Alimentation pour un bebe de 11 mois

(Mis à jour le: 7 août 2019)
Evaluer cet article

A 11 mois, votre bout d’chou s’enrichit en vocabulaire, ses petites dents apparaissent l’une après l’autre. Il doit déjà avoir ses dents de devant ainsi qu’une ou deux molaires. Donc ne paniquez pas s’il est un peu grincheux, car c’est sûrement dû aux poussées dentaires. Cette période peut aussi être marquée par un évènement important. Il va peut-être faire ses premiers pas, qui sait ?… Si ce n’est pas déjà fait… Si ce n’est pas encore le cas, ne le pressez pas, car chaque enfant évolue à son propre rythme.

A la veille de son tout premier anniversaire, bébé peut déjà se targuer d’avoir une alimentation diversifiée et riche. En effet, il consomme déjà une large gamme de nourriture telle que : les laitages (lait de croissance, fromage, yaourt, crème dessert,…), les fruits (de saisons ou tropicaux) et légumes (verts ou féculents), les viandes (bœuf, porc, poisson ou volailles), et les céréales.

Les quatre repas que bébé doit prendre par jour

BEBE 11 MOIS

Au onzième mois, il n’y a pas vraiment de changement capital dans l’alimentation de votre bout d’chou si ce n’est quelques détails.

Le matin : donnez-lui un biberon de 250 ml de lait de croissance (ou du 3ème âge, c’est le même) avec des céréales cacaotés. Ou si vous allaitez encore, nourrissez le au sein jusqu’à ce qu’il arrête de lui-même

Le midi : pour le déjeuner, servez-lui l’équivalent de 250 g de légumes ou de féculents à écraser, c’est à vous de voir. Ajoutez-y une noisette de beurre ou de crème fraîche crue ainsi un filet d’huile végétal, car cela contient de l’oméga 3.

Le bébé de 11 mois a droit à 20 g de viande par jour. Pour une semaine, pensez à le changer pour du poisson au moins deux ou trois fois en alternance. Servez une fois du poisson maigre comme par exemple du merlan, du cabillaud ou de la sole, et une autre fois du poisson gras comme du saumon, du hareng ou de la sardine.

Si vous lui donnez des fruits de mer, faites attention aux coquilles, car le bébé risque de s’étouffer avec. Du coup, vaut mieux les cuire à la vapeur puis les mixer pour éviter un accident.

A cet âge-là, c’est encore ½ œuf dur (le jaune a plus d’apport que le blanc, pensez-y).

Comme dessert, vous pouvez soit, lui donner un laitage : un yaourt ou du fromage spécial enfant ou soit, lui préparer une compote de fruits divers sans sucre, mais vous pouvez y ajouter de la cannelle ou de la vanille pour apporter un plus. Faites descendre le tout avec un peu d’eau.

Au goûter : ce repas reste inchangé comme dans les précédents mois si ce n’est que vous pouvez ajouter une demi-dose de biberon. Vous pouvez également insérer les pâtisseries contenant des petits morceaux de fruits à coque, mais il ne faut pas en abuser.

Le soir : le dîner se compose d’une purée de 200 g de légumes plus épaisse servie à la petite cuillère et non au biberon comme avant, d’un biberon de 250 ml de lait avec des céréales du 3ème âge et d’un laitage enfant ou d’une compote de fruits comme dessert pour terminer.

Découvrez aussi :

Les suppléments en vitamine pour le bébé de 11 mois

alimentation bébé 11 mois

N’arrêtez pas de lui donner sa dose de vitamine D qui, une fois en hiver, doit être doublée, car il n’y a pas assez de lumière en cette période de l’année pour que son organisme en produise assez.

Vous pouvez également lui donner une supplémentation des vitamines hydrosolubles comme la vitamine C, B1, B2, B3, … car ceux-là s’éliminent naturellement au contraire des autres (vitamine K, A, E,…) qui peuvent causer des dommages importants dans son tout petit corps.

Le lait à 11 mois

Si vous n’allaitez pas votre enfant, n’arrêtez pas de lui donner ses rations de lait au biberon. Pour ce onzième mois, optez pour le lait de croissance du 3ème âge, car il est plus riche en vitamine, en minéraux et en oligo-élément. Il a plus d’apport en fer et en calcium que le lait maternel, ces éléments qui sont nécessaires au bon développement de votre petit bout.

Les aliments à introduire

Pour son onzième mois, vous pouvez introduire les légumes tels que le navet, le chou, les salsifis ou les artichauts. A part cela, essayez de varier les mélanges, changer les recettes, utiliser les autres produits que vous avez déjà commencé à insérer durant les mois précédents.

Soyez plus créatif, essayez de diversifier au maximum les formes sous lesquelles sont présentés ses repas, car une jolie présentation avec une belle couleur et une bonne odeur peut lui ouvrir l’appétit. Passez de la purée, aux petits morceaux dans le plat en passant par le mouliné et l’écrasé.

Recettes possibles

  • Crème d’avocat et de tomate au persil
    Epinards au riz
    Clafoutis aux poires
  • Mini flan au brocoli, à la chèvre et au basilic
  • Gaufres à l’avocat et à la banane
  • Biscuits moelleux choco-banane
  • Gnocchis de haricot-verts
  • Cube de polenta asperge verte et fêta
  • Nuggets de poisson et patate douce
  • Petits flans aux blettes
  • Mini clafoutis aux cerises sans œufs
  • Purée de pommes de terre et carottes
  • Purée de courgette et pomme
  • Potage de tapioca à la tomate
  • Potage de lentilles
  • Bœufs ficelles à la courgette

Remarques sur les choses à faire et à ne pas faire

bébé

  • Il ne faut pas rajouter du sel et du sucre dans les repas du bébé
  • Il faut penser à donner de l’eau à votre bébé entre les repas et les biberons
  • On peut donner la tété ou le biberon avant ou après le repas, jamais au milieu, car cela peut couper l’appétit de votre bout d’chou
  • Il faut mixer les légumes secs (haricot, petit pois, pois chiches,…) avant de les servir pour faciliter la digestion de votre enfant
  • Il vaut mieux opter pour un jus de fruit fait maison avec des fruits frais et mûrs et sans sucre ajouté que les jus de fruit industriels qui contiennent plein de sucre et trop de produits chimiques
  • Il ne faut pas oublier que les bébés ne mangent toujours pas d’abats ni de charcuteries
  • Il ne faut pas non plus oublier que le lait de vache n’est toujours pas à donner aux enfants en bas âge
  • Il ne faut pas forcer votre enfant à terminer son plat s’il ne veut pas
  • Il ne faut pas le forcer à manger quelque chose s’il n’aime pas ça
  • Il faut éviter de lui donner quelque chose à grignoter entre les repas
  • Il faut choisir des produits frais et sains de préférence pour assurer une alimentation saine et équilibrée à votre progéniture et aussi pour prévenir l’obésité chez les enfants en bas âge
  • Avant de donner du lait alternatif (lait de soja, d’amande ou d’avoine), discutez-en d’abord avec son médecin

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *