Choisir un pyjama ample et léger en coton ou en un autre tissu qui facilite la circulation de l’air.
  • Vous devez vous hydrater le plus souvent possible pour compenser la perte en liquide de votre corps, car la sueur c’est de l’eau.
  • Penser à refaire votre lit et ainsi l’aérer avant de vous y glisser chaque soir. Et n’oublier pas de privilégier les draps en coton ou en soie.
  • Eviter tous les tissus en synthétique que ce soit pour les sous-vêtements, les vêtements, les chaussettes ou les couvertures et parures de lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *