Grossesse : la canicule peut engendrer un accouchement précoce

La canicule est pénible pour tout le monde et encore plus pour les femmes enceintes. En plus de déjà devoir supporter les symptômes liés à la grossesse comme les malaises, les sensations de jambes lourdes, la transpiration excessive … elles doivent aussi faire face à cet excès de chaleur qui expose, celles en fin de grossesse, à un accouchement précoce.

Accouchement précoce et non pas prématuré

Soyons bien clair sur la nuance entre « précoce » et « prématuré ». On parle d’accouchement prématuré lorsque bébé arrive avant la 37e semaine de gestation. On parle d’accouchement précoce lorsqu’il arrive entre la 37e et la 38e semaine de grossesse.

La canicule ne risque pas de faire naître votre bébé prématurément, mais d’avancer la date d’accouchement prévu. Autrement dit, votre DPA aura lieu plus tôt que celle annoncée en début de grossesse.

D’ailleurs, ce sont seulement les femmes à partir du huitième mois de grossesse qui encourent ce risque et encore, ce n’est pas systématique. Il y a certes un risque, mais dans des cas très précis.

Comment explique-t-on ces accouchements précoces liés à la canicule ?

Comment explique-t-on ces accouchements précoces liés à la canicule ?

Quand le thermomètre grimpe au-dessus de 30°C, la chaleur peut provoquer deux types de phénomènes chez les femmes en fin de grossesse.

  • Sous l’effet de la chaleur, une déshydratation due à un stress physiologique peut survenir chez la future mère. La déshydratation génère pourtant une réduction d’apport sanguin au niveau de l’utérus qui va se mettre automatiquement au travail. Les premières contractions, annonciatrices de l’accouchement, vont alors survenir.
  • En cas de forte chaleur, l’organisme de la femme enceinte est plus stressé que jamais. A cause de ce stress, l’hypophyse va déclencher la production d’ocytocine, l’hormone qui stimule les contractions de l’utérus. Le travail va alors se mettre en marche.

Ces phénomènes se rencontrent souvent chez les femmes en fin de grossesse ayant déjà le col mûr.

Lire aussi – 9eme mois de grossesse, l’étape finale !

Comment éviter un accouchement précoce ?

Même si l’accouchement a déjà lieu en fin de grossesse, il faut éviter autant que possible que le bébé naisse précocement. Selon les professionnels, le risque que l’enfant présente des problèmes respiratoires est élevé au cours de cette période. Il faut donc rester prudente et surtout, se protéger contre les effets néfastes de la canicule. Voici quelques conseils à adopter.

Bien s’hydrater :

Canicule ou non, chaque période de grosse chaleur doit vous inciter à boire beaucoup d’eau. La femme enceinte devrait boire entre 1.5 à 2l d’eau par jour, par petites gorgées à étaler sur toute la journée, car elle élimine beaucoup plus d’eau qu’une personne normale. Non seulement, cela l’aide à rester hydratée, mais prévient aussi les infections urinaires et même les hémorroïdes. Il faut privilégier l’eau plate et éviter les boissons trop sucrées. A la rigueur, préparez-vous de l’eau aromatisée avec des fruits frais si vous n’êtes pas adepte de l’eau plate. Aussi, préférez de l’eau à température ambiante ou de l’eau tiède.

Dans le cas où vous ressentez des symptômes tels que des maux de tête, des vertiges en changeant de position, une sècheresse buccale, des lèvres gercées, une urine odorante et foncée, une peau peu élastique, la langue enflée, … cela signifie que vous êtes déshydratée. N’attendez pas qu’ils surviennent pour boire de l’eau.

Il faut noter que la déshydratation passe aussi par la peau. Vous devez donc en prendre soin en y appliquant de la crème hydratante après chaque douche.

Rester au frais :

Si vous devez sortir de chez vous, il faut prendre toutes les précautions pour aider votre organisme à maintenir la thermorégulation. Autrement dit, vous devez faire en sorte de toujours rester au frais. Pour ce faire, portez des vêtements légers, amples et respirants en lin ou en coton, portez un chapeau à larges bords, restez toujours dans une zone ombragée, évitez de vous exposer au soleil et limitez les efforts physiques.

Pensez aussi à prendre des petits repas légers, car les repas trop lourds vont alourdir la digestion or, cette dernière est connue pour augmenter la température interne de l’organisme.

Et dès que vous le pouvez, faites quelques brasses dans la piscine sans trop vous attarder au soleil, prenez régulièrement des douches fraîches ou passez-vous régulièrement les poignets sous l’eau froide pour vous rafraîchir.

Lire aussi – Les choses à éviter durant la grossesse

Bien choisir les heures de sortie :

Si vous devez vraiment sortir de chez vous, faites-le avant 10h du matin ou après 18h le soir. Cela vous évitera de vous exposer à la chaleur lorsqu’elle est à son summum. Et quelle que soit l’heure de sortie, on n’oublie pas de s’appliquer de l’écran total.

Maintenir une température fraîche à la maison :

Durant les heures où vous êtes à la maison, veillez à ce que la température intérieure soit fraîche. Cela est valable même durant la nuit.

Le premier réflexe à avoir en période de canicule c’est d’ouvrir grand les volets des fenêtres à l’aube puis de les fermer lorsque la température commence à grimper. Quand toutes les fenêtres sont fermées, il faut éviter d’allumer le climatiseur, car cet appareil nécessite l’ouverture d’au moins une fenêtre pour laisser l’air circuler. Pour ce qui est du ventilateur, ses effets sont également moindres lorsque toutes les fenêtres sont fermées. Pour cause : il ne fera que brasser l’air ambiant déjà chaud.

Quand la température commence à redescendre en fin de journée, vous pourrez à nouveau ouvrir les fenêtres et même les garder ouvertes durant la nuit. Pour renforcer l’effet de fraîcheur, vous pourrez remplacer les rideaux accrochés devant la fenêtre ouverte par des draps humides.

Lire aussi – Canicule : les bons conseils à adopter en cas de trop fortes chaleurs

Eviter les longs trajets en voiture et les positions assises de longue durée.

Il faut penser à changer de position régulièrement et de marcher un peu pour prévenir le gonflement des jambes. Et puisqu’on parle de l’état des jambes, sachez que la canicule favorise aussi les sensations de jambes lourdes.

Si cela vous arrive, n’hésitez pas à porter des bas de contention. On évitera toutefois les chaussures et bottes trop serrées, ainsi que les talons aiguilles trop hauts perchés. Vous pouvez aussi surélever vos jambes lorsque vous vous reposez pour améliorer la circulation sanguine.

Se reposer :

A huit mois de grossesse, les sorties en boîte et les journées shopping ne sont plus faites pour vous à plus forte raison sous la chaleur accablante de la canicule. Même si l’envie est forte, essayez de résister et de rester sagement à la maison. On conseille d’ailleurs aux futures mamans d’acheter tout le nécessaire pour leur bébé à naître avant la 37e semaine de gestation. Cela vous laissera le temps de bien vous reposer avant l’accouchement.

Durant les heures les plus chaudes de la journée, offrez-vous une sieste réparatrice sans oublier de surélever les jambes. Si vous avez des choses trop physiques à faire, déléguez-les. Si vous devez continuer à travailler, mettez-vous en service minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *