La carte géographique de l’obésité et du surpoids en France

(Mis à jour le: 13 mars 2019)
La carte géographique de l’obésité et du surpoids en France
5 (100%) 1 vote

Une étude sur le surpoids et l’obésité a été menée en France par l’entreprise Withings grâce à son fameux pèse-personne connecté. Les résultats de l’étude ont été publiés dans Le Parisien et face à l’évidence, on est tantôt choqué tantôt sceptique. Regardons de plus près …

Les résultats de l’étude

37 villes de France ont été passées au crible par le pèse-personne connecté de la société Withings et à la fin de l’enquête, un classement leur a été attribué.

Au premier rang des villes ayant la surcharge pondérale la plus élevée se place Argenteuil dans le Val d’Oise. En effet, avec un taux d’obésité qui s’élève à 55,1 %, soit plus de la moitié de la population totale, Argenteuil compte le plus grand nombre de personnes souffrant de surpoids et d’obésité.

À l’opposé, Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône, avec un taux d’obésité et de surpoids de 35,8 %, peut être considérée comme étant la ville la plus légère. Les chercheurs ne se sont pas limités à déterminer ce tableau des palmarès assez insolite, mais ils ont tenté d’apporter des raisons valables à ce phénomène.

Pourquoi de telles différences en matière d’obésité à travers la France ?

l'obésité et du surpoids en France

Ainsi, pour expliquer les taux d’obésité dans chaque ville, ils se sont basés sur différents critères à savoir :

  • Le niveau social :

Même si on a tendance à penser que ce sont les gens riches, ayant les moyens financiers de manger plus que les autres qui ont le taux d’obésité le plus élevé, on a totalement tort. C’est plutôt le contraire qui a été démontré. En effet, selon les résultats de l’enquête, plus on est riche, plus on est svelte et mince. De ce fait, ce sont les plus défavorisés qui souffrent le plus de surpoids et d’obésité étant donné leur alimentation non suivie et pas du tout équilibrée. C’est ce qui explique pourquoi Aix-en-Provence se place en tête des villes les plus légères étant donné qu’elle est la ville la plus riche de la région PACA.

  • Le niveau intellectuel :

Bizarrement, le nombre de diplômes que l’on a obtenu influe aussi sur notre poids, peut-être parce qu’en ayant fait des études, on est mieux informé et plus attentif à ce qu’on mange. Ainsi, avec un taux de diplômés de 54,17 %, Boulogne-Billancourt en Hauts-de-Seine se classe 4ème des villes les plus légères. Viennent ensuite Paris (54,03 % de diplômés) et une fois de plus, Aix-en-Provence (42,82 % de diplômés).

  • Le nombre de médecins par ville :

Puisque l’étude a été menée sur des villes comptant plus de 100 000 habitants, il a été remarqué que plus une ville comptait de médecins, plus le taux d’obésité était faible. Une théorie que démontre assez aisément le cas d’Argenteuil, nommée ville la plus grosse de France. Cette dernière ne compte qu’environ 260 médecins pour 100 000 habitants.

Malgré cette étude, la France reste tout de même l’un des pays les plus sveltes d’Europe, mais elle a intérêt à remédier à ces cas si elle veut rester svelte longtemps.

L’obésité en France, où on est-on ?

L’obésité figure parmi les cinq premiers facteurs de décès à travers le monde. Considérée comme une maladie morbide à partir d’un certain degré, elle affiche près de 3 millions de victimes par an à travers le monde.

La France n’est pas épargnée, car de nos jours, un Français sur deux est en surpoids et un Français sur six souffre d’obésité. Si certains disent que les femmes sont plus touchées par ce phénomène, il n’en est rien puisque le taux d’obésité chez les hommes et chez les femmes est à peu près égal pour le cas de la Métropole.

En ce qui concerne le critère âge, l’obésité touche de plus en plus d’adolescents et de seniors. Cela signifie que le phénomène est encore plus alarmant, car il touche des personnes vulnérables dont l’état de santé est soit fragile soit déclinant.

Selon les professionnels, le fait que l’obésité stagne peut être perçu de manière positive comme négative. D’un côté, cela signifie que le phénomène ne grandit pas ou peu, mais d’un autre côté, cela suppose que les efforts menés ne suffisent toujours pas pour améliorer la situation. Que faire alors contre ce fléau ?

Comprendre les causes de l’obésité

alimentaire équilibré

Avant d’envisager des solutions, il serait plus judicieux de comprendre les causes pour pouvoir les éviter à l’avenir.

En général, l’obésité est causée par une suralimentation c’est-à-dire le fait de manger plus que ce que l’on doit manger à chaque repas. Résultat, tous les nutriments dont notre corps a besoin sont en excès et naturellement, ces excès vont chercher à se loger quelque part au niveau de notre corps d’où le surpoids.

Mais cela n’est toutefois pas aussi simple, car pour passer du surpoids à l’obésité, d’autres facteurs jouent un rôle comme :

  • La sédentarité : cela se définit par l’absence ou l’insuffisance d’activités physiques et sportives. Il faut savoir que pour évacuer les calories en trop apportées par la nourriture, notre corps a besoin de bouger pour les dépenser. Or, de nos jours, de plus en plus de gens tendent à mener une existence sédentaire : toujours assis devant la télé, l’ordinateur, un jeu vidéo, derrière le bureau, dans la voiture, … tant et si bien que leur emploi du temps ne prévoit aucun exercice physique même la marche à pied
  • La mal-bouffe : manger est un pilier de notre existence, mais trop de mal-bouffe nuit à notre santé. Par mal-bouffe on entend les aliments trop gras, trop sucrés, trop salés, frits, … Bien sûr, vous pouvez vous permettre quelques excès de temps en temps, mais au quotidien, il est très important d’adopter un régime alimentaire équilibré. On ne vous demande pas de suivre un régime amincissant, mais une alimentation riche en fibres, en fruits, en légumes et de préférence, des produits frais. On préconise aussi de réduire les boissons gazeuses, les boissons alcoolisées et les boissons trop sucrées donc à la place, buvez de l’eau ou du jus de fruits frais sans ajout de sucre. Concernant les friandises et pâtisseries, il faudra réduire leur quantité, voire vous en priver totalement dès que votre poids dépasse l’IMC normal
  • Le stress : cela n’est valable que pour ceux qui souffrent de stress boulimique soit un stress qui les pousse à manger ou un grignoter de tout et de rien. Chez certaines personnes, la fatigue, la pression, les tensions, les déceptions, … sont effectivement des situations qu’elles atténuent grâce à la nourriture. Et comme de nos jours, le stress est quasi-inévitable, leur poids explose

D’autres facteurs peuvent également influer sur la prise de poids comme les troubles hormonaux, certains traitements médicamenteux, …

Lire également :

Trouver des solutions à l’obésité

Au stade du surpoids, les régimes amincissants associés au sport peuvent encore donner des résultats satisfaisants à condition d’être bien motivés. Ceux qui ont du mal à résister à toutes ces publicités alimentaires devraient engager un coach pour les accompagner dans leur mission perte de poids. Gardez en tête que si vous n’agissez pas à ce stade, c’est l’obésité qui vous attend dans un proche avenir.

Au stade de l’obésité, régimes amincissants et sport ne sont plus assez efficaces. C’est pour cela que les professionnels proposent aux personnes obèses des mesures radicales comme la chirurgie bariatrique surnommée chirurgie de l’obésité.

Cette dernière propose diverses techniques de perte massive de poids comme le bypass gastrique, le sleeve gastrectomie, l’anneau gastrique, … Ces interventions chirurgicales ciblent principalement l’estomac du patient pour induire une malabsorption et/ou une réduction de volume de l’estomac. Cette dernière favorise la sensation de satiété qui survient au bout de quelques cuillerées seulement, réduit le passage de la nourriture vers l’intestin grêle pour que le patient n’ait plus faim entre les heures des repas, réduit l’appétit notamment pour les aliments gras et trop sucrés, … Grâce à ces techniques, le patient réapprend un nouveau mode alimentaire plus sain et plus équilibré d’où la perte de poids en seulement quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *