Canicule : les boissons à privilégier et celles à proscrire

Lorsque la canicule frappe, on ne rêve que de boissons fraîches, voire glacées et pourtant, il y a toujours des personnes qui sirotent du thé fumant sous votre nez. Pour que vous cessiez enfin de les regarder de travers, sachez que cela est totalement conseillé. A la suite, on vous dévoile d’ailleurs les boissons à privilégier et celles qu’il faut bannir lorsque le thermomètre ne cesse de grimper. Prêts pour avoir quelques surprises ?

Canicule rime avec boire, boire et boire

Il ne s’agit pas de la nouvelle boisson à la mode, mais d’un conseil très important lorsque la température va au-delà du supportable. Canicule ou pas, on doit boire au moins 1,5 l d’eau par jour. Par temps de forte chaleur, ce conseil reste valable, mais à votre quantité habituelle, il faudra rajouter ½ l de plus.

Ici, il est clairement question d’eau plate. Si vous avez du mal à trop en ingurgiter, essayez de consommer des aliments qui en regorgent pour compenser le manque. Pensez par exemple aux pastèques, aux concombres, aux tomates, aux melons …

Et bien sûr, il n’est plus à rappeler que cette quantité doit être étalée tout au long de la journée. Buvez plusieurs petites gorgées même quand vous n’avez pas soif au lieu d’attendre d’être complètement déshydraté pour boire d’un trait, un litre en mode non-stop.

Lire aussi – Déshydratation : tout savoir sur ce sujet

Quelles boissons faut-il privilégier durant la canicule ?

Quelles boissons faut-il privilégier durant la canicule ?

Pour se désaltérer durant la canicule, voici les meilleurs breuvages à privilégier …

L’eau

C’est évident, car notre organisme en a besoin pour fonctionner normalement. Sachez notamment qu’elle favorise la circulation sanguine et qu’elle contribue grandement à la régénération cellulaire.

Il faut néanmoins reconnaître qu’avec son goût fade, on finit par se lasser d’où l’intérêt de manger des aliments riches en eau ou, la bonne astuce de l’été, la parfumer avec quelques ingrédients naturels comme quelques feuilles de menthe, quelques rondelles de citron, quelques morceaux de fruit … Evitez seulement de ne pas y ajouter du sucre pour que la boisson reste saine pour notre corps.

A lire – Boire de l’eau : comment s’y prendre correctement ?

L’eau de coco

Riche en nutriments divers comme le potassium et très faible en sucres, l’eau de coco est une boisson fortement conseillé en été. L’idéal serait d’en boire directement sur une plage tropicale, mais lorsqu’on n’a pas la chance de vivre sous les tropiques, on peut très bien en acheter en grande surface.

Pour la petite parenthèse scientifique, sachez que la fameuse « agua de coco » comme on l’appelle au Brésil, est une boisson isotonique très proche du plasma sanguin. Dans un jargon plus compréhensible par tous, elle est plus que saine pour notre organisme et l’est même davantage que l’eau plate du robinet.

Le thé glacé

Mmmm, on en a déjà l’eau à la bouche rien qu’en pensant à son odeur délicatement parfumé et sa saveur légèrement sucré. Et en plus, il en existe différents parfums, que demander de plus pour se désaltérer sous la chaleur suffocante de l’été ? Peut-être une petite précision quant à la présence de sucre.

En effet, le thé glacé vendu en supermarché contient déjà du sucre, or il faudrait l’éviter pour ne pas avoir soif tout le temps. Que faire dans ce cas ? Pourquoi ne pas se préparer son propre thé glacé à la maison ? On vous en dévoile les astuces.

Vous prenez une dosette de thé noir et vous le faites infuser brièvement dans de l’eau bouillante avant de faire refroidir brutalement le breuvage dans de la glace. Cela est nécessaire, car si on le laisse refroidir doucement, il va laisser un arrière goût amer. Une fois la boisson refroidie, vous y ajoutez des fruits, du citron, de la menthe pour l’aromatiser. Et qu’en est-il du sucre ?

Si vraiment vous ne souhaitez pas en prendre, pensez à un peu de miel ou quelques feuilles de stévia. Ces dernières apportent la note sucrée recherchée sans que l’on consomme du sucre, car la stévia n’en contient pas. Si vous ne trouvez pas de feuilles, vous trouverez des produits dérivés en supermarché. Ça nous rappelle que faire pousser de la stévia dans un pot ne serait pas une mauvaise idée …

Ceci peut aussi vous intéresser :

Les boissons chaudes

Première bonne surprise, boire des breuvages chauds, voire brûlants, est aussi une bonne habitude à adopter durant la canicule. Certes, vu la chaleur étouffante, on aimerait bien quelque chose de frais, de froid ou de glacé et pourtant, le thé, le café ou le chocolat chaud fumant sont aussi de bonnes alternatives. On vous dit pourquoi.

Lorsqu’on ingurgite une boisson chaude, notre organisme transpire et cela nous fait perdre de la chaleur. Autrement dit, elle a le don de réguler la température corporelle. Voilà pourquoi les populations du désert en boivent à longueur de journée, malgré la température.

Doit-on alors bannir les boissons froides ? Bien sûr que non, car elles aussi régulent la température, même si dans les faits, elles réduisent la transpiration. Autrement dit, que le breuvage soit chaud ou froid, les deux sont efficaces. Il faudra juste faire attention à la teneur des ingrédients utilisés.

La soupe

Oui, vous avez bien lu, boire de la soupe est aussi conseillée en été, car elle est hydratante et les fibres des légumes évitent ballonnements et constipation. Qu’elle soit chaude, tiède ou froide, préparez-en pour toute la famille et régalez-vous.

Notez qu’à part la traditionnelle soupe aux légumes, vous pouvez vous préparer une soupe froide aux fruits. Pour ce faire, utilisez de la pastèque, du melon et des fraises. Vous pouvez y ajouter d’autres fruits si vous le souhaitez.

Découvrez la soupe de fraise

Quelles boissons faut-il éviter en période de canicule ?

Quelles boissons faut-il éviter en période de canicule ?
cherries, juice, lemon

Vu la liste établie ci-dessous, attendez-vous déjà à retrouver à la suite des boissons que vous avez l’habitude de consommer lorsque le mercure grimpe et qui pourtant, sont déconseillées.

Les jus de fruits naturels

Malheureusement, les jus de fruit ne sont pas vraiment de bons amis durant la canicule. Pour cause, ils sont riches en sucre et le sucre donne soif. Vous aurez alors tendance à en consommer plus ce qui n’est pas bon pour la glycémie et la ligne.

Rassurez-vous, on ne va pas jouer les rabat-joie et vous autoriser à en boire quelques verres durant la période de forte chaleur, mais avec modération.

Pour ne pas faire exploser son indice glycémique, mieux vaut se préparer des jus fait-maison avec des fruits fraîchement pressés. Autant que possible, n’y ajoutez pas de sucre ou utilisez  juste de la stévia. Si vous n’avez pas le temps d’en préparer, essayez de choisir des jus en briques avec un faible taux de sucre.

Les sodas

Aussi pétillantes soient-elles, les sodas sont à proscrire par temps de canicule, car elles contiennent beaucoup de sucre. Et comme on vient de le dire, le sucre donne soif.

En fait, ce sont toutes les boissons gazeuses sucrées qu’il faudrait éviter. En plus de ne pas être de bon désaltérants et de bon rafraîchissants, leurs bulles peuvent générer des crampes d’estomac à force d’en abuser.

Les milkshakes

Décidément, on va de déception en déception … La raison est que la présence de lait les rend plus difficiles à digérer et ils sont riches en sucre ce qui rime avec soif. A éviter donc, ou du moins à consommer le moins possible.

Il en va de même pour les smoothies qui, non seulement contiennent du sucre et du lait, mais avec les fibres des produits totalement mixés et n’apportent plus grand-chose.

L’alcool

Et oui, que ce soit la bière mousseuse bien glacée qui nous fait de l’œil, le vin pétillant que l’on vient juste de débouchonner ou la rasade de whisky que l’on vient de se servir, tout ce qui est alcoolisé est à éviter durant la canicule.

Pour cause, l’alcool déshydrate et nous donne soif. Il est aussi diurétique et à force d’aller aux toilettes, on continue de perdre de l’eau.

Doit-on alors annuler l’apéro avant le repas ? Probablement pas, mais pensez à boire de l’eau après quelques gorgées d’alcool pour compenser la perte. Et évidemment, évitez les excès.

Les boissons glacées

Alors que notre seule obsession est de mettre le plus de glaçons possibles dans les verres et carafes de jus de fruit, on apprend maintenant que c’est à proscrire ! En effet, les boissons glacées désaltèrent lorsqu’on les boit, mais ne nous rafraîchissent pas.

La raison est que lorsque le corps consomme un breuvage trop frais, il doit déployer plus d’efforts pour réguler la température corporelle. Vous savez déjà que le froid réduit la transpiration, or la sueur permet de se rafraîchir. Avec des boissons glacées, l’organisme va alors se forcer à stabiliser la température ce qui lui fait brûler des calories. Au lieu de se rafraichir, les efforts déployés ne font que le réchauffer.

Autrement dit, l’eau reste le meilleur allié pour se désaltérer et se rafraîchir par temps de canicule. Qu’elle doit froide ou chaude, vous pouvez en boire à longueur de journée. Evitez seulement d’y mettre trop de glaçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *