La fertilisation : Qu’est-ce que c’est ?

(Mis à jour le: 27 juin 2019)
La fertilisation : Qu’est-ce que c’est ?
4 (80%) 3 vote[s]

La fertilisation de la femme est essentielle à la création de la vie, ce processus n’intervient que s’il y a accouplement entre une femme et un homme. S’il n’y a pas de spermatozoïde pour fertiliser l’ovule, cette dernière se déplace dans l’utérus et se désintègre. Vos niveaux d’hormones reviennent à la normale. Votre corps jette l’épaisse paroi de l’utérus et vos règles commencent et c’est le signe que la femme n’est enceinte. De ce fait, il est avenant de s’interroger sur la fertilisation en elle-même, comment se fait-elle ?

La fertilisation un moyen essentiel à la création de la vie

La fécondation

La fertilisation se manifeste par la fertilisation de l’ovule, si un spermatozoïde pénètre dans la trompe de Fallope et se loge dans l’ovule, il féconde l’ovule. L’ovule change pour qu’aucun autre sperme ne puisse y pénétrer. Au moment de la fécondation, les gènes et le sexe de votre bébé sont définis. Si le sperme a un chromosome Y, votre bébé sera un garçon. S’il a un chromosome X, le bébé sera une fille.

Lire aussi :

Implantation: vers l’utérus

La fertilisation

L’œuf fécondé reste dans la trompe de Fallope pendant environ 3 à 4 jours. Mais dans les 24 heures suivant la fécondation, il commence à se diviser rapidement en plusieurs cellules. Il continue à se diviser en se déplaçant lentement à travers la trompe de Fallope vers l’utérus. Son travail suivant consiste à se fixer à la muqueuse utérine. Ceci s’appelle l’implantation. Certaines femmes remarquent des taches (ou de légers saignements) pendant 1 ou 2 jours autour du moment de l’implantation. La muqueuse utérine s’épaissit et le col de l’utérus est obturé par un bouchon de mucus. Il restera en place jusqu’à ce que le bébé soit prêt à naître. Au bout de 3 semaines, les cellules commencent à se multiplier et les premières cellules nerveuses du bébé se sont déjà formées.

Pour que la fécondation ait lieu, le sperme doit pénétrer dans le vagin. Cela se produit généralement, mais pas toujours, lors d’un rapport sexuel. Le sperme traverse l’ouverture du col et passe dans les trompes de Fallope. Là, le sperme va pénétrer et féconder un ovule. Une fois fécondé, l’œuf descend dans la trompe de Fallope vers l’utérus ou l’utérus, où il s’implantera dans la paroi utérine.

Les médecins se réfèrent à l’œuf fécondé comme un embryon après l’implantation.

À partir de la neuvième semaine de grossesse et jusqu’à la fin de la grossesse, les médecins considèrent le bébé en développement comme un fœtus.

Fertilisation et développement d’embryons

Fertilisation et développement d'embryons

Après l’ovulation, l’ovule ne peut être fécondé que pendant 12 à 24 heures. Le contact entre l’ovule et le sperme est aléatoire.

Une fois que l’œuf arrive à une partie spécifique du tube, appelée jonction ampullaire-isthmique, il repose pendant 30 heures supplémentaires. La fécondation – l’union du sperme avec l’ovule – se produit dans cette partie du tube. L’œuf fécondé commence alors une descente rapide vers l’utérus. La période de repos dans le tube semble être nécessaire pour le développement complet de l’œuf fécondé et pour que l’utérus se prépare à recevoir l’œuf.

Les défauts de la trompe de Fallope peuvent entraver le transport et augmenter le risque de grossesse tubaire, également appelé grossesse extra-utérine.

Une membrane entourant l’œuf, appelée zona pellucida, a deux fonctions principales dans la fertilisation. Premièrement, la zone pellucide contient des récepteurs de sperme spécifiques du sperme humain. Deuxièmement, une fois pénétré par le sperme, la membrane devient imperméable à la pénétration par d’autres spermatozoïdes.

Après la pénétration, une série d’événements a préparé le terrain pour la première division cellulaire. L’embryon unicellulaire s’appelle un zygote. Au cours des sept prochains jours, l’embryon humain subit de multiples divisions cellulaires au cours d’un processus appelé mitose. À la fin de cette période de transition, l’embryon devient une masse de cellules très organisées, appelée blastocyste. On pense maintenant que, à mesure que les femmes vieillissent, ce processus de développement embryonnaire précoce est de plus en plus compromis en raison de la diminution de la qualité des œufs.

La fécondation in vitro : une solution alternative à la fécondation naturelle

fécondation in vitro 

La fécondation in vitro a lieu en dehors du corps, c’est une solution efficace pour donner la vie.   D’un point de vue scientifique, l’ovule provient soit d’un donneur, soit d’une femme qui souhaite devenir enceinte. Dans un laboratoire, un médecin spécialiste travaille à la fécondation de l’ovule avec du sperme donné. Après un maximum de 6 jours, le médecin transfère un ou plusieurs œufs fécondés dans le ventre de la femme. L’objectif est qu’au moins un œuf fécondé soit implanté et développé.

À 3 semaines de grossesse, l’œuf fécondé, mesure 0,1 millimètre (mm) et il est trop petit pour être vu. Le zygote passera plusieurs jours dans la trompe de Fallope. Pendant ce temps, il se développe en une morula, une boule de 12-15 cellules. Au fil du temps, il deviendra une plus grande collection de cellules appelée blastocyste.

À la semaine 4, le blastocyste s’implante dans la paroi de l’utérus. Le blastocyste contient une partie interne et une partie externe. La partie interne finira par se développer dans l’embryon. La partie externe deviendra le placenta, une coque externe qui protégera et nourrira l’embryon en croissance.

À ce stade, le bébé est un groupe de cellules mesurant environ 0,1 à 0,2 mm, ou environ la taille d’une graine de pavot.

Vers le début de la semaine 5, les médecins commenceront probablement à considérer le bébé comme un embryon, qui aura à peu près la taille d’une graine de sésame.À 6 semaines, le bébé a à peu près la taille d’une lentille, soit un quart de pouce de long.

La fertilisation est importante pour la femme, elle permet à cette dernière de s’épanouir en tant que maman. La fécondation n’est pas toujours une chose facile, elle peut être soit naturelle ou artificielle, mais le résultat est le même.

La fertilisation est la première étape d’une future grossesse. Neuf mois plus tard, quand l’enfant sera à terme, les premières contractions provoqueront l’expulsion de ce bouchon et l’ouverture du col. Une autre partie de l’aventure commence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *