Faire la différence entre bon cholestérol et mauvais cholestérol

(Mis à jour le: 5 avril 2019)
Faire la différence entre bon cholestérol et mauvais cholestérol
5 (100%) 7 vote[s]

Dès qu’on entend cholestérol, on a souvent tendance à penser au pire des cas et pourtant, sachez qu’il existe deux types de cholestérol : le bon et le mauvais ou le HDL et le LDL. Le cholestérol total de notre corps se compose donc de ces deux variantes.

Qu’est-ce que le bon cholestérol ?

On l’appelle surtout HDL-cholestérol. Au sein de l’organisme, son rôle est d’enlever les dépôts lipidiques de mauvaise qualité dans les artères et évitent donc l’apparition de plaque d’athérome.

La plaque d’athérome est une accumulation de dépôts dans les artères et si on ne s’en débarrasse pas, elle va obstruer l’artère et entraîner un AVC, des maladies cardiovasculaires, l’impuissance, …

Ce sont les lipoprotéines de type HDL qui vont nous débarrasser de ces dépôts au niveau des artères. Elles vont ensuite les transporter jusqu’à notre foie où elles seront définitivement éliminées.

Dans notre corps, seuls 20 à 30 % du cholestérol total du sang jouent le rôle des HDL.

Découvrez aussi :

Qu’est-ce que le mauvais cholestérol ?

cholestérol

Il occupe les 60 à 80 % du cholestérol total du sang et est associé à une lipoprotéine de type LDL. Dans notre organisme, il a pour rôle de se déposer sur les parois des artères et à long terme, ces dépôts entraînent la plaque d’athérome. Ce qui signifie aussi que le LDL-cholestérol peut obstruer les artères et entraîner certaines complications au sein de notre organisme.

Il faut toutefois savoir que si le LDL-cholestérol se dépose ainsi dans les artères, c’est pour boucher des trous entraînés par le passage des molécules carnivores qui se trouvent dans le sang lorsqu’on couve une maladie. Ainsi, tant que notre sang contiendra ces molécules, le LDL-cholestérol continuera à se déposer pour boucher les trous sur les parois des artères. C’est ce qui entraîne la plaque d’athérome que l’on peut toutefois éviter si on élimine ces molécules carnivores du sang.

Conclusion

Le taux de mauvais cholestérol dans notre organisme est déjà naturellement plus élevé que le bon cholestérol. Les risques d’apparition de plaque d’athérome qui entraîne une embolie augmentent donc dès que le mauvais cholestérol augmente un peu et que le bon cholestérol diminue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *