Gastro : comment soigner la gastro-entérite ?

(Mis à jour le: 25 février 2019)
Gastro : comment soigner la gastro-entérite ?
5 (100%) 1 vote[s]

En général, la plupart des cas de diarrhée sévère sont dû à une gastro-entérite d’origine virale, souvent banal et à court terme mais néanmoins éreintant. Le traitement à adopter dans ces cas-là se base sur trois choses : la prévention contre les risques de contamination, la réhydratation et les moyens pour stopper la diarrhée. Les antibiotiques ne sont à conseiller que s’il s’agit d’une gastro d’origine bactérienne invasive.

Gastro : qu’est-ce que c’est ?

La gastro-entérite est une infection intestinale qui se manifeste par une inflammation des parois stomacales et intestinales provoquant des diarrhées, des crampes, des nausées, des vomissements et même de la fièvre.

Gastro : quels sont les symptômes ?

Les symptômes de la gastro ne durent jamais bien longtemps, quelques jours tout au max. Généralement, cela compte entre 24h et 72h, mas si elle a été contracté pendant un voyage, elle peut s’étirer jusqu’à dix jours. La zone du corps le plus atteint est surtout l’abdomen, mais cela n’empêche pas que le reste n’en souffre pas.

S’il s’agit d’une gastro intestinale, les symptômes sont :

-des crampes d’estomac

-la diarrhée

-des vomissements

-des flatulences

-des nausées

-une indigestion

-des éructations

Les risques pour le reste du corps :

-la fatigue

-une certaine léthargie

-la chair de poule

-la déshydratation

-la fièvre

-la perte d’appétit

-les étourdissements

Les rares pas possibles autres symptômes sont :

-une hausse du rythme cardiaque

-des maux de tête

-une perte de poids

-insuffisance urinaire

Gastro : quelles peuvent être les causes ?

Gastro

La gastro-entérite se transmet généralement par le contact avec une personne déjà atteint, par l’ingérence d’eau ou d’aliments contaminés ou par le contact avec un objet infecté.

Toutefois, elle peut aussi provenir d’un virus, d’une bactérie ou d’un parasite. Chez l’adulte, la gastro peut être transmis par le norovirus, tandis que chez l’enfant, c’est plutôt par le rotavirus. Ces virus-là ne se propagent qu’en période de froid ou bien lord d’un voyage à l’étranger.

Une personne atteinte de la gastro doit restez à la maison en quarantaine pour éviter de contaminer les autres, car en effet, elle se transmet assez facilement et rapidement surtout quand les symptômes sont plus intenses. Pour ne prendre aucun risque, éviter tout contact avec les autres durant un bon moment, car elle est encore transmissible après quelques jours et pensez à vous laver les mains régulièrement.

Gastro : quelles sont les modes de transmission ?

Comme la gastro-entérite est une maladie extrêmement contagieuse, voici comment elle peut se propager rapidement :

Mode de transmission directe

-En consommant de l’eau ou des aliments infectés.

-Par un contact direct avec une personne atteint de la gastro, une accolade, un baiser ou une poignée de main par exemple.

Mode de transmission indirecte

-Par contact indirect avec des personnes ou des objets contaminés.

-En ingérant de la nourriture contaminée par une personne malade.

-En entrant en contact avec des surfaces ou des objets utilisés par une personne malade.

-En touchant des surfaces ou des objets contaminés par les excréments, les vomis ou les crachats d’une personne malade.

Gastro : quels sont les traitements à prendre ?

Avant tout, la prévention est toujours la solution avant tout problème, pensez donc à laver vos mains régulièrement et à éviter les personnes malades et tous ce qui sont contaminés. Pour soigner la gastro il faut surtout beaucoup de repos ainsi qu’une très bonne réhydratation avant de commencer le traitement. Voici donc les possibilités en matière de traitement de la gastro-entérite :

Les remèdes naturels

Pour un traitement 100% naturel, vous avez le choix entre le charbon et l’argile. Cependant, il vaut mieux être prudent et ne pas les utiliser ensemble mais plutôt en alternant avec d’autre médicaments à intervalle régulier.

  • Le charbon végétal élimine les bactéries et les toxines se trouvant dans le tube digestif. Selon l’intensité des symptômes, il faut prendre entre quatre à huit pilules par jour entre les repas ou diluer 2 c.à.s. de poudre dans un verre d’eau à prendre tous les 8h jusqu’à ce qu’ils disparaissent.

 

  • L’argile verte est un bon calmant contre la diarrhée, elle élimine non seulement les toxines mais favorise également la guérison des irritations causées par les nausées et les vomissements dans le tube digestif. La préparation est assez simple, il faut diluer 1 c.à.c. d’argile verte dans un verre d’eau et laisser reposer jusqu’à ce que la partie du haut soit un peu plus claire. Il faut en prendre avant chaque repas jusqu’à ce que la gastro s’arrête.

La réhydratation

Il faut penser à se réhydrater à cause de la perte d’eau durant les vomissements et les diarrhées. Il vaut mieux donc garder toujours une bouteille d’eau avec soi, boire des infusion destinées à supprimer les symptômes ou bien boire un peu de coca mais pas trop.

La restauration de la flore intestinale

Il faut penser à restaurer la flore intestinale grâce à une cure de probiotiques. Il y a par exemple l’ultralevure, de son nom scientifique « saccharomyces boulardii » que l’on recommande vivement. A prendre une fois par jour.

Le traitement de la diarrhée

médicaments gastro

Il existe certains médicaments que l’on surnomme des pansements digestifs fait à base de diosmectite ou des ralentisseurs de transit à base de lopéramide qui permettent d’arrêter les plus coriaces des diarrhées.

L’alimentation en cas de gastro

Il faut consommer de la nourriture saine et simple durant une gastro, donc éviter les plats gras ou trop acides, les aliments fibreux et les laitages. Il vaut mieux manger des légumes vapeurs et sans sauces avec des fruits plutôt cuits.

Gastro : quelle solution en cas d’urgence ?

Dans le cas où la gastro-entérite survient quand on ne s’y attend pas, dans la nuit par exemple, voici ce que l’on peut faire :

-extraire 330ml de jus d’orange sans sucre, y jouter 600ml d’eau préalablement bouillie ainsi qu’ ½ c.à.c. de sel.

-préparer une solution avec 1L d’eau bouillie, 3 c.à.c. de sucre et 1 c.à.c de sel.

-s’il s’agit d’un bébé qui tête encore, il faut l’allaiter fréquemment en patientant 30min à peu près en cas de vomissement.

-prendre du paracétamol ou de l’acétaminophène.

-prendre des médicaments antisécrétoires ou des produits qui solidifient la flore intestinale.

Gastro : quand faut-il consulter un professionnel ?

Attention, si ces cas surviennent, il vaut mieux aller directement chez le médecin :

  • Si après deux jours de traitement les symptômes persistent ou s’aggravent.
  • En cas de déshydratation sévère et de perte de poids soudaine, plus de 2kg.
  • En cas de forte fièvre, d’importantes douleurs abdominales, de vomissements incontrôlables, de diarrhée sans interruptions et de trace de sang dans les selles.
  • Si cela résulte d’un voyage dans un endroit à l’étranger où l’hygiène est un peu douteuse.
  • Si cela survient pendant ou après une prise d’antibiotiques.
  • Si la diarrhée gagne en fréquence et en intensité.
  • En cas de traitements à long termes pour une maladie grave, problèmes cardiovasculaires, cancer,…

Il représente aussi des risques pour les personnes suivantes :

-Les nourrissons de moins de 2 ans.

-Les personnes âgées de plus de 60 ans

-Les femmes enceintes

-Les personnes atteintes d’une maladie chronique

Gastro : quels sont les bons gestes à adopter ?

Pour mieux prévenir la gastro, il vaut mieux apprendre des gestes simples du quotidien mais qui peuvent épargner bien des souffrances :

-Se laver les mains systématiquement avant de faire quelques choses ou après l’avoir fait.

-Désinfecter les surfaces ou les objets entrés en contact avec une personne malade.

-Utiliser les couches avec une absorption maximale pour éviter les fuites.

Faire vacciner son bébé contre le rotavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *