Entretenir son cerveau en sept astuces

(Mis à jour le: 24 janvier 2019)
Evaluer cet article

Chaque journée nous apporte son lot de problèmes, mais aussi sa part d’événements importants, des situations les plus compliquées aux sujets de conversations les plus anodins, bref, toutes ces petites choses que l’on peut vouloir se rappeler dans deux jours, deux semaines ou deux ans. Pour ce faire, notre disque dur, c’est le cerveau ,mais à l’image d’un ordinateur, pour pouvoir mémoriser correctement les informations, on doit l’entretenir.

On peut prendre facilement soin de son cerveau avec les gestes et le régime alimentaire qu’il faut, ce qui permettra à celui-ci d’assimiler rapidement les informations, de les traiter, de les mémoriser mais également de se protéger contre certaines maladies.

Notre style vie détermine notre personnalité et nos réactions face à un sujet, un événement ou une situation. C’est aussi la base de notre état de santé aussi bien mental que physique, pouvant être à l’origine de nos inquiétudes, notre stress, nos angoisses mais également nos oublis. Il a donc un impact sur l’état de notre cerveau. Voici ce qu’il faut savoir pour entretenir son cerveau à partir de son style de vie.

S’occuper de sa réserve cognitive

cerveau

La réserve cognitive est l’ensemble des événements, sensations et sentiments que l’on a ressentis ou vécus tout au long de notre vie, que le cerveau aura stocké dans le magasin cérébral et que cet ensemble neuronal prendra pour exemple pour trouver les bonnes réactions face à une situation similaire. En apprenant de nouvelles choses tous les jours, cela permet de l’entretenir, car à partir de nouvelles expériences, on crée de nouvelles connexions cérébrales qui vont renforcer la matière neuronale, ce qui permet de retarder le vieillissement prématuré du cerveau.

Découvrez aussi:

Adopter un bon régime alimentaire

Pour fonctionner efficacement, le cerveau a besoin de beaucoup d’énergie, notamment de 30 % des calories que l’on consomme chaque jour. Il faut donc faire attention aux aliments que l’on mange et mettre la priorité sur certains produits pour l’aider à travailler correctement.

Ainsi, ses fonctions sont assurées par des éléments comme le tryptophane qui lui permet d’apprendre toujours de nouvelles choses et que l’on trouve dans les oeufs, le poisson, les fruits secs et certains fruits comme l’avocat, l’ananas et la banane. Pour transmettre les flux nerveux vers les muscles, on aura besoin de la choline du soja et des oeufs.

Pour rester de bonne humeur et se sentir bien dans sa peau, le cerveau nécessite de la L-glutamine retrouvée dans les graines de sésame et de tournesol. Pour lui permettre de mémoriser efficacement, on doit consommer du chocolat, du vin rouge ou encore des flageolets qui contiennent des flavonoïdes. Pour ceux qui n’aiment pas les légumes verts, sachez qu’ils sont riches en acide alpha-lipoïque qui permet de lutter contre le stress et élimine les radicaux libres.

Enfin, la vitamine E que l’on retrouve dans la plupart des aliments comme les cacahuètes, l’avocat, les noix, l’huile d’olive et le curry tient un rôle important dans le bon fonctionnement de l’activité neuronale et protège contre l’oxydation des membranes neuronales.

Pratiquer une activité physique

Pratiquer une activité physique, du vélo, la marche et autres, une heure par jour, permet l’amélioration des connexions entre les neurones et protège aussi contre les maladies cérébrales comme l’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

Apprendre à gérer ses émotions

Le stress est le premier facteur qui provoque le vieillissement prématuré du cerveau. De petites angoisses, de petites inquiétudes, des obligations qui nous font stresser, pendant des petits moments sans doute, mais qui provoquent l’accumulation de toxines empêchant le bon fonctionnement du cerveau. Soyez donc positif, prenez les choses avec calme et votre cerveau se portera mieux.

Avoir des relations sociales

relations sociales

S’entourer de personnes, partager des choses avec elles permettent au cerveau de s’expérimenter toujours plus, car cela aide à renforcer la réserve cognitive et aidera le cerveau à rester en forme et actif.

7 à 8 heures de sommeil

Pour être en forme et assurer l’organisation des événements et sensations, le cerveau a besoin d’avoir une période de repos qu’il n’aura que pendant un sommeil profond.

Lire aussi – Comment booster son cerveau?

stimuler la réserve cognitive

Pour cultiver sa réserve cognitive, il faut que le cerveau puisse vivre de nouvelles expériences tous les jours et pour cela, avoir un loisir est pour lui l’activité de choix pour s’activer. Le loisir (faire un sudoku, des mots croisés, lire un livre, écrire dans un journal, …) étant considéré comme une activité de détente, pour le cerveau, c’est une activité importante pour pouvoir s’entrainer à de nouvelles expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *