Des consultations à distance pour la santé dentaire ?

(Mis à jour le: 19 février 2019)
Evaluer cet article

Le CHRU de Montpellier a été le premier à mettre en place le système e-dentiste. Il s’agit de donner des consultations dentaires à distance aux patients, non pas pour leur donner un traitement, mais pour leur donner un premier diagnostic et ensuite les orienter vers un spécialiste.

Pourquoi avoir créé ce système ?

E-dentiste a été créé pour répondre aux besoins des personnes dépendantes placées en établissement spécialisé. En effet, on estime qu’environ 40 % de ces personnes n’ont pas consulté un dentiste depuis plus de cinq ans et pour cause : elles ne peuvent se déplacer seules jusqu’au cabinet dentaire. Comme elles vivent en établissement social ou médical, trouver un accompagnateur et programmer une visite chez le dentiste leur est parfois impossible. Grace à e-dentiste, elles pourront désormais faire des consultations dentaires en ligne pour avoir un premier diagnostic et l’adresse d’un spécialiste qui les recevra.

Comment cela fonctionne ?

santé dentaire

Il ne s’agit pas d’établir un diagnostic à l’aveugle, mais de voir le patient en ligne et de recueillir le maximum de données sur lui. Ces données seront ensuite analysées au CHRU de Montpellier. Grâce aux vidéos enregistrées, les étudiants en sixième année établiront les pré-diagnostics.

Découvrez aussi :

Quels en sont les objectifs ?

Le projet E-dent vise à donner les soins dentaires adéquats aux personnes dépendantes tout en minimisant le plus possible leur déplacement. Grâce aux informations recueillies durant la consultation à distance, le dentiste saura si oui ou non, le patient a besoin de se rendre au cabinet dentaire. Avant même que le patient ne frappe à sa porte, le praticien saura ce qu’il lui reste à faire en fonction de l’état de santé général du patient et des autres traitements médicamenteux qu’il suit. Les auteurs du projet souhaitent bien organiser la consultation en ligne, le déplacement, le déroulement des soins et le suivi.

Une plus large cible visée

Le projet pense avant tout aux personnes dépendantes, âgées ou non, placées en établissement spécialisé. Toutefois, il invite également tous ceux qui ont des difficultés à accéder aux soins dentaires à l’utiliser. Parmi cette plus large cible, les auteurs visent les détenus de la maison d’arrêt de Montpellier, les patients en hôpital psychiatrique, les personnes handicapées maintenues à domicile ou en établissement, …

En attente de validation

Depuis son lancement, le projet E-dent a déjà attiré de nombreux patients. Le CHRU de Montpellier souhaite alors en avoir la validation pour pouvoir l’étendre à d’autres établissements.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *