La longévité de la couronne dentaire

(Mis à jour le: 15 février 2019)

Une couronne dentaire est une pièce prothétique en forme de chapeau qui sert à recouvrir une dent trop abîmée et ainsi, pallier une édentation et une mauvaise esthétique du sourire. C’est la prothèse la plus utilisée de nos jours, car la couronne offre de nombreux avantages et est durable. En ce qui concerne sa longévité, qu’en est-il réellement ?

La couronne dentaire durerait jusqu’à 10 ans ?

C’est ce qu’avancent de nombreux médecins, mais en réalité, il s’agit de la durée de vie standard d’une couronne dentaire puisque sa longévité dépend de nombreux facteurs.

Les facteurs qui conditionnent la durée de vie d’une couronne dentaire

Il n’y a pas de limite particulière pour une couronne dentaire puisque sa longévité dépend de :

  • Matériau de la couronne et du système de collage
  • Compétences de l’implantologue
  • Hygiène bucco-dentaire
  • Respect des visites de contrôles chez le dentiste
  • Quelques mauvais gestes à éviter

Lire aussi :

Le rejet des gencives

couronne dentaire

C’est un phénomène courant lorsqu’on parle de couronne dentaire puisqu’il y a des matériaux que la gencive tolère plus que d’autres. Ainsi,

  • Les couronnes dentaires en or sont les plus tolérées et durables
  • Les couronnes dentaires en métallo-céramiques sont tolérées, mais la présence de métal dans la pièce prothétique accélère le rejet
  • Les couronnes dentaires « tout céramique » sont mieux tolérées et entraînent moins de rétraction gingivale
  • Les couronnes dentaires en zircone sont aussi bien tolérées puisque la zircone est un matériau biocompatible

Toutefois, quel que le matériau de la couronne, la durée de vie va encore dépendre du système de collage et de l’hygiène bucco-dentaire. Dans la plupart des cas, le système de collage est source d’irritation et c’est ce qui va entraîner, à long terme le déchaussement de la couronne.

L’hygiène bucco-dentaire

L’hygiène bucco-dentaire influe beaucoup sur la longévité des couronnes dentaires puisque va limiter les caries de la dent située en dessous de la couronne. En effet, même si la couronne en elle-même est à l’abri de caries dentaires, la dent qu’elle recouvre ne l’est pas. Pourtant, une carie de la dent du dessous favorise le rejet de la couronne si n’est pas traitée. Pour éviter pareille situation, il est conseillé de :

  • Se brosser les dents, de préférence, deux fois par jour : un brossage le matin et un le soir
  • Utiliser du fil dentaire surtout après le brossage du soir pour enlever les débris d’aliments
  • Consulter au moins, tous les six mois, le dentiste pour contrôler la santé buccale et l’état de vos couronnes

Les gestes à éviter

dents

Pour garder le plus longtemps possible une couronne dentaire, il faut éviter de :

  • Grincer les dents : si le bruxisme apparaît durant le sommeil, il est recommandé de porter une gouttière
  • Se mordre des ongles
  • Mastiquer de la glace

Doit-on couronner une dent dévitalisée ?

La pose de couronne dentaire sur une dent dévitalisée est fortement recommandée puisque la dent est vulnérable et la couronne peut faire office de barrière aux agressions externes/ si vous attendez trop longtemps pour la couronner, la dent peut se fracturer et souffrir d’une nouvelle infection.

Certaines personnes optent pour une couronne provisoire, mais en tant que tel, leur durée de vie n’excède pas une année et encore, si l’hygiène est bien respectée.

Seule la vraie couronne peut protéger une dent vulnérable, mais la visite de routine tous les six mois n’est pas à écarter. Elle permettra de dresser l’état de santé de la dent recouverte et de mettre en oeuvre un traitement si besoin est.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *