Le traitement laser pour reconstituer les dents endommagées ?

(Mis à jour le: 19 février 2019)
Evaluer cet article

La médecine dentaire ne cesse de surprendre et pour les chercheurs de Harvard, leur étude a été orientée vers le traitement laser pour les dents. Les résultats surprenants de cette étude ont été publiés dans la revue Science Translational Medecine.

Le traitement au laser

Le laser est, depuis quelques années, utilisé dans diverses thérapies, mais jamais il n’a servi à créer, seulement pour détruire. Dans le traitement des cancers, il est par exemple utilisé pour détruire les cellules endommagées et indésirables. Il est aussi utilisé pour favoriser la cicatrisation et réduire la douleur et l’inflammation.

En médecine dentaire, il est utilisé pour aucun de ces rôles. En effet, les dentistes s’en servent pour stimuler les cellules souches dentaires qui vont recréer la dentine de la dent. Autrement dit, au lieu de détruire, il va créer et ce, en un bref délai.

Lire aussi :

Le contexte de l’étude

laser dentaire

Pour rapporter ces résultats, les chercheurs d’Harvard ont mené des expériences sur des cellules souches dentaires humaines et animales. Ils ont d’abord utilisé sept rats comme cobayes en exposant la pulpe d’une de leurs molaires à un laser de faible puissance. Une autre molaire servait de dent témoin pour permettre par la suite une comparaison.

Après exposition au laser, les dents ont été soignées normalement et de la même manière. 12 semaines plus tard, les chercheurs ont évalué leur taux de récupération de la dentine et ont déterminé que la dent traitée au laser avait plus de dentine que la dent témoin.

D’après ces résultats, les chercheurs sont tentés de croire que les cellules souches, sous l’effet du laser, se différencient en cellules spécialisées et ce, par le biais de l’activation d’un facteur de croissance. Quoi qu’il en soit, il s’agit-là d’un traitement peu coûteux comparé aux autres techniques de régénération de tissus dentaires existants. Les chercheurs émettent toutefois encore des réserves puisque les effets secondaires d’une telle méthode n’ont pas encore été cernés. Ils pensent néanmoins que le traitement au laser favoriserait les cellules souches à se diversifier dans toutes sortes de tissus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *