La diversification des aliments, étape importante du développement du bébé !

(Mis à jour le: 7 août 2019)
La diversification des aliments, étape importante du développement du bébé !
3.2 (64%) 5 vote[s]

Votre enfant vit ses premiers mois et la joie des parents est présente jour après jour. Le bébé se nourrit durant la première partie de sa vie grâce au lait maternel, qui permet à l’enfant de développer sa croissance et son système immunitaire. Mais à partir d’un certain moment, le bébé ne peut plus être nourri qu’avec le lait maternel, et il lui faut une nourriture complémentaire qui deviendra ensuite son alimentation de tous les jours.

Comment procéder ? Et à quel moment cette substitution alimentaire intervient ? Notre guide va maintenant tout vous dire !

Quand commence la diversification alimentaire ?

Alimentation bébé

La diversification des aliments peut commencer lorsque votre bébé a plus de 6 mois. Au cours de cette étape essentielle de la vie de votre bébé, il découvrira de nouveaux goûts et textures.

La diversification alimentaire consiste à introduire progressivement de nouveaux aliments et de nouvelles textures dans le régime alimentaire de votre nourrisson, passant ainsi d’un régime exclusivement lacté à un aliment plus varié. Commencez par introduire les céréales, les fruits et les légumes avant de passer à la viande, au poisson et aux œufs. Peu à peu, votre bébé acceptera des aliments de texture plus solide : après avoir mangé ses premiers fruits et légumes en purée, il appréciera les textures en purée puis les ingrédients coupés en morceaux.

Pourquoi commencer par la diversification alimentaire ?

Il est recommandé de commencer par la diversification alimentaire après 5 ou 6 mois. À ce moment-là, la plupart des bébés sont physiologiquement et psychologiquement prêts à consommer des aliments composés.

La diversification des aliments est une étape essentielle dans le développement de votre enfant, tant sur le plan nutritionnel que psychomoteur. Il devra apprendre à mâcher au lieu de sucer. De plus, l’introduction de nouveaux ingrédients stimule le développement sensoriel (consistance, goût, odeur, couleur).

La diversification alimentaire survient lorsque les besoins exclusifs de votre bébé en énergie et en nutriments ne peuvent pas être satisfaits.

Découvrez aussi :

Votre bébé est-il prêt pour la diversification ?

diversification alimentaire de bébé

Certains signes vous montreront que votre bébé est physiologiquement prêt à accepter d’autres aliments que le lait : Augmentation de la salivation ainsi que la capacité d’avaler des aliments non liquides, le développement du mouvement latéral de mastication, la capacité à s’asseoir avec du soutien et le bon contrôle du cou et de la tête …
Il y a 3 signes clairs qui, lorsqu’ils apparaissent ensemble à partir de l’âge de 6 mois environ, montrent que votre bébé est prêt à recevoir ses premiers aliments solides, en plus du lait maternel ou du premier lait maternisé. Il sera capable de :

  • rester en position assise et garder la tête ferme
  • coordonner leurs yeux, leurs mains et leur bouche afin qu’ils puissent regarder la nourriture, la ramasser et la mettre dans leur bouche par eux-mêmes
  • avaler la nourriture (plutôt que de la recracher)

Quelle nourriture devrais-je donner à mon bébé ?

Au début, votre bébé n’aura besoin que d’une petite quantité de nourriture avant son repas au lait habituel. Ne vous inquiétez pas de combien il mange. La chose la plus importante est de l’habituer à de nouveaux goûts et textures et d’apprendre à déplacer des aliments solides autour de leur bouche et à les avaler.

N’ajoutez pas de sucre ou de sel (y compris les cubes de bouillon et la sauce) aux aliments ou à l’eau de cuisson de votre bébé. Les bébés ne devraient pas manger d’aliments salés car ce n’est pas bon pour leurs reins et le sucre peut causer la carie dentaire.

Pour les premiers aliments, vous voudrez peut-être commencer avec des légumes et des fruits. Essayez des bâtonnets de panais, de brocoli, de pomme de terre, de patate douce, de carotte, de pomme ou de poire. Incluez des légumes qui ne sont pas sucrés, tels que le brocoli, le chou-fleur et les épinards.

Cela aidera votre bébé à s’habituer à une gamme de saveurs (plutôt que seulement aux plus sucrées, comme les carottes et les patates douces) et pourrait l’ aider à ne pas être difficile à manger à mesure qu’il grandisse. Assurez-vous que tous les aliments cuits sont bien refroidis avant de les offrir à votre petit bébé.

Lire aussi : 

Nourriture pour bébé

Les aliments contenant des allergènes (tels que les cacahuètes, les œufs de poule, le gluten et le poisson) peuvent être introduits à partir de l’âge de 6 mois environ, un à la fois et par petites quantités afin de détecter toute réaction.

Pour la plupart des bébés, les premiers aliments solides importent peu. Par tradition, les céréales à grain unique sont généralement introduites en premier. Cependant, il n’existe aucune preuve médicale indiquant que l’introduction d’aliments solides dans un ordre particulier présente un avantage pour votre bébé. Bien que de nombreux pédiatres recommandent de commencer les légumes avant les fruits, rien n’indique que votre bébé aimera en premier les légumes si les fruits sont donnés en même temps.

Les bébés naissent avec une préférence pour les sucreries et l’ordre d’introduction des aliments ne change rien à cela. Si votre bébé a principalement été nourri au sein, vous pouvez introduire davantage une nourriture contenant de la viande, celles-ci sont de véritables sources de fer et de zinc plus facilement absorbées, nécessaires à l’âge de 4 à 6 mois. Vérifiez auprès du médecin de votre enfant avant tout usage !

Les céréales pour bébés sont disponibles et pré-mélangées dans des récipients individuels ou secs, dans lesquelles vous pouvez ajouter du lait maternel, du lait maternisé ou de l’eau. Quel que soit le type de céréales que vous utilisez, assurez-vous qu’elles soient faites pour les bébés et enrichies de fer !

La diversification alimentaire pour votre bébé est une étape importante pour sa croissance. Il est très important pour les parents de nourrir l’enfants avec des éléments sains et équilibrés, et d’en éviter certains qui peuvent nuire à sa santé. Quant aux parents, ils verront leur enfant grandir à vitesse grand V désormais, en en bonne santé !

2 pensées sur “La diversification des aliments, étape importante du développement du bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *