Faire des exercices de respiration pour se protéger du Covid-19

Pour se lutter contre le covid-19, il faudra mettre en application les gestes barrières. Il faudra également penser à prendre soin de son système respiratoire, notamment de son système pulmonaire. Ceci va vous permettre de réduire le risque d’avoir des virus dans les muqueuses respiratoires. Pour ce faire, vous pouvez faire des exercices de respiration ciblés. Ces derniers ne peuvent être que bénéfiques pour les personnes à risque comme les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie pulmonaire chronique et les personnes en surpoids en ce temps de pandémie du coronavirus. Même si vous contractez le virus, vous serez plus à l’abri du syndrome de détresse respiratoire aiguë. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur ces exercices de respiration qui peuvent nous protéger du Covid-19.

adopter des techniques de respiration pour se mettre à l'abri du covid-19

Faire une respiration abdominale

La respiration abdominale est la technique de respiration qui sollicite l’abdomen, ce qui la distingue de la respiration thoracique qui se fait automatiquement et inconsciemment. Elle permet de respirer correctement en fonction des besoins de l’organisme. La liste des avantages de cette technique de respiration est bien longue, mais on peut citer entre autres l’évacuation des déchets gazeux dans l’organisme, la régulation du rythme cardiaque, l’oxygénation optimale des cellules et du sang, la stimulation de la production d’endorphines.

La pratique de la respiration abdominale

Il faut d’abord comprendre qu’on ne peut pas fondamentalement éviter la respiration thoracique. Elle est à combiner avec la respiration abdominale pour avoir la meilleure respiration. Pour ce faire, on fait travailler le bas du ventre en le gonflant, puis le haut du corps. En théorie, ceci paraît simple, mais pour avoir un bon résultat, il faut se concentrer et s’entraîner. Les effets se feront directement ressentir, car on entrera dans un sentiment de bien-être et on oubliera très vite le stress. C’est ce type de respiration qu’on fait en yoga et en méditation.

Lire aussi – Le lien entre la vitamine D et le covid-19

En pratique …

Pour faire l’exercice de la respiration abdominale, c’est simple. Posez-vous et mettez délicatement votre main sur votre ventre. Inspirez profondément par le nez. Retenez votre respiration pendant cinq secondes avant d’expirer lentement. Cette expiration doit être longue pour libérer l’air dans les poumons et si possible, étalez cette expiration sur dix secondes. Il est possible de régler ces temps d’inspiration et d’expiration en fonction de vos besoins et votre capacité. Cet exercice de respiration abdominale peut se faire à tout moment quand vous le maîtrisez. Prenez entre trois à quatre minutes par jour pour un exercice. Il sera particulièrement efficace quand vous êtes en situation de stress ou d’angoisse.

bien respirer pour se protéger du coronavirus

S’initier à la cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque se définit également comme un exercice de respiration permettant de réguler son stress et ses émotions. Par l’exercice, on peut contrôler le battement du cœur et leur cœur va ensuite envoyer des messages positifs au cerveau, ce qui va directement nous calmer. La cohérence cardiaque s’explique par la règle du 365 : trois fois par jour, six respirations par minute pendant cinq minutes.

A découvrir également – Le mode de transmission du Coronavirus

En pratique …

Pour faire la cohérence cardiaque, vous devez vous mettre en position assise. Il serait également plus judicieux de garder le dos droit. En position couchée, cette technique de respiration ne fonctionne pas très bien pour des raisons anatomiques et physiologiques. Une fois bien installé, vous pouvez commencer par une inspiration abdominale de cinq secondes et poursuivre par une expiration par la bouche de cinq secondes.

Comptez près de six respirations avec chacune une inspiration et une expiration par minute. A six respirations, vous pourrez augmenter de façon optimale l’amplitude de la variabilité cardiaque. Pour que les résultats soient meilleurs, prenez cinq minutes pour un exercice. Faites un exercice au moins trois fois par jour, car ces résultats ne persistent que quelques heures. Espacez chaque exercice d’au moins quatre heures.

Faire une grande respiration et évacuer les sécrétions en même temps

Pendant cette pandémie du covid-19, de nombreux spécialistes et médecins se sont fait connu : c’est le cas de Dr Sarfaraz Munshi, un médecin anglais. Il n’a pas fait de recherches pour trouver le fameux vaccin. Il a proposé un exercice de respiration qui d’après ses explications, permettent aux patients atteints du coronavirus, notamment ceux qui sont touchés par les formes graves, de mieux respirer.

Dossier – Le coronavirus : toutes les réponses à vos questions

apprendre une technique de respiration pour se protéger du covid-19

Dans la vidéo que ce médecin a publiée sur YouTube en avril dernier, il explique une technique de respiration simple consistant à faire une grande inspiration, à retenir le souffle pendant cinq secondes et d’expirer. Il faut faire cinq respirations avec ces étapes et de terminer par une inspiration et une toux. C’est cette toux qui va permettre d’évacuer les sécrétions. Cette technique de respiration proposée par le Dr Sarfaraz n’est recommandée qu’en cas d’infection et d’alitement, mais pas en prévention. Il faudra également faire attention par rapport aux patients les plus fragiles, car elle peut provoquer une hyperventilation ou des étourdissements.

Faire des inhalations

C’est une technique à laquelle la plupart d’entre nous ont recours quand on a un rhume ou une petite maladie. Ces inhalations sont bien efficaces et pour le covid-19 en particulier, elles peuvent désinfecter et dégager les voies respiratoires. Pour ce faire, prenez de l’huile essentielle d’eucalyptus radiata. Mettez cinq à six gouttes dans un bol d’eau très chaude. Recouvrez-vous d’une serviette et respirez ces vapeurs pendant au moins cinq minutes. Pensez à faire cette opération trois fois par jour. Même si ces inhalations sont réputées efficaces, l’utilisation de l’huile essentielle est déconseillé aux enfants de bas âge, aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes.

Dans cette optique de préserver sa santé et aussi de se protéger du coronavirus, pensez à pratiquer une activité physique de façon régulière. Si vous le pouvez, privilégiez les sports dits « en aérobie » comme la natation, la marche ou le jogging, car ceux-ci sont bénéfiques pour le système respiratoire. Parmi les sports en aérobie, la marche afghane est idéale, car elle combine la pleine conscience et la cohérence cardiaque. Aussi sportif que vous pouvez être, respectez quand même les conditions de déplacement en cette période de la pandémie.

En savoir plus – Covid 19 : certains groupes sanguins sont plus à risque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *