La grippe : comment y mettre fin ?

(Last Updated On: 14 septembre 2018)

Quand la température commence à chuter à partir du mois de novembre, on se prépare déjà à une épidémie de grippe. Les plus fragiles sont les premiers à être touchés, mais en général, ce sont 10 à 15 % de la population qui en sont victimes tous les ans. Comment soigner la grippe et la tenir éloignée de son foyer ?

La grippe c’est quoi ?

grippe

La première chose à faire lorsqu’on veut lutter contre un ennemi c’est d’avoir toutes les informations le concernant. Pour le cas de la grippe, il s’agit d’une maladie causée par un virus connu des spécialistes sous le nom d’Influenza ou d’Influenzavirus. Ce dernier, une fois dans l’organisme, s’attaque d’abord aux capacités respiratoires de la personne pour ensuite se propager, petit à petit, vers les autres organes. En général, la grippe dure entre trois à sept jours lorsqu’elle est bien traitée.

Pour ce même virus, on distingue toutefois trois types différents à savoir :

  • Le virus de type A :

C’est le virus le plus meurtrier, mais heureusement le plus rare. L’épidémie qu’il cause ne survient que deux ou quatre fois par siècle. Pour avoir une idée des dégâts qu’il peut causer, sachez que la grippe aviaire et la grippe H1N1 sont causées par ce virus.

Le principal problème avec le type A c’est qu’il a la capacité de muter très vite quand il entre dans l’organisme. Résultat : la victime n’a pas le temps de renforcer sa barrière immunitaire et se retrouve rapidement affaibli. C’est pour cela que ce virus entraîne toujours beaucoup de décès.

  • Le virus de type B :

Ce virus est assez fréquent et contrairement au type A, il n’est pas trop grave étant donné qu’il met du temps pour muter. Ainsi, quand l’organisme détecte sa présence, sa barrière immunitaire va immédiatement s’activer pour chasser la maladie en quelques jours.

  • Le virus de type C :

L’Influenza de type C est également fréquent et n’est pas trop dangereux. Il arrive même que les symptômes soient assimilés à ceux d’un simple rhume et se traite assez vite.

Comment traiter la grippe ?

De nombreux médicaments ainsi que des vaccins peuvent traiter la grippe ou la tenir à l’écart. Ces derniers sont assez efficaces si la personne respecte bien la posologie fournie par le médecin.

Le monde médical rencontre toutefois un petit souci quant à la fabrication des traitements, car l’Influenzavirus change de forme tous les ans et à chaque nouvelle épidémie, rendant les médicaments et vaccins de l’année précédente totalement inutiles. Ainsi, le temps que les laboratoires identifient le nouveau virus et adaptent la formule appropriée pour le neutraliser, l’épidémie finit par s’installer.

Le froid entraîne-t-il la grippe ?

La grippe

La réponse est NON. En effet, le froid n’a aucune influence sur l’épidémie grippale et d’ailleurs, l’épidémie survient même dans les pays à climat chaud.

Pourquoi dans ce cas, l’épidémie survient surtout quand la température baisse ? Tout simplement parce qu’en hiver, on a tendance à rester enfermé chez soi sans aucune fenêtre ouverte or, à cette saison, l’air sec assèche les muqueuses nasales et la contagion se fait alors plus vite.

C’est pour cela qu’en hiver, le virus se développe vite, à cause d’une mauvaise habitude de vie, et que la contagion se fait rapidement.

Comment se présente la grippe ?

La grippe et le rhume sont deux maladies différentes, mais leurs symptômes sont assez similaires. La seule différence c’est que ceux de la grippe sont plus violents et nécessitent une consultation médicale en urgence. Pour savoir si vous êtes vraiment sujet à la grippe, voici les symptômes à identifier :

  • Etape 1 : le malade a des frissons et ressent des douleurs musculaires dans tout le corps. Cela peut s’accompagner d’une forte fièvre allant de 38, 5°C à 40°C, de maux de gorge, de maux de tête, de fréquents éternuements et d’une grosse fatigue. A ce stade, le patient doit se reposer totalement en restant allongé
  • Etape 2 : le patient commence à présenter des problèmes respiratoires. Il commence par présenter une toux de plus en plus sèche, a le nez qui coule et sent comme une douleur au niveau de la poitrine
  • Etape 3 : les symptômes qui surviennent à ce stade peuvent varier selon le type de virus en cause. Cela peut aller d’une sensation de brûlure au niveau des yeux jusqu’à une gastroentérite en cas de grippe intestinale. L’insomnie et les douleurs articulaires peuvent également survenir

Il faut préciser que ces symptômes n’indiquent pas forcément une grippe, mais peuvent se référer à une toute autre maladie. C’est pour cela que la consultation médicale est importante, car seul le médecin peut établir le bon diagnostic et le bon traitement. Lorsque la grippe est traitée rapidement, les symptômes se dissipent au bout de 24 heures pour totalement disparaître au bout de quelques jours.

Il est très important d’éviter toute forme d’automédication, car comme expliqué plus haut, les médicaments de la précédente épidémie n’ont plus aucune influence sur la nouvelle.

Quel traitement pour traiter la grippe ?

La grippe c’est quoi ?

Les antibiotiques n’ont aucune influence sur la grippe, car ils sont conçus pour lutter contre les bactéries et non contre les virus. Le traitement est généralement à base d’antiviraux. Toutefois, avant d’en prescrire, le médecin commence toujours par donner des médicaments permettant de traiter les symptômes gênants comme la fièvre, la toux, les courbatures, les maux de tête, … Quand la grippe n’est pas encore aigüe, les médicaments prescrits pour les symptômes peuvent suffire à soigner la maladie.

Quand la grippe est plus violente, le médecin passe aux antiviraux. Il peut alors prescrire :

  • Des antiviraux classiques sous forme d’injection de molécule. Ce traitement va ralentir puis empêcher le développement du virus au sein de l’organisme. L’injection peut être administrée à titre préventif sur des individus à risque ou à titre curatif sur des personnes déjà malades
  • Des antiviraux prenant la forme d’inhibiteurs de la neuraminidase. Il s’agit d’une évolution des antiviraux classiques et qui s’avèrent plus efficaces que ce soit en prévention ou en soin

Existe-t-il des remèdes maisons pour soigner la grippe ?

Il existe effectivement des remèdes-maisons dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement.

En prévention, vous avez le ginseng qui renforce le système immunitaire, l’astragale qui renforce la résistance de l’organisme contre les infections virales, le gingembre qui est efficace contre les infections du système respiratoire, …

En soin curatif, vous avez le sureau noir qui freine le développement des symptômes de la grippe, l’acupuncture, le bouillon de poule, l’echinacée, le saule blanc, …

Si après prise de remède de grand-mère, la température du patient ne redescend pas en dessous de 38, 5 °C dans les 72 heures qui suivent ou s’il ressent de violentes douleurs dans la poitrine, il faut immédiatement l’emmener chez le médecin.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *